Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

La page protestante

com
La page protestante
TRADUCTION ŒCUMÉNIQUE DE LA BIBLE (2010)

Chapitre 3

L’universalité de la désobéissance

 

1Quelle est donc la supériorité du Juif ? Quelle est l’utilité de la circoncision ? 
 
2Grande à tous égards ! Et d’abord, c’est à eux que les révélations de Dieu ont été confiées. 
 
3Quoi donc ? Si certains furent infidèles, leur infidélité va-t-elle annuler la fidélité de Dieu ? 
 
4Certes non ! Dieu doit être reconnu véridique et tout homme menteur, selon qu’il est écrit : Il faut que tu sois reconnu juste dans tes paroles, et que tu triomphes lorsqu’on te juge. 
 
5Mais si notre injustice met en relief la justice de Dieu, que dire ? Dieu n’est-il pas injuste en nous frappant de sa colère ? Je parle selon la logique humaine. 
 
6Certes non ! Car alors, comment Dieu jugera-t-il le monde ? 
 
7Mais si, par mon mensonge, la vérité de Dieu éclate d’autant plus pour sa gloire, pourquoi donc, moi, suis-je encore condamné comme pécheur ?
 
8Et alors, pourquoi ne ferions-nous pas le mal afin qu’il en résulte du bien, comme certains calomniateurs nous le font dire ? – Ces gens-là méritent leur condamnation ! 
 
9Mais quoi ? avons-nous encore, nous Juifs, quelque supériorité ? Absolument pas ! Car nous l’avons déjà établi : tous, Juifs comme Grecs, sont sous l’empire du péché. 
 
10Comme il est écrit : Il n’y a pas de juste, pas même un seul.
 
11Il n’y a pas d’homme sensé, pas un qui cherche Dieu.
 
12Ils sont tous dévoyés, ensemble pervertis,
pas un qui fasse le bien, pas même un seul.
 
13Leur gosier est un sépulcre béant ;
de leur langue ils sèment la tromperie ;
un venin d’aspic est sous leurs lèvres ;
 
14leur bouche est pleine de malédictions et d’amertume ;
 
15leurs pieds sont prompts à verser le sang ;
 
16la ruine et le malheur sont sur leurs chemins ;
 
17et le chemin de la paix, ils ne le connaissent pas.
 
18Nulle crainte de Dieu devant leurs yeux !
 

 

19Or, nous savons que tout ce que dit la loi, elle le dit à ceux qui sont sous la loi, afin que toute bouche soit fermée et que le monde entier soit reconnu coupable devant Dieu. 
 
20Voilà pourquoi personne ne sera justifié devant lui par les œuvres de la loi ; la loi, en effet, ne donne que la connaissance du péché.
 

La justice reçue par la foi

 

21Mais maintenant, indépendamment de la loi, la justice de Dieu a été manifestée ; la loi et les prophètes lui rendent témoignage. 
 
22C’est la justice de Dieu par la foi en Jésus Christ pour tous ceux qui croient, car il n’y a pas de différence : 
 
23tous ont péché, sont privés de la gloire de Dieu, 
 
24mais sont gratuitement justifiés par sa grâce, en vertu de la délivrance accomplie en Jésus Christ. 
 
25C’est lui que Dieu a destiné à servir d’expiation par son sang, par le moyen de la foi, pour montrer ce qu’était la justice, du fait qu’il avait laissé impunis les péchés d’autrefois, 
 
26au temps de sa patience. Il montre donc sa justice dans le temps présent, afin d’être juste et de justifier celui qui vit de la foi en Jésus. 
 
27Y a-t-il donc lieu de faire le fier ? C’est exclu ! Au nom de quoi ? Des œuvres ? Nullement, mais au nom de la foi. 
 
28Nous estimons en effet que l’homme est justifié par la foi, indépendamment des œuvres de la loi. 
 
29Ou alors, Dieu serait-il seulement le Dieu des Juifs ? N’est-il pas aussi le Dieu des païens ? Si ! il est aussi le Dieu des païens, 
 
30puisqu’il n’y a qu’un seul Dieu qui va justifier les circoncis par la foi et les incirconcis par la foi. 
 
31Enlevons-nous par la foi toute valeur à la loi ? Bien au contraire, nous confirmons la loi !
 

 

Voici ce que j’ai appris : vous croyez au Seigneur Jésus et vous aimez
tous ceux qui lui appartiennent. C’est pourquoi, depuis que je sais cela
,

je dis vos noms quand je prie, et sans cesse je remercie Dieu à cause de
vous.

Je demande au Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père rempli de
gloire, de vous donner la sagesse. Alors vous découvrirez Dieu et vous
le connaîtrez vraiment.

Je lui demande d’ouvrir les yeux de votre intelligence. Ainsi, vous
pourrez connaître l’espérance qu’il vous a donnée en vous appelant.
Vous connaîtrez la richesse magnifique des biens qu’il donne à ceux
qui lui appartiennent.

Vous connaîtrez la puissance extraordinaire que Dieu a montrée pour
nous qui croyons en lui. Sa puissance et sa force,

Dieu les a montrées dans le Christ quand il l’a réveillé de la mort,
quand il l’a fait asseoir à sa droite dans les cieux.

Ainsi, le Christ est placé au-dessus de toutes les forces et de toutes
les puissances qui ont autorité et pouvoir. Il est au-dessus de tout ce qui existe, non seulement dans le monde d’aujourd’hui, mais aussi dans le monde qui vient.

Oui, Dieu a tout mis sous les pieds du Christ. Il a mis le Christ
au-dessus de tout, et il l’a donné comme tête à l’Église.

 

L’Église est le corps du Christ. En elle, le Christ est totalement
présent, lui en qui Dieