Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

AIME TON PROCHAIN COMME TOI MÊME

com
AIME TON PROCHAIN COMME TOI MÊME

 

Chapitre 1

Quel beau programme ! mais comment faire ?

Aimer tout le monde, même ses ennemis ?

Si on aime son ennemi ne serez-t-il pas la pire des condamnations ?

Tout ceci au nom des Saintes écritures !

Aimer son enfant c’est naturel, et même facile, malgré qu’il soit difficile.

Seulement a-t-on appris à notre enfant d’aimer tout le monde, as-t-on appris qu’il faut respecter son ennemi, et lui pardonner réellement !

N’y a-t-il pas un peu d’égoïsme ? Vous êtes surpris et pourtant, il faut reconnaître que parfois nous sommes tricheurs.

Avec un voisin un collègue de travail, scolaire ou de notre résidence, nous pardonnons facilement. Mais ne sommes-nous pas des hypocrites ? Avons-nous vraiment pardonné ? ne serait-ce pas pour avoir la vie plus facile en apparence ?

Tout pardon donner sans le penser, sans avoir s’en être remis à l’Esprit Saint pour qu’il nous aide immédiatement, n’est qu’hypocrisie !

Oui le vrai pardon sincère est souvent difficile.  Agir sans hypocrisie c’est reconnaître que nous ne pouvons pas pardonner, et pourtant vous le voudriez. Vous demander au Seigneur Jésus son pardon, et son aide pour enfin parvenir au pardon digne de Notre Père. Dans ce sens il n’y a que rarement des problèmes car Notre Seigneur connait nos sincères efforts et il efface ce pêché.

 Mais il y a le pardon à son ennemi qui détruit votre vie, à l’assassin de votre enfant, mari ou épouse en tant de paix civile. Ou sous les bombes.

C’est là que la phrase de Jésus prend tout son sens.

Aime ton prochain comme toi-même.

Il y a une autre question qui se pose. Est-ce que l’on s’aime soi-même ? Comment pardonner si on n’aime pas ceux qui nous entourent, surtout soi-même ? S’aimer c’est se respecter et se comporter un être vivant profondément le respect de toutes créations ? Car Notre Père Eternel a tout ce qui est bon pour l’univers. Alors il nous faut aimer tous les humains quel qu’il soit.

Votre ennemi du jour peu devenir votre ami sincère grâce à votre comportement, à vos pardons qui l’a interpellé. D’abord, ce sont des actes, des paroles moqueuses, suivit de dédain, enfin il finit par se poser des questions, et il vous admire. Ceci peut être long, parfois, ce temps est court.

Vous avez remis au Seigneur votre difficulté, entre ses mains vous lui avez mis votre confiance comme un enfant. Le Père, le Fils et le Saint Esprit se sont mis à l’œuvre pour nous aider, et le bonheur nous arrive. La Trinité est puissante avoir sa confiance et surtout notre confiance ne peut que nous transporter sur le boulevard de la lumière.

C’est vrai le temps de Notre Père Eternel diffère du notre. Sa patience nous est   inconnu, car nous n’avons pas toutes les données. Si nous avions toutes ces données, qu’en ferions-nous ? Il suffit de regarde autour de nous, les humains détruisent la création de Dieu, en s’imaginant tout connaître grâce aux nouvelles technologies.

Le pardon nous l’avons accordé, selon les principes de notre créateur, ceux qu’il nous a enseignés, et cet ennemi. Celui-ci n’a jamais accepter notre pardon, n’a jamais changer de comportement. Que va-t-il leur arriver ?

Ils auront le jugement implacable du Seigneur, malgré nos prières. Dieu lui-même prendra en main ce problème, et il sera terrible pour eux.

La Trinité est sévère effectivement, seulement elle est juste, c’est ainsi que je l’aime.

Au nom du Père du Fils et du Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, son amour est éternel.

https://i.ytimg.com/vi/-JQWFnaagAM/maxresdefault.jpg

Chapitre 2

Aime ton prochain comme toi-même

La sociabilité en fait partie.

Être sociable ne veut pas forcément militer dans une ONG, ou une association quelconque, ou même un groupe d’amis religieux ou non. C’est généralement parce qu’ils aiment leurs prochains que l’on soit chrétien ou non.

