Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

La plus ancienne pierre portant l’inscription « Jérusalem » en hébreu,

com

présentée avec émotion au public par des archéologues

10 octobre 2018

 

Cette précieuse découverte date du second Temple. La pierre porte la plus ancienne inscription complète du mot Jérusalem jamais mise au jour.

 

Découverte par l’Office national des Antiquités l’hiver dernier à Jérusalem, lors de fouilles près de Binyané Ha-Oumapar réalisées à l’occasion de travaux sur la route. La pierre serait une partie de colonne datant du premier siècle avant Jésus-Christ, sous le règne d’Hérode. Elle porte l’inscription complète du mot Jérusalem en lettre hébraïque.

 

Quand l’archéologue Danit Levy a aperçu l’inscription et a compris son importance, elle était sous le choc.

 

« Mon cœur battait si fort, j’avais l’impression que mon t-shirt allait se déchirer. »

 

Ce vestige, dont la portée historique est hautement symbolique, a été présenté pour la première fois mardi lors d’une conférence de presse de l’Autorité des antiquités israéliennes et du Musée d’Israël, par le professeur Ido Bruno.

 

Selon les archéologues Yuval Baruch et Roni Reich, les inscriptions de cette époque mentionnant Jérusalem sont très rares, et celle-ci est unique car complète.

 

“En fait, il s’agit de la seule inscription en pierre de la période du Second Temple reconnue dans les études, qui mentionne le nom de Jérusalem dans son orthographe complète.”

 

La rédaction

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article