Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Chant

Chant
Souvenirs de mon enfance

Le temps des cerises
Douce France
Souvenirs doux de mon enfance.

Le soleil dans le cœur
Chante toutes les saveurs
De la France du passé
Nostalgique souvent brassée.
Dans les méandres du vainqueur,
Au règne des chroniqueurs
Les règles non transgressés
Avec leurs mots policés.

Le temps des cerises
Douce France
Souvenirs doux de mon enfance.

Les prés chantaient la douceur
L’élégant Martin-pêcheur
Plongeait vif dans le miroir
De la rivière pour avoir
A déposer aux becs glapisseurs
De ses petits dépeceurs
Le poisson de la victoire
Haut perché dans leur dortoir.

Le temps des cerises
Douce France
Souvenirs doux de mon enfance.

Ce matin Les pâquerettes sauvages
Sous le vent près du rivage
Au son de cette berceuse
Ce fait la corolle joyeuse
Ce n’était point dû à l’âge
Pour avoir le bon adage
Avec ses feuilles soyeuses
Sans être sourcilleuse.

Le temps des cerises
Douce France
Souvenirs doux de mon enfance.

L’été suit le printemps
Immuable dans les temps
On se fait à la raison
Au moment de cette saison,
Le bonheur n’était pas distant
C’était sans un contretemps,
Le regard vers l’horizon
En flânant sur le gazon.

Le temps des cerises
Douce France
Souvenirs doux de mon enfance.

Monique Macalou
30 juin 2015

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article