Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices Chapitre 18

com
Bonjour mes amis(es) lecteurs et lectrices Chapitre 18

8

Les préparatifs de la mission

 

David est enfin seul. C’est le temps des vacances. Finalement, il se sent l’âme batifoleur en attendant l’heure du rendez-vous à la gendarmerie.

Il redoute toujours ce genre de mission, pourtant il se sent en confiance.  D’autant plus, qu’il sera accompagné d’un huissier de justice et deux gendarmes. L’objet de la plainte n’est pas banal, elle est accompagnée de photos. Le voisin du refuge « Au cœur de Bonny » de Vrillerie, et l’Asso se portent partie civile.

En attendant l’heure, il va aller s’amuser avec son bon vieux Prince et Badou. Malgré l’évidence de l’adaptation assurée, il est soucieux pour Aline et Dagobert. 

À leur arriver dans la propriété, Prince et Badou sur son dos, accourent au galop pour accueillir leur David. Ils arrivent comme un bolide, freinent brutalement. Badou oublie son âge et saute dans la voiture. David est habitué à ces débordements intempestifs, à chaque fois il les gronde, mais bien sûrs ils oublient. Trop heureux de revoir leur vieux compagnon et maître de leur jeunesse. Ils découvrent le petit nouveau. David arrête son véhicule et descend. Sacré-Canaille sait qu’il est l’inconnu, il se fait discret voir timide. David lui dit de descendre, ce qu’il fait avec précaution. David étonné, mais c’est évident, il y a toujours les politesses animalières. Les présentations faites, Sacré-Canaille fait acte de soumission devant Badou. Il sait qu’il ne peut rien contre ce vieux chien toujours vigoureux. La taille de Badou dissuade les plus costauds du voisinage. Penser un jack-Russel !

Un concert bien spécial s’anime. Le hennissement de Prince ressemble à un rire. Badou jappe joyeusement, en tournant autour de son maître. Tous deux reniflent les poches du visiteur bien aimé. Le jeune homme éclate de rire, des friandises au poulet pour Badou et une carotte pour Prince sortent de la poche de David comme par miracle. Sacré-Canaille n’en revient pas ! Il observe la scène avec bonheur. 

David reprend son sérieux. Prend son IPhone. Il appelle son palefrenier et ordonne.

  • Ryan, mettez Aline et Dagobert dans le pré avec Prince. 

Soudain en levant les yeux, il voit venir trottant Aline et Dagobert !

  • Je vois qu’ils vous ont échappé !
  • Badou a prévenu Prince, quand vous êtes arrivés, rien ne les retient lorsqu’ils sont à l’extérieur. Pour les nouveaux vu le beau temps, je les ai changés de place en les plaçant avec Prince dans le pré. Excusez-moi d’avoir pris cette initiative sans vous en faire part.
  • Bon, je comprends, vous avez bien fait. Mais la prochaine fois, j’aimerais que vous m’en fassiez part.

Une autre surprise attend David. Aline et Dagobert sont intrigués par l’effervescence provoquée par leurs compagnons. La curiosité refait surface.  

Ryan rappelle David, et explique le problème. David lui répond :

  • Laisse-les venir. Nous allons voir comment ils vont se comporter.

Sacré-Canaille en apercevant Aline, aboie tout heureux. Il ose flairer les poches de David. Celui-ci comprend et sourit. Il tapote gentiment la tête de Sacré-Canaille. Sa main plonge une nouvelle fois sa main dans la poche et sort comme par magie, une carotte pour Aline et deux biscuits vitaminés pour Dagobert. 

David rit de bon cœur en apercevant Ryan les quatre fers en l’air. En voyant la petite réunion, Ryan lui aussi se mit à rire et pourtant…Ryan est apeuré, il accourt. Essoufflé, il crie affoler.

  • Monsieur ! Monsieur ! ils m’ont pris par surprise, Aline a couru derrière Dagobert. Et je suis tombé sur les fesses !
  • Cela se passe bien apparemment ! 

David redevient sérieux et lui dit sévèrement.

  • Ça va aller pour cette fois. Dorénavant, vous devrez mettre Aline dans l’enclos avec Prince. Néanmoins vous avez fait du bon travail. Puisqu’ils s’entendent bien tous les quatre. Grâce à votre action vous avez permis de développer en eux une amitié confiante.

Ryan exprime sa satisfaction et fait un rapide rapport

  • Merci  Monsieur, j’ai la fierté de vous révéler sans vous offenser, que Dagobert et Badou dorment ensemble sur le même tapis l’un contre l’autre. Quant à Aline et Prince sont devenus les meilleurs amis du monde. Ils s’entraident tous les deux.
  • Comment cela, ils s’entraident ?

Réagi David. Ryan explique.

  • J’ai découvert que Prince ne voit plus beaucoup, mais son ouïe est fine. Quant à Aline à des problèmes de surdité, mais une excellente vue.
  • Vous les ramenez dans leur box, pour que je les ausculte.

Décide David

  • Bien Monsieur.
  • Christine est à la cuisine ?
  • Oui Monsieur
  • Prévenez-là. Je prends mon repas de midi ici.
  • Bien Monsieur David. Je la préviens tout de suite.

Soudain :

  • Sacré-Canaille, Sacré-Canaille ! remonte dans la voiture !

Crie David énervé. Mais ce petit chien a retrouvé d’anciens potes. Il court et saute enjouée. Pour lui c’est la fête. Avec regret, il remonte dans la voiture à côté de David.

David gare sa voiture près des box. Prend sa trousse et consulte son bon vieux Prince. Il se tourne vers Aline. Elle est inquiète. David la caresse, une fois tranquillisé, il l’ausculte également. Il constate qu’effectivement, Prince ne peut pas bien voir avec sa cataracte. Quant à Aline ce sont de gros bouchons de cire dans les oreilles, qui l’empêche d’entendre. Il est soulagé, bien que ce soit sérieux à leurs âges, ce n’est pas catastrophique. À l’Asso il va pouvoir les opérer avec la vétérinaire en chef.

Jusqu’à midi il joue avec eux et il fait son parcours habituel dans le bois avec Prince et Badou. Ce qui diffère aux habitudes, Aline et Dagobert marchent à leur côté. Une fois la surprise passée, David en est heureux.

Après le repas, la fête est finie. David reprend la voiture. Sacré-Canaille saute sur le siège avant comme pour venir. Seulement David lui intime l’ordre :

         - Va derrière ! la fête est terminée ! Maintenant nous allons travailler !

Sacré-Canaille à un drôle de regard. Il se couche sur la banquette arrière, en silence, soumis. David relève que le mot travail évoque quelque chose de sérieux à ce chien.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article