Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Martin Luther King (1929 - 1968)

Martin Luther King (1929 - 1968)Martin Luther King (1929 - 1968)

Le jour de Martin Luther King
Chaque année, le troisième lundi de janvier, les habitants des États-Unis commémorent le jour de Martin Luther King junior en souvenir de son action et de sa mort tragique.

hérodote.com

Un apôtre de la non-violence

Martin Luther King (Atlanta, 15 janvier 1929 ; Memphis, 4 avril 1968)Pendant une douzaine d'années, le pasteur King a lutté contre la ségrégation raciale pratiquée dans le sud des États-Unis.

Il s'est fait connaître à Montgomery (Alabama) à l'occasion d'un boycott de la compagnie d'autobus de la ville, coupable de tolérer la ségrégation dans ses véhicules.

Il a entrepris ce boycott après qu'une couturière noire de 42 ans, Rosa Parks, secrétaire de l'Association pour la Promotion des Personnes de Couleur (National Association for the Advancement of Colored People, NAACP), a refusé de céder sa place à un Blanc, le 1er décembre 1955.

Martin Luther King junior, jeune pasteur baptiste de la ville, est porté à la tête du mouvement de protestation et il organise aussitôt celui-ci en s'inspirant des actions non-violentes conduites par Gandhi aux Indes contre le colonisateur britannique.

Les Noirs d'Atlanta choisissent jour après jour de marcher plutôt que de prendre l'autobus. Cela dure un an. Privée de recettes, la compagnie doit rendre les armes et met fin à la ségrégation dans ses autobus. L'affaire prend une ampleur nationale et la Cour constitutionnelle déclare la ségrégation dans les bus inconstitutionnelle !

Martin Luther King prend alors la tête du Mouvement pour les droits civiques et, en 1957, fonde la Southern Christian Leadership Conference (SCLC, Conférence des dirigeants chrétiens du Sud) qui va jouer un rôle moteur au sein du Mouvement.

Il vient aussi en appui des étudiants du Student Nonviolent Coordinating Committee(SNCC) qui ont du mal à faire avancer leurs revendications à Albany (Georgie), face à l'habileté du sheriff local, Pritchett, lequel évite avec soin toute provocation et procède à des arrestations sans violence.  

Martin Luther King recueille plus de succès à Birmingham (Alabama), au printemps 1963, avec des actions non-violentes telles que des sit-in destinés à briser la ségrégation dans les restaurants et les cafés. Il est lui-même arrêté le 13 avril 1963 et relâché une semaine plus tard sur une intervention du président John Fitzgerald Kennedy. 

Le 2 mai 1963, le gouverneur George Wallace fait réprimer des manifestations avec la plus extrême violence, en employant même des chiens policiers contre des enfants. L'émotion est immense d'autant que le 11 mai suivant, Martin Luther King échappe à un attentat à la bombe. Les débordements redoublent au point que l'attorney general (le ministre de la Justice) Robert Kennedy dépêche la Garde nationale sur place.   

Le pasteur baptiste, désormais célèbre dans le pays entier et plus seulement dans le Sud, triomphe le 28 août 1963 à l'occasion de la Marche sur Washington. Devant 250.000 sympathisants, sur les marches du Mémorial Lincoln de la capitale fédérale, il prononce alors son plus fameux discours : « I have a dream... » (« Je fais un rêve... »).

Extrait : I have a dream that one day little black boys and black girls will be able to join hands with little white boys and white girls as sisters and brothers... » (Je fais un rêve qu'un jour, les petits enfants noirs et les petits enfants blancs joindront leurs mains comme frères et soeurs...).

1963  I have a dream...

 

Voici le célèbre discours qu'il a prononcé sur les marches du Mémorial Lincoln(Washington DC), le 28 août 1963 (pour la traduction française, cliquer ici)

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
un grand homme et tous les grands hommes qui agissent pour une bonne cause sont souvent assassinés
Répondre
M
C'est une triste réalité. Ce sont des empêcheurs de tourner en rond, pour les racistes et les dictatures!
M
Un homme comme beaucoup d'autres pacifistes, à ne jamais oublier!
Répondre
M
comme tu as raison, bonnes fête de Pâques