Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices, bon samedi et bon Week-End

Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices, bon samedi et bon Week-End
Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices, bon samedi et bon Week-End
Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices, bon samedi et bon Week-End

L’amie infidèle

 

La maison lui fût ouverte

Rien ne lui est dissimulé

Elle était notre amie

 

Un jour suffit, l’accident,

Clouée dans un lit d’hôpital

L’amie ne vint pas

 

Pourtant elle est allée à la maison

Tout lui semblait merveilleux

Mon compagnon s’éclatait

 

Ils abusèrent de ma confiance

Elle pensait avoir ma place

Elle attendait comme le vautour

 

Seulement la grande faucheuse

Ne voulut pas de moi

« L’amie » en fut surprise

 

Lors de ma sortie de l’hôpital

Mon mari me ramena à la maison

Pas dans une maison de repos

 

L’amie n’est jamais venue me voir

Sa déconvenue fut grande

Elle avait cru avoir le bonheur

 

Persuadée de mon heure venue

Elle imaginait me remplacer

Elle a montré son beau visage

 

Alors elle a quitté mon domicile

Chassé par l’homme qu’elle aimait

Ainsi que le confort de notre maison

 

Mon bien aimé m'est revenu plus amoureux

On ne construit pas son bonheur

Sur le malheur d’autrui, surtout d’ami

 

Alumacom

26 février 2011

Cette famille est heureuse croit-on.

 

La mère est le fondement de la famille

Par elle nos pensées fourmillent

Elle est source de vie comme la chenille

Sans elle rien ne serait malgré les torpilles

La lutte est à la famille son estampille.

 

Le père est l’arbre protecteur

Il prend en charge son labeur

Enfin ce que l’épouse laisse au tuteur

Bien qu’il se croie le chef ce beau parleur

Pauvre de lui, il n’est que séducteur.

 

Les enfants tourbillonnent près d’eux

Tel des papillons ils virevoltent affectueux

Ils câlinent pour obtenir cadeaux fumeux

Ces plaisantins décident le couvre-feu

L’objet en question est fructueux

La famille est ainsi heureuse croit-on.

 

Au fil des ans la famille reste unie

Traversant tous les aléas de la vie

Les intempéries croisent la survie

Sans pour autant s’agir de mégalomanie

Ils franchissent le canal de la vie

 

Le soleil est dans le cœur unitaire

Les nuages croisent les héréditaires

L’orage sporadique vise les contestataires

La lune se réjouit des niches humanitaires

La maîtresse insatiable doit se taire.

 

La famille est ainsi heureuse croit-on.

 

Chaque jour un nouveau jour

Répétitif à chacun des carrefours

L’amour les lie durant leur séjour 

Dieu a uni cette famille pour toujours

Elle s’aime et se respecte sans contre-jour.

 

La famille est ainsi heureuse croit-on

Quelle illusion du qu'en .dira-t-on!

 

Alumacom

23 Janvier 2018

 

Hypocrisie jalousie idem ou complémentaire

 

L’hypocrisie est une forme de la jalousie

Également lier à faire croire à notre amour

Quelque fois le cœur est discourtoisie

L’intrusion chez l’ami devient humour

L’espionnage est employé aisément en jalousie hypocrite.

 

Elle est d’habitude dite j’ai foi en cette personne

Elle envahit l’esprit et grandit de jour en jour

L’imagine en l’opulence d’une sacrée polissonne

Elle est une forme hypocrite d’une vertu à rebours

Sa forme est employée aisément en jalousie hypocrite.

 

Dans la carrière professionnelle c’est criant

Se faire ami pour mieux écraser l’ennemi

Soumettre et détruire la réputation du croustillant

Sans aucun scrupule une véritable endémie

L’explication employée aisément en jalousie hypocrite.

 

Il en est de même à s’imaginer intouchable

Lorsqu’il s’agit d’Être sur la bonne cotation

Les gestes et les mots du cœur sont pitoyables

Faire ou dire et être fiable est la contorsion

L’ambition s’emploie aisément en jalousie hypocrite.

 

L’esprit humain a son propre temple

Il est un joyau à lui tout seul complaisant

Il ignore ces congénères à l’exemple

Hypocrisie et jalousie sont auto-suffisant

Le devenir s’emploie aisément en jalousie hypocrite.

 

Alumacom

24 janvier 2018

 

S'aimer très fort.

Recueil : Les poésies (1759)

Quand d'un esprit doux et discret 
Toujours l'un à l'autre on défère ; 
Quand on se cherche sans affaire, 
Et qu'ensemble on n'est point distrait ;

Quand on n'eut jamais de secret 
Dont on se soit fait un mystère ; 
Quand on ne cherche qu'à se plaire ; 
Quand on se quitte avec regret ;

Quand, prenant plaisir à s'écrire, 
On dit plus qu'on ne pense dire, 
Et souvent moins qu'on ne voudroit :

Qu'appelez-vous cela, ma Belle ? 
Entre nous deux, cela s'appelle : 
S'aimer bien plus que l'on ne croit.


Denis Sanguin de Saint-Pavin
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article