Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Saint Fiacre

com
Saint Fiacre
Saint Fiacre, patron des jardiniers

Quand fête-t-on Saint Fiacre ?

Le 30 août. D’ailleurs un dicton de cette fin de mois d’août affirme: «A la Saint-Fiacre, soleil ardent, pour huit jours encore du beau temps!»

Qui était-il, cet écolo ?

Moine irlandais, il arriva en France vers l’an 600, à la recherche d’un ermitage discret. Il obtint de saint Faron de Meaux  un terrain pour un ermitage, où il passa le reste de sa vie, se consacrant au jardinage.
 Suivant une coutume de l’époque, l’évêque lui dit qu’il lui accorderait toute la terre qu’il pourrait bêcher en une nuit ! Selon la légende, Fiacre prit aussitôt sa bêche et obtint ainsi un terrain suffisamment vaste pour y créer,  un jardin merveilleux où poussaient, sur une terre bien bêchée, légumes, fleurs, fruits, arbustes ornementaux suscitant l’admiration des jardiniers, maraîchers, maraîchers préoliers (paysagistes décorateurs), bouquetiers et même « potiers de terre ».

Il construisit un hospice pour les voyageurs de passage. Les pauvres s’y pressent ; il les soigne, les nourrit essentiellement avec les produits naturels de son jardin qui leur redonnent une bonne santé.

Il construisit l’abbaye de Breuil pour abriter ses nombreux disciples. La châsse de saint Fiacre est toujours un but de pèlerinage.

Patron des jardiniers, des maraîchers et des fleuristes, il est souvent représenté dans l’art (peinture, sculpture, vitrail) avec une bêche.

  Sa bêche devint un véritable symbole et ce jusqu’à nos jours, où elle est encore considérée comme le meilleur et le plus important des outils. [Depuis peu, elle est avantageusement remplacée par la grelinette, qui évite le retournement de la terre.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article