Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)

com
Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)
Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)
Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)

Nous fêtons les : Modestes, Jean et Jean-Baptiste

Mais aussi les : Modestie, Modesty

Baptiste, Baptistin, Baptistine, Evan, Evans, Gian, Gianni, Giobatta, Giovanni, Hans, Ian, Ianis,

Iban, Jack, Jan, Janick, Janis, János, Jehan, Joa, Joanny, João, Johan, Johannes, Johany, John, Johnny, Jonel, Jovanni, Juan, Juhans, Keoni, Nans, Sean, Shawn, Soan, Tyliann, Vania, Yanis,

Yann, Yannick, Yannis, Yec'han, Yoann, Yoanna, Yohan(n), Yohanân,Yvan, Zian .

Saint Modeste

Saint-Modeste. Évêque de Trêves quand Clovis devint roi des Francs, son nom est mentionné pour la première fois dans le martyrologe d'Suard (IXe siècle).

On ne commence à parler de lui qu'à la fin du IXe siècle. L'auteur en fait un évêque de Trêves en Rhénanie quand Clovis devint roi des Francs.

Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)Saint-Modeste et Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)

SAINT MODESTE 24 FEVRIER

Saint Modeste est un évêque mort vers 480

Le nom de Modeste est attaché à la ville de Trèves en Allemagne par deux saints. Le 24 février on fête saint Modeste qui aurait été évêque de Trèves à l’époque de Clovis, mais ce nom est donné bien plus tard et on ne sait rien de lui.

Le 4 novembre on fête sainte Modeste la première abbesse du monastère féminin de Trèves qui serait morte vers 660.

Beaucoup de points d’interrogation donc pour ces deux Modeste, mais la ville de Trèves est-elle bien certaine. Ville romaine fondée en 17 av. J.-C., sous le nom de colonia Augusta Treverorum. Place-forte très importante dans la défense contre les Barbares, elle fut dotée d'une enceinte abritant la plus grande surface urbaine de Gaule. Il subsiste de cette enceinte la Porta Nigra, une monumentale porte fortifiée devenue le symbole de la ville. Grande métropole marchande à partir du IIe siècle, elle devint devenue l'une des capitales de l’empire à la fin du IIIe siècle. et fut qualifiée de « seconde Rome ».

 La ville devint le siège d’un évêché. La cathédrale  est encore constituée en partie par une basilique romaine du IV° siècle. Au cours des premiers siècles succédant à 

Nativité de saint Jean-Baptiste (1er s.)

L'ange Gabriel dit à Marie au jour de l'Annonciation: "Voici qu'Élisabeth, ta parente, en est à son sixième mois." Saint Jean-Baptiste, Anne Floc'hTrois mois plus tard, l'Église fête donc la naissance de Jean-Baptiste, le précurseur du Messie. Parce qu'un doute l'avait saisi, lors de l'annonce de l'ange, sur la fécondité tardive de sa femme, Zacharie, l'époux d'Élisabeth, avait perdu l'usage de la parole. La naissance de Jean lui délie sa langue afin qu'elle proclame "son nom est Jean." Nom qui signifie, Dieu fait grâce. A Jean, Jésus rendra ce témoignage: "Parmi les enfants des femmes, il n'en est pas un de plus grand que Jean-Baptiste." Dès avant sa naissance, Jean avait reconnu le Christ et tressailli d'allégresse en sa présence. Plus tard, il le baptisera et guidera vers lui ses meilleurs disciples, s'effaçant pour lui laisser la place "Voilà ma joie, elle est maintenant parfaite. Il faut qu'il grandisse et que je diminue."
Illustration Anne Floc'h ->
À part la Vierge Marie, Jean-Baptiste est le seul saint dont la liturgie célèbre la naissance, et elle le fait parce que celle-ci est étroitement liée au mystère de l’incarnation du Fils de Dieu. Dès le sein maternel, en effet, Jean est le précurseur de Jésus : sa conception prodigieuse est annoncée par l’ange à Marie, comme le signe que 'rien n’est impossible à Dieu' (Lc 1, 37)... (Angelus - Benoît XVI - le 24 juin 2012
La saint Jean-Baptiste est la fête nationale de la province canadienne du Québec.
Un internaute du Canada ajoute "c'est aussi la fête de tous les Canadiens français".
La solennité de saint Jean Baptiste, précurseur du Seigneur. Rempli de l’Esprit Saint dès le sein de sa mère, il exulta de joie à la venue du salut des hommes, et sa propre naissance annonça celle du Christ Seigneur. La grâce brilla tellement en lui que le Seigneur lui-même déclara que, parmi les enfants des hommes, il n’en a pas existé de plus grand que Jean Baptiste.

Martyrologe romain

Jean naît d’une vieille femme stérile. Il est au terme des Prophètes. Le Christ naît d’une jeune vierge. Il est l’avenir Dieu. La naissance de Jean affronte l’incrédulité et son père devient muet. Marie croit à la naissance du Christ et elle l’engendre par la foi.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article