Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Saint Augustin et les autres du 28 Août...

com
Saint Augustin
Saint Augustin

Saint Augustin

Bonne fête aux :

Augustin

Augustine, Austin

Elouan

Florence

Florentia, Florentine

Hermès

Linda

Delinda

Lowen

Luan

Loan, Loana, Loane, Loann, Loen, Lohanah, Lohane, Lou-Anne, Louan, Louane, Louann, Luana

Vivien

Vivian

Saint-Augustin est le patron :

Des chiffonniers, des brasseurs, des imprimeurs et de nombreuses villes et diocèses aux Etats-Unis. Il est invoqué pour le soulagement des yeux irrités et pour la protection des habitations contre les animaux nuisibles.

Dictons

A la Saint-Augustin, Le soleil a grillé le serpolet et le thym.

Fine pluie de Saint-Augustin c'est comme s'il pleuvait du vin. (Poitou)

Saint Augustin

Evêque d'Hippone, Docteur de l'Eglise (✝ 430)

Né à Tagaste (actuellement Souk-Ahras, Algérie) le 13 novembre 354 d'un père incroyant et d'une mère chrétienne, sainte Monique.

Brillant étudiant, jeunesse dissipée, un enfant, Adéodat. En 383, il vient à Rome, puis enseigne la rhétorique à Milan.

Converti, baptisé par saint Ambroise à Pâques 387, il retourne en Afrique.

Ordonné prêtre en 391, évêque d'Hippone (près de l'actuelle Bône, Algérie) en 396, un des plus grands théologiens chrétiens. Il meurt au moment des invasions barbares en Afrique, le 28 août 430.

Fils de Sainte-Monique, Augustin voit le jour à Tagaste (Algérie actuelle).

 Éduqué dans la foi Chrétienne par sa mère, c’est un enfant très intelligent. Placé à l’école de sa ville natale, il se montre dissipé, préférant les jeux et les lectures légères aux études.

Il est ensuite envoyé à Madaure, où il étudie les arts, les sciences et la musique, et enfin à Carthage, où il est censé parfaire son instruction. Esprit brillant, il impressionne déjà les gens qu’il côtoie et il fait bientôt la rencontre d’une femme, avec qui il passe plusieurs années, hors des liens du mariage. Un fils naît de cette relation, qu’il prénomme Adéodat (Dieudonné).

 Ce relâchement de sa vie personnelle ne l’empêche cependant pas de poursuivre ses études littéraires, rhétoriques et philosophiques, dévorant les écrits des plus grands penseurs de l’antiquité. Profondément marqué par une œuvre de Cicéron, il commence à fréquenter les Manichéens et se laisse peu à peu gagner par cette hérésie, refusant toutefois de participer à leurs rituels. Une fois ses études terminées, Augustin rentre à Tagaste, où il enseigne durant près de dix ans avant de retourner à Carthage mais, déçu par les Manichéens et toujours en quête de grands maîtres, il décide de se rendre à Rome.

 Après y avoir brièvement enseigné, il accepte une chaire à Milan. Là, il fait la connaissance de Saint-Ambroise. À son contact, il commence à remettre en question les thèses manichéennes et revient graduellement vers le catholicisme. Sous l’influence de sa mère, qui est venue le rejoindre, il songe un temps à épouser sa compagne mais des obstacles insurmontables s’y opposent et il se résout à une séparation qui leur cause à tous deux une douleur extrême. Elle, de son côté, entre dans un monastère où elle passe le reste de sa vie dans la pénitence. Enfin, en 387 Augustin reçoit le baptême, ce qui cause un grand bonheur à sa mère, qui sent que sa fin est bientôt arrivée.

Après le décès de cette dernière, il rentre en Afrique où il est bientôt ordonné prêtre avant d’être nommé évêque d’Hippone. Il consacre ensuite le reste de sa vie à la défense de la religion chrétienne, combat sans répit toutes les hérésies et fonde de nombreuses communautés. Il est aussi l’auteur de très nombreux ouvrages de théologie, qui constituent encore aujourd’hui une référence incontournable de la vie religieuse. Il est l’un des quatre premiers

Pour en savoir plus..., consulter l’article qui lui est consacré sur Wikipédia, et qui propose notamment des liens vers ses œuvres complètes

Adelinda             (Fête au calendrier)

Ste-Adelinde    Veuve, fondatrice du monastère de Buchau (+ vers 930)

St-Edmond Arrowsmith              

Fils d’un couple d’agriculteurs catholiques du Lancashire, en Angleterre. Lorsque ses parents sont arrêtés, il émigre en France pour étudier à Douai. Ordonné prêtre en 1611, il rentre dans son pays en dépit de la persécution dont les Catholiques font l’objet. Arrêté puis emprisonné une première fois, il est libéré à la faveur d’une amnistie accordée par Jacques Ier. En 1623, il se joint aux Jésuites et retourne dans le Lancashire. Dénoncé par un aubergiste, il est de nouveau arrêté par des « chasseurs de prêtres ». Après avoir subi un procès, il est condamné à mort (1585-1628)

Hermance          (Fête au calendrier)

Hermès                               (Fête au calendrier)

St-Julien de Brioude    

Officier de l'armée romaine impériale. Converti au Christianisme, il quitte l’armée et s’enfuit jusqu’en Auvergne à l’époque de la persécution de Dèce. Après avoir vécu caché pendant quelque temps chez Saint-Ferreol, il décide de se dénoncer comme Chrétien et de se livrer aux autorités. Condamné à mort, il est décapité près de Brioude (IIIe siècle)

Linda     (Fête au calendrier)

St-Moise            

Originaire d'Éthiopie et surnommé ‘le Voleur’, Moise est employé chez un magistrat chez qui il commet plusieurs larcins et qui finit par le renvoyer. Après une brève période d’errance, il se joint à un groupe de brigands, dont il devient rapidement le chef. Après quelque temps, de crainte d’être arrêté, il s’enfuit dans le désert de Scété et se réfugie dans le monastère de Petra. La compagnie des moines produit sur lui un tel effet qu’il décide d’abandonner son ancienne vie. Il s’abîme dès lors dans la pénitence et s’inflige de sévères mortifications pour lutter contre les tentations. Il est finalement massacré par un groupe de Maziques (Vie siècle)

St-Rumwold     

Nourisson légendaire anglais, décédé quelques jours après son baptême, alors qu'il aurait prononcé lui-même sa profession de foi (+ vers 650)

St-Vivien

Fils d’un païen de la petite noblesse de Saintes. À l’âge de 16 ans, il est confié à Ambroise, l’évêque de cette ville, afin qu’il se charge de son éducation. Quelques années plus tard, son père réussit à lui obtenir pour un titre de comte des Santons et il s’acquitte de cette charge avec beaucoup de sagesse. Cependant, il reste attiré par la vie religieuse et il abandonne sa vie mondaine pour entrer au service de l’évêque. Ordonné prêtre, il est ensuite choisi pour succéder à Ambroise comme évêque de Saintes. Très apprécié de ses fidèles, Vivien ne ménage aucun effort pour protéger ses fidèles contre les ravages opérés d’abord par les Visigoths de Théodoric Ier puis plus tard par les Saxons (+ 460)

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article