Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Messe du 8 octobre 2018

com
Messe du 8 octobre 2018
Messe du 8 octobre 2018
  • Introduction
    V/ Dieu, viens à mon aide, R/ Seigneur, à notre secours. Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, au Dieu qui est, qui était et qui vient, pour les siècles des siècles. Amen. (Alléluia.)
  • Hymne : Dieu, ce monde était encore absent
    Dieu, ce monde était encore absent    Que déjà, depuis toujours,Toi, Parole en nos commencements, Tu portais le poids des choses.Toi qui penses, toi qui crées, L'univers en toi repose. Dieu, quand l'homme eut habité le temps, Y jetant ses propres cris,Toi, Parole en nos événements, Tu déroules notre histoire.
  • Antienne
    Les cieux proclament ta justice, Seigneur mon Dieu.
  • Psaume : 49 - I
    1 Le Dieu des dieux, le Seigneur, parle et convoque la terre *du soleil levant jusqu'au soleil couchant. 2 De Sion, belle entre toutes,Dieu resplendit.         *3 Qu'il vienne, notre Dieu,qu'il rompe son silence !                           Devant lui, un feu qui dévore ;autour de lui, éclate un ouragan.
Textes de la messe du jour
Première lecture : « L’Évangile que j’ai proclamé, ce n’est pas d’un homme
que je l’ai reçu ou appris, mais par révélation de Jésus Christ » (Ga 1, 6-12)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Galates

Frères,
    je m’étonne que vous abandonniez si vite
celui qui vous a appelés par la grâce du Christ,
et que vous passiez à un Évangile différent.
    Ce n'en est pas un autre :
il y a seulement des gens qui jettent le trouble parmi vous
et qui veulent changer l’Évangile du Christ.
    Pourtant, si nous-mêmes, ou si un ange du ciel
vous annonçait un Évangile
différent de celui que nous vous avons annoncé,
qu’il soit anathème !
    Nous l’avons déjà dit, et je le répète encore :
si quelqu’un vous annonce
un Évangile différent de celui que vous avez reçu,
qu’il soit anathème !
    Maintenant, est-ce par des hommes ou par Dieu
que je veux me faire approuver ?
Est-ce donc à des hommes que je cherche à plaire ?
Si j’en étais encore à plaire à des hommes,
je ne serais pas serviteur du Christ.
    Frères, je tiens à ce que vous le sachiez,
l’Évangile que j’ai proclamé
n’est pas une invention humaine.
    Ce n’est pas non plus d’un homme
que je l’ai reçu ou appris,
mais par révélation de Jésus Christ.

            – Parole du Seigneur.

Psaume (Ps 110 (111), 1-2, 7-8, 9.10c)

Refrain psalmique : (cf. Psaume 110, 5b)

Le Seigneur garde toujours
mémoire de son alliance.
ou : Alléluia !

De tout cœur je rendrai grâce au Seigneur
dans l’assemblée, parmi les justes.
Grandes sont les œuvres du Seigneur ;
tous ceux qui les aiment s’en instruisent.

Justesse et sûreté, les œuvres de ses mains,
sécurité, toutes ses lois,
établies pour toujours et à jamais,
accomplies avec droiture et sûreté !

Il apporte la délivrance à son peuple ;
son alliance est promulguée pour toujours :
saint et redoutable est son nom.
À jamais se maintiendra sa louange.

Évangile : « Qui est mon prochain ? » (Luc 10, 25-37)

Acclamation : (cf. Jn 13, 34)

Alléluia. Alléluia. 
Je vous donne un commandement nouveau,
dit le Seigneur :
« Aimez-vous les uns les autres,
comme je vous ai aimés. »
Alléluia.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
    voici qu’un docteur de la Loi se leva
et mit Jésus à l’épreuve en disant :
« Maître, que dois-je faire
pour avoir en héritage la vie éternelle ? »
    Jésus lui demanda :
« Dans la Loi, qu’y a-t-il d’écrit ?
Et comment lis-tu ? »
    L’autre répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu
de tout ton cœur, de toute ton âme,
de toute ta force et de toute ton intelligence,
et ton prochain comme toi-même. 
»
    Jésus lui dit :
« Tu as répondu correctement.
Fais ainsi et tu vivras. »
    Mais lui, voulant se justifier,
dit à Jésus :
« Et qui est mon prochain ? »
    Jésus reprit la parole :
« Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho,
et il tomba sur des bandits ;
ceux-ci, après l’avoir dépouillé et roué de coups,
s’en allèrent, le laissant à moitié mort.
    Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ;
il le vit et passa de l’autre côté.
    De même un lévite arriva à cet endroit ;
il le vit et passa de l’autre côté.
    Mais un Samaritain, qui était en route,
arriva près de lui ;
il le vit et fut saisi de compassion.
    Il s’approcha, et pansa ses blessures
en y versant de l’huile et du vin ;
puis il le chargea sur sa propre monture,
le conduisit dans une auberge
et prit soin de lui.
    Le lendemain, il sortit deux pièces d’argent,
et les donna à l’aubergiste, en lui disant :
“Prends soin de lui ;
tout ce que tu auras dépensé en plus,
je te le rendrai quand je repasserai.”
    Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain
de l’homme tombé aux mains des bandits ? »
    Le docteur de la Loi répondit :
« Celui qui a fait preuve de pitié envers lui. »
Jésus lui dit :
« Va, et toi aussi, fais de même. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

 Ô mon Jésus, venez dans ce pauvre cœur qui Vous désire » 

Veille sur ceux qui vivent des difficultés et des souffrances et qui ont besoin de soutien et d'espérance.

Prends soins des conjoints qui ne sont pas traités avec respect et des enfants qui ne sont ni désirés, ni accueillis.

Apprends-nous à aimer, comme toi tu aimes, et à ne jamais perdre, dans chacune de nos relations, la ferveur des commencements.

HYMNE : VOICI LE TEMPS, ESPRIT TRÈS SAINT

Voici le temps, Esprit très saint, 
Où dans le cœur de tes fidèles, 
Uni au Père et à son Fils, 
Tu viens répandre ta lumière.

Que notre langue et notre cœur, 
Que notre vie, que notre force 
S'enflamment de ta charité 
Pour tous les hommes que tu aimes.

Exauce-nous, ô Tout-Puissant,
Par Jésus Christ, ton Fils unique,
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article