Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

les souvenirs et la visite

com
les souvenirs et la visite

Un jour de visite,

Mon amie me dit :

Pour un soir seulement

Toi et moi fermons les yeux

Laissons-nous aller

Revivons le temps passé.

 

Te souviens-tu de lui,

Ce malhabile et timide amant ?

Celui de nos gamineries

Qui t’avais promis des voyages

Nous aimions-le chahuter

Lui promettre ce qu’il voulait.

 

Nous aimions le tourmenter

Le désespoir l’envahissait

Pourrions-nous juste un soir

Nous amuser comme avant ?

Je ne sais où il est ?

Combien sont-ils à tirer la langue ?

 

Je ne comprends pas

En réalité je suis déboussolée

Elle n’a pas changé

Le temps n’est pas passé pour elle !

Le temps est révolu pour moi

Tout est si différent maintenant.

 

De nouveaux cieux sont venus.

Pourtant ce soir un soubresaut,

Cela remonte comme une façade

Qui n’a pas quittée son domaine !

Elle ne peut rester longtemps

Elle veut revivre un dernier soir.

 

Le bonheur avant de nous quitter

Elle veut garder ce beau souvenir

Pendant ces mauvais jours

Qui l’attendent à l’hôpital

Ce soir de retrouvaille

Restera dans mon cœur.

 

Je n’aurai que souvenirs

De ce temps fabuleux

L’empreinte du temps ?

Qui ne nous a pas séparées

Le rêve s’évanoui à l’aube

Ce matin par un beau soleil.

 

Mon rêve s’en est allé au réveil

Ce pays de fées enchanteresses

De chérubins sans faiblesse

De mages tournoyants

De séraphins flamboyant

Des elfes aux ailes fébriles.

 

S’occupaient vifs, agile

Au bien-être de tous

L’univers est notre d’atout

La Paix en est leur monde

L’Amour y est roi

Il en est même l’essentiel.

 

Le livre de la vie en fait loi

Personne n’y trouve à redire

Puisque cela va sans dire

Il ne reste qu’un vœu pieu

Pourtant tellement sérieux

Puisque il n’en fait pas des fautifs.

 

Cela nous laisse dubitatif

Le soleil farceur dans le cœur

La malice pétillante de l’ardeur

Accompagne ce polisson d’ange

Avec son arc il décoche la flèche.

 

Sur la grande sacoche de nos désirs

Cupidon sa flèche d’or d’un gavroche

Se transforme en arlequin moqueur.

Misère de misère pour qui est atteint

Cela ne se reconnaît pas au teint

Cette maladie déteint, à l’aurore il reste

Peint sur la toile de ce rêve au fusain

 

Alumacom

23 février 2011

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Un beau poème, j'aime particulièrement ce passage où tu évoques le temps avec un décalage dans les souvenirs de l'une et de l'autre.
Répondre
M
Oui à cette période j'écrivais beaucoup, maintenant j'écris toujours mais sur d'autres sujets, et d'autres but. Je suis trop fatiguée pour me laisser m'envahir par des souvenirs, ou simplement le regard sur la nature. Mes douleurs me rappels à l'ordre.
M
Bonjour et merci, nos souvenirs se bousculent quelquefois.