Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonsoir mes frères et sœurs

com

Prière du Père Michel Scouarnec

Voici la Prière chantée « Ouvre mes yeux, Seigneur, aux merveilles de ton Amour » du Père Michel Scouarnec (1934-….), Prêtre du diocèse de Quimper dans le Finistère ordonné en 1959, organiste et maître de chapelle au Petit Séminaire de Quimper, Professeur au Service interdiocésain d'études théologiques des diocèses de Bretagne et Mayenne, auteur-compositeur de chants liturgiques et d’une émission dominicale sur RCF-Rivages : « Les Couleurs du Dimanche ». 
 


La Prière du P. Michel Scouarnec « Ouvre mes yeux, Seigneur, aux merveilles de ton Amour » : 

Ouvre mes yeux, Seigneur, aux merveilles de ton Amour. 
Je suis l'aveugle sur le chemin, guéris-moi, je veux Te voir. 

Ouvre mes mains, Seigneur, qui se ferment pour tout garder. 
Le pauvre a faim devant ma maison, apprends-moi à partager. 

Fais que je marche, Seigneur, aussi dur que soit le chemin. 
Je veux Te suivre jusqu'à la Croix, viens me prendre par la main. 

Fais que j'entende, Seigneur, tous mes frères qui crient vers moi. 
À leur souffrance et à leurs appels, que mon cœur ne soit pas sourd. 

Garde ma foi, Seigneur, tant de voix proclament Ta mort. 
Quand vient le soir et le poids du jour, ô Seigneur reste avec moi. 

Ainsi soit-il. 


Père Michel Scouarnec (1934-….)

Michel-Scouarnec.jpg

 

Prière du Bienheureux Frère Thomas de Bergame (omc)

Voici la Prière « Ô Cœur de mon bien-aimé et très doux Seigneur, Siège de toutes les Douleurs » du Bienheureux Frère Thomas de Bergame (I563-I631) ou d’Olera où est né ce Frère Capucin précurseur de la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus.
 


Christ-de-Limpias-Espagne.jpg

La Prière de Frère Thomas « Ô Cœur de mon bien-aimé et très doux Seigneur, Siège de toutes les Douleurs » : 

« Si les tourments de Notre-Seigneur, apportent à ceux qui les contemplent tant de douleurs et tant de compassion, combien plus grande devrait être la compassion aux tourments qu'Il endura dans son cœur, où se donnaient rendez-vous toutes Ses souffrances. Le Cœur de notre doux Seigneur est comme une seconde vie du Sauveur. Je veux dire, ô âmes contemplatives, que si Sa tête couronnée d'épines, Ses mains percées, Ses pieds crucifiés souffrirent des douleurs intolérables, hélas ! Ce Cœur de mon bien-aimé et très doux Seigneur sentit, Lui aussi, les clous des pieds et des mains, Il sentit toutes les épines de la tête enfoncées dans Sa chair ; et si un membre quelconque souffrait quelques tourments, le Cœur les souffrait avec lui, de sorte que, pendant que notre Jésus était cloué sur la Croix, couronné d'épines et flagellé, qu'Il agonisait et mourait, son Cœur souffrait Lui aussi les déchirements des clous et toutes les douleurs qu'endurait Sa sainte humanité. Ô mon âme ! Si tu contemples la, dure et cruelle Passion extérieure du bien-aimé Seigneur, contemple aussi sa Passion intérieure et en particulier celle de son Cœur sensible ; et, si tu verses des larmes d'eau pour la Passion extérieure, pleure avec les yeux de l'âme et verse des larmes de sang sur sa Passion intérieure. Le Cœur de Dieu était le Siège de toutes les douleurs. Et de même que les fleuves et les torrents courent à la mer, parce que la mer est leur centre et leur aboutissement, ainsi tous les tourments du Seigneur étaient comme autant de fleuves qui se précipitaient vers son Cœur ». 

Ainsi soit-il. 


Thomas de Bergame ou d’Olera (I563-I631) 

Thomas-de-Bergame-ou-d-Olera.jpg

 

Prière de Guerric de Notre-Dame d'Igny

Voici la Prière Mariale « Ô pleine de Grâce, je Te félicite et je Te bénis » du Bienheureux Guerric d'Igny (vers 1087-1157), Moine du Saint Abbé Bernard de Clairvaux durant une quinzaine d’années avant d’être Abbé Cistercien du Monastère de Notre-Dame d'Igny en Champagne près de Reims qui excellait à parler de la Sainte Vierge et de la formation du Christ en nous. 
 


Notre-Dame-de-Lourdes-Bethleem.jpg

La Prière de Guerric de N-D d'Igny « Ô pleine de Grâce, je Te félicite et je Te bénis » : 

« Je Te félicite et je Te bénis, ô pleine de Grâce, d'avoir mis au monde la Miséricorde qui est venue sur moi ; d'avoir préparé le Cierge que j'ai reçu dans les mains. C'est Toi qui as fourni la cire à la Flamme descendue dans Ton sein, Toi, la Vierge des vierges, à Celui qui est vierge, quand, Mère sans corruption, Tu as vêtu d'une chair sans corruption le Verbe incorruptible ». 

Ainsi soit-il. 


Bienheureux Guerric d'Igny (vers 1087-1157)

Guerric-d-Igny.jpg

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article