Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Les mots et les expressions

com
Les mots et les expressions

 

L’adieu à l’être cher

C’est l’adieu aux enchères.

 

C’est aussi l’adieu au passé

Puisqu’il a trépassé.

 

Ma mer et aussi ma mère

Sont toutes deux amères.

 

L’une son sel est bienveillant

L’autre son cœur est irradiant.

 

J’ai eu une peur bleue

Avec une fleur bleue.

 

Son fusil n’est pas lumière,

Il n’est pas plus un luminaire.

 

Il met toujours son grain de sel,

Il tombe de sa selle.

 

Lorsque le rideau tombe

Il est muet comme une tombe.

 

Lève-toi le monde est là,

L’avenir est le mets de l’au-delà.

 

Nous sommes au temps des cerises

Hélas, il s’est fait la cerise.

 

Il ramène toujours sa fraise,

Il est sur les braises.

 

Sa réunion plénière

S’attache à ses lanières.

 

La faim n’est pas une fin en soit

Mais pas non plus celui de la soie.

 

Rêver d’un paysage fantastique matinal

C’est une belle journée pour les annales.

 

En mai fait ce qu’il te plait,

Si tu n’ouvres pas les plaies.

 

Avril fait la fleur

Mai en a l’honneur.

 

La sincérité base de l’équilibre

La trahison le déséquilibre.

 

Si la fin justifie les moyens,

Il n’y a plus l’amitié du doyen.

 

Si la fin justifie les moyens,

La faim reste aux mains des citoyens.

 

La révolte ne sert que les politiques

Puisqu’ils en font leurs boutiques.

 

13 mars 2018

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article