Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

On gagne où l’on perd

com
On gagne où l’on perd

Au théâtre de la vie terrestre

Blancs et noirs combattent,

Dans l’unité de la fraternité.

Quelquefois c’est le contraire,

Ils sont comme le damier,

Des adversaires noirs et blancs

Les pions de l’échiquier s’affrontent.

 

La vie est également un jeu d’échec,

À travers les pions s’opposent.

Qu’ils soient de bois ou d’ivoire.

Elle souffle les notes noires et blanches

Dans la réflexion, les soupirs les pauses.

Les pions comme les notes

Gèrent les situations selon leurs règles.

 

Dans notre univers les règles sont oubliées.

Nous vivons une partie d’échec, aux règles disparues.

Le danger nous le  percevons dans la crainte.

Les pions d’ébènes sont les piliers calmes,

Le contraire des notes noires virevoltantes,

Elles s’enferment dans les erreurs et l’horreur.

L’univers de la nuit est leur domaine.

 

Dans la lumière de la méditation

Les règles anciennes sont redécouvertes

Le soleil enchante et réchauffe l’âme.

Les pions d’ivoires deviennent translucides

Les notes blanches apportent la paix,

L’espérance méditative engendre

La loi de l’éternel sens divin.

 

Les pions et les notes sont noirs et blanches,

Rien ne permet si ce n’est la couleur,

Ou leurs rythmes de les différenciés.

L’être humain se croît supérieur aux animaux.

Nenni, il n’en est rien, combien sont-ils exemplaires, 

Tant dans leur fidélité, que dans leur courage,

Ils sont l’image de leur propriétaire amour, ou grincheux.

 

4 décembre 2015

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article