Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Hôpitaux: ça chauffe toujours aux urgences

com
Hôpitaux: ça chauffe toujours aux urgences

  Résultat de recherche d'images pour "accidents dù à la canicule 2018"

L’épisode caniculaire qui s’achève ce mercredi, n’aura pas trop désorganisé les hôpitaux. Malgré tout, la situation reste très préoccupante dans les services des urgences, proche de la saturation

Résultat de recherche d'images pour "Hôpitaux et canicule 2018"

La période estivale est toujours très tendue dans les services des urgences des hôpitaux français. Les patients y sont de plus en plus nombreux, mais les médecins urgentistes, déjà en sous-nombre, sont en… vacances ! Les médecins intérimaires de leur côté, sont toujours plus difficiles à recruter, parce que la majorité d’entre eux ne veut pas travailler au tarif fixé et plafonné fin 2017 par les pouvoirs publics. Ambiance. Le plan pour la transformation du système de santé qui sera présenté par Emmanuel Macron en septembre devrait traiter cette

question de l’attractivité du métier d’urgentiste.

La salle est austère. Au centre, une table ronde avec 12 places, chacune étant dotée d’un micro. Au mur, des écrans qui affichent la carte de France et sa météo, avec partout ou presque des températures rarement égalées. Nous sommes au ministère de la Santé, au Centre de crise sanitaire, le dimanche 5 août à 17 heures 30, l’heure du point téléphonique quotidien pour le suivi de l’épisode caniculaire qui touche quasiment l’ensemble de l’Hexagone. Autour de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, les patrons des différentes administrations sanitaires. La réunion commence par une conférence téléphonique avec les différentes agences régionales de santé et les autres ministères concernés, qui remontent les informations du terrain.

Qu’il s’agisse de la région Auvergne-Rhône-Alpes, la doyenne des régions en vigilance orange ou du Grand-Est, de l’Ile-de-France, de l’Occitanie ou du Centre-Val-de-Loire, toutes les agences de santé font état d’une activité sanitaire quasi-normale, malgré les fortes chaleurs. Rien à signaler non plus dans les colonies de vacances, selon le ministère de l’Education nationale, ni dans les entreprises exposées à la chaleur comme le bâtiment, les pressings ou les pizzerias, selon le ministère du Travail. 

Pendant la canicule, qui s'est préoccupé ou se soucie des animaux?

Sans les animaux l'homme ne peut vivre. Les animaux ne sont pas uniquement là pour notre nourriture , ils sont nos compagnons fidèles, dans la nature ils apportent l'équilibre de la planète.

Qu'ils soient à quatre pattes, poils, plumes, dans l'eau où sous la terre, qu'ils volent ( abeilles, papillons ou autres chacun est un maillon de la chaîne vivante pour que notre vie soit agréable.

Il en est de même pour le végétal. Pendant la canicule nous souffrons,  c'est indéniable, mais la nature aussi, et nous nous devons lui venir en aide selon nos possibilités.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article