Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonjour mes amis(es) bon mercredi

Bonjour mes amis(es) bon mercredi
Bonjour mes amis(es) bon mercredi

En 2014, je voyais la France  et sa mémoire ainsi:

La France face à sa mémoire

 

La mémoire porte à la victoire

Il n’y a pas que la journalière

La mémoire n’est pas transitoire

Elle en est la grande trésorière.

 

La France sélectionne sa mémoire.

Elle est le vivier d’une truffière

Elle cache sa douloureuse trajectoire

Elle en est une forme routinière.

 

Comment oublier le peuple aléatoire

Méprisé longtemps pris en canardière

La Normandie tel un conservatoire

Fut le théâtre en avant-première.

 

Pour elle il ni avait pas d’échappatoire

Les normandes se font les hôtelières

Bien que le malheur en est l’exécutoire

Elles oublient leurs larmes de cantinières.

 

La mémoire sélective n’est plus obligatoire

Toutes les nations unies sont comme l’ivoire

Elle refuse les mémoires péremptoires

Faisant croire à une mémoire passoire.

 

Les toitures, les clochers et leurs chaumières

Effondrées, éventrées telle une poudrière

Explosées furent le sacrifice de cette lisière

Le prix de la victoire s’est fait justicière.

 

Monique Macalou

6 juin 2014

 

 

MON OCÉAN A MOI

 

Mon océan à moi

Il est sans frontière

Sans tabou,

Tout au moins je le crois.

 

Mon océan ce n’est pas,

Seulement un flux et reflux

De l’eau salée

C’est aussi la puissance

 

Il est mythologique

Celui de Poséidon

Avec ses colères

Également sa protection

 

Mon Océan à moi

Ce sont les profondeurs

De la pensée,

L’amour emporté par le vent

 

 Mim Nanou 75

13/9/2011

"Copyright" © Monique Isope Macalou 2011-Tous droits réservés pour tous pays

 

 

LA PAIX, OUI LA PAIX

 

Le ciel de mes jeunes années

Rêvait d’amour, de paix

La  mélodie du parfait bonheur

 

Celui où la paix règne

En reine de l’univers

A chaque instant

 

Sur les rives de mon ruisseau

Aux eaux joyeuses et limpides

Je rêve d’un monde à édifier

 

Celui où la paix règne

En reine de l’univers

A chaque instant

 

Dans ce près de coquelicots

De colchiques et de pâquerette

Une abeille vrombit à mes oreilles

 

Celui où la paix règne

En reine de l’univers

A chaque instant

 

Loin du monde des affolés

Près de mon arbre centenaire

Je chante mon rêve de paix.

 

Celui où la paix règne

En reine de l’univers

A chaque instant

 

La paix dans mes pensées

La paix dans les familles

La paix dans le voisinage

 

Celui où la paix règne

En reine de l’univers

A chaque instant

 

Le respect entre les religions

L’acceptation de nos différences

Pour vivre ensemble dans la paix

 

La paix, oui la paix

Le règne de l’univers

Utopie de l’homme

 

Monique Isope Macalou

LE NOMBRILISME

 

Certains souri à ce mot

Ils pensent à la secte

L’adoration du nombril

La nuit au clair de lune

 

Le nombrilisme pense d’abord,

A lui-même en égoïste

Il utilise des leurres

Il est imbu de sa personne.

 

Je me remémore notre vie

Ton égocentrisme est devenu

Insupportable aux yeux de tous

Les amis disparaissent écœurés

 

Ton physique ce doit rester jeune

Les cheveux restés noirs et brillant

Ta tenue ne comporte pas de faux plis

Les chaussures brillantes sans tâche

 

Sa joie se calcule à satisfaire son ego,

Il choisit des mots précieux, percutant.

Sa perfidie moqueuse manipulatrice,

Ne voit rien, tel est son narcissisme

 

Le nombrilisme est généralement mondain

On le trouve chez les politiciens

Aussi chez certains artistes narcissiques

Également le pauvre devenu puissant

 

Mon bonheur est loin du nombrilisme

Il est comme le merle siffleur,

La mésange bleue toute joyeuse

La pie moqueuse dans son arbre

 

Mon âme possède cherche

L’affection naturelle de la pensée

L’amitié du nénuphar sur l’eau limpide

Un ruisseau argenté sautant, chantant

 

Loin du nombrilisme fatiguant

La simplicité est reposante

Le cœur idem d’un nombriliste

Seulement elle apporte la Paix

 

Octobre 2011

 

 

Bonjour mes amis(es) bon mercredi
Bonjour mes amis(es) bon mercrediBonjour mes amis(es) bon mercredi
Bonjour mes amis(es) bon mercredi
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article