Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Dunkerque

com
 Dunkerque Dunkerque

La naissance de Dunkerque 

Baudouin III

 

Il crée la première enceinte
Fils d’Arnoul Ier le Grand (918-965) et d’Adèle de Vermandois, Baudouin III est le troisième comte de Flandre.
Arnoul a associé partiellement son fils au pouvoir, notamment dans le domaine militaire.

En 957, Baudouin conquiert ainsi le château d’Amiens et, en 961, il combat victorieusement les Normands entre Rouen et Soissons.

C’est vers 960 qu’il fait entourer la ville d’une palissade afin de protéger le bourg des voleurs et des pirates, dont les incursions sont de plus en plus fréquentes face au regroupement de population que représente déjà la bourgade.

Deux versions, entre mythe et réalité, circulent quant à son décès survenu en 962... Première possibilité : de retour d’une visite à Dunkerque dans le but d’admirer la cité et ses nouvelles fortifications, il décède à Bergues des suites de la variole.

Seconde possibilité : Baudouin III serait mort durant son retour de l’expédition contre les Normands. A sa mort, Baudouin III laisse un enfant en bas âge qui porte le nom de son aïeul, Arnoul.

 Dunkerque Dunkerque

– L'essor de la cité médiévale –

 

Robert de Cassel (1278 - 1331)

Il réorganise la justice
23e comte de Flandre, fils de Robert de Béthune et petit-fils de Gui de Dampierre (à l’origine des premiers règlements de wateringues), seigneur foncier de Dunkerque, Robert de Cassel naît vers 1278.
En 1318, il reçoit en apanage la Flandre maritime, Armentières et Warneton. 
En 1322, il fait construire à Dunkerque un château qui devait se situer à peu près sur l’emplacement actuel de la résidence Lamartine, rue du Président Poincaré. 
Il réorganise la justice ainsi que le magistrat et réglemente les guildes de Saint-Georges pour les arbalétriers et de Saint-Sébastien pour les archers.

Robert de Cassel épouse Jeanne de Bretagne en 1324.


 En 1325, une guerre civile éclate, les Flamands refusant l’autorité du roi de France... 
La ville est saccagée et le château est démoli. Cependant, les Flamands, sévèrement battus à la bataille de Cassel, le 23 août 1328, finissent par se soumettre au roi Philippe VI de Valois. Robert de Cassel, qui avait prêté serment de fidélité au roi de France le 11 juin 1327, impose aux Dunkerquois une contribution énorme, confisque les biens des rebelles et indemnise ceux qui lui sont restés attachés. 
En 1329, il rend à Dunkerque ses coutumes et ses lois, et meurt à Warneton en 1331.
 Son fils Jean qui lui succède meurt l’année suivante : il laisse la seigneurie à sa soeur Yolande qui n’est âgée que de six ans...

 

Yolande de Flandre (1326 - 1395)

 

Fille de Robert de Cassel et dame de Dunkerque, elle fait rebâtir le château de son père à l’entrée du port. 
Par son mariage en 1340, la seigneurie de Dunkerque passe de la maison de Flandre à celle de Bar. 
Ses armes deviennent alors celles de la ville.

 

 

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article