Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Ces périodes d’abandons

com
Ces périodes d’abandons
Ces périodes d’abandons

Certaines périodes sont celles des abandons

Cela peut –être l’abandon dans les arts,

Dans un livre pendant la sieste,

Sous les lunettes de soleil sur le front

Une plage au sable chaud tout blanc

La peau rougissante avant d’être dorée.

Il y a les abandons cruels sans moralité.

Celui de nos compagnons

  • Qu’ils soient à quatre pattes
  • Qu’ils soient ailés
  • Qu’ils soient à nageoires

Seulement ceux qui abandonnent les animaux

Sont ceux qui abandonnent lâchement,

Dans la pire des hypocrisies

  • Le bébé dans la voiture sous un soleil de plomb,

Prétexte bien commode, l’oublie de son enfant !

  • La personne âgée gênante ?, elle rappelle le souvenir de la morale

Puisqu’ils sont libres de leurs actes, pourquoi s’encombrer ?

Avant les vacances, pour certains d’entre eux

Ce sont leur compagnon

En cause, le financement des vacances,

Ou bien ce qui est courant, la compagne encombrante,

  • La mémère et ses marmots
  • Ou peu appétissante physiquement

Peu importe son intelligence

Peu importe son cœur d’amour.

La cruauté de ceux qui abandonne n’a pas de limite.

C’est périodes sont toujours les vacances,

Egalement les fêtes nationales ou personnelles.

  • Que ce soit Noël et Nouvel an
  • Les vacances d’hiver en montagne
  • Celles de Pâques ou le printemps

Mais les plus spectaculaires ce sont celles d’été.

Ceux qui abandonnent tout ce qui les dérange sont des ;

  • cupides,
  • Prétentieux
  • Lâches

Pire ils vivent dans la peur du lendemain,

En conclusion se sont des pauvres êtres,

Sans consistance malgré leurs prestances,

Ils ne sont qu’une apparence sans espérance.

Monique Macalou

25 mars 2015

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article