Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices bon après-midi

com
Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices bon après-midi
Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices bon après-midi

Quand l’esprit s’égare

 

Quand l’esprit s’égare

Devant certains regards

De ceux qui s’égarent

Au cours des bagarres

A cause d’un cigare.

Les songes quittent le hangar.

 

Non point qu’ils s’y garent

Mais gare aux regards

Si vous fumez le cigare

Car l’esprit lui s’égare.

Pour ces grands bigarres…

 

Ne pas confondre s’égare

Avec avoir un certain égard

Ni avec Jean Marie Bigard

Oui quand l’esprit s’égare

Il s’arrête près d’une gare.

 

20 janvier 17

 

 

La vie est comme une fleur

 

La vie est la fleur si précieuse

On se doit être précautionneuse.

Quelquefois maligne et rigoureuse

Surprenante souvent peureuse

Lorsqu’elle se meurt langoureuse.

 

Elle présage son heure l’ambitieuse,

Dans les vapeurs de la jouisseuse

En maraude elle se fait  entremetteuse.

Ses extases prospères de l’encenseuse

Dont l’âme frondeur est chanceuse

Elle attend l’heure de la ramasseuse.

Celle de la croqueuse finisseuse.

 

Lorsque le bouquet fragile se meurt,

Son élan en est pour cette heure

La superbe vivacité d’une primeur.

Son état dans une certaine humeur,

Porte la douce larme du réparateur

Il est magistral avec son sécateur.

Une larme perlée glisse sur le tuteur

Venue suite à la coupe de l’initiateur.

 

La fleur de la vie s’active près du créateur,

Elle est fierté de son soigneur.

Elle est joie de son Seigneur

Le net devient son navigateur

Le navire porte la voile du porteur

Il est flèche de son routeur.

La vie suit son administrateur

Elle honnit les blasphémateurs

Son bonheur est près de son créateur

 

Alumacom

12 octobre 2017

 

 
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article