Lorsque l’on s’aime soi-même sans être narcissique, cela veut-dire que l’on est capable d’aimer son prochain.

Son prochain c’est celui qui est proche de soi : peu importe qu’il soit riche ou pauvre. Qu’il soit de la couleur de notre peau ou autre.  Qu’il est la foi ou non. Qu’il soit handicapé ou valide.  Qu’il soit un animal notre compagnon ou sauvage. Celui qui est notre prochain c’est celui qui a confiance en nous, et attend quelque chose de nous. Parfois c’est seulement un sourire amical, une parole rassurante, un geste affectueux et respectueux. Ce n’est pas toujours des aides sociales, cela peut-être un soutient morale. Nombreux ceux qui ont besoins des deux. Plus nombreux sont ceux qui ont besoins d’aide morale et, ou psychologique.

Exemple :

Vous rencontrez un SDF dans nos rues à Paris où en France et dans le monde, le cœur se serre.  Nous partageons quelques fois le peu que nous avons. On lui vient en aide par le biais d’associations, en le signalant Ils feront tout pour lui trouver un toit décent, des vêtements propres, un emploi souvent précaire, mais il a le mérite de le sortir de sa misère. Seulement, parler avec lui ou elle avant de la signaler, pour expliquer l’état de ce pauvre être.

En aidant cette personne, vous êtes heureux car vous avez fait quelque chose pour lui. Si vous le faites au nom de Jésus, ou de la Trinité, la joie intérieure est indescriptible.

Si vous avez parlé avec cette personne, vous avez compris que cela n’arrive pas qu’aux autres,

 Cela peu vous arrivé à la suite d’un divorce, le perte d’un emploi, la mort d’’un enfant ou sa séparation, d’un accident et que vous avez tué un enfant à cause de votre inattention.

 Exemple :

 Vous allez en vacances avec votre famille, vous roulez vite, votre téléphone sonne, vous voulez le prendre, et …patatras se vous entrer dans l’arrêt d’un bus. Il y avait des enfants qui attendaient leur bus pour renter de l’école. Il y en a un qui décède dans le transport en ambulance. Votre enfant derrière vous n’avez pas attaché sa ceinture, vous ne l’aviez pas vu, car vous étiez occupé par ce téléphone. Lui à cause du choque il est handicapé moteur et psychique ! Son épouse ne lui pardonne pas. Elle n’est pas croyante, son cœur est devenu dur. Son mari, le père de ses enfants, est dans la rue, car il ne peut supporter ce qu’il a fait. Il a tout perdu même sa dignité !

Votre réflexe est de lui venir en aide par divers moyens, vous appelez une association, ou votre paroisse, on vous dira : soit on vous dirige sur une association répondant au aux besoins du malheureux, soit la paroisse lui vient en aide, car ils ont des associations parmi les paroissiens.

Vous avez aimé votre prochain comme vous-même. Un bonheur, une douceur envahit tout votre être.

Il y a beaucoup d’autres exemples très variés :  personnes seules pour diverses raison, handicapés, malades, pauvres (ils cachent leurs pauvretés. Ils ont honte.)

A chaque problème il y a une solution, souvent très difficile, car il faut beaucoup de psychologies, de patiences, de pardons.

D.ieu vous viens en aide, car vous aimez votre prochain comme vous même.

Vous recevrez la Paix de Jésus, et Marie vous soutiendra.

Le jour venu, Jésus notre Seigneur, aidé des ses anges, vous guidera vers le Père.

Le Père et le Saint Esprit vous accueilleront dans leur Royaume.

Alléluia ! l’amour de D.ieu est immense.

Monique Macalou

 Pourtant dans sa main nous sommes de la taille de petits soldats de plomb, qu’il nous aime, comme vous aimez vos miniatures. Il ne veut perdre aucun de nous.

Nous n’avons qu’à suivre ses préceptes d’amour, de l’aimer et nous serons dans son univers et son royaume. La paix, la sérénité, la douceur de la lyre et de la harpe qui vous accueillera. Un bonheur qui nous est inconnu sera notre univers pour l’Eternité.

Monique Emounah

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article