Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Histoire de cormoran

com
Histoire de cormoran
Histoire de cormoran

Ce corps mort en décomposition,

Gît dans une curieuse position.

Ce cormoran filait fièrement dans les airs ;

Pourquoi jonche-t-il là, tout près d’une aire.

Son corps mord en sifflant les notes de la mort,

A son destin funeste du fier cormoran.

Ce sinistre spectacle de plumes noires éparpillées

Son long bec d’or crochu au bout raconte son histoire.

Son combat final lui fut sa fatalité pour l’éternité.

L’étalement de ce valeureux cormoran,

Ce sont les tristes souvenirs d’un enfant.

Il était fier évoluant dans les airs,

Combatif pour sa liberté et sa famille

Son œil vif, perçant toujours à la recherche d’une proie.

Maintenant, il est là, gisant,

Son corps exposé aux vautours,

La solitude pour seul confort

Monique Macalou

16 avril 2014.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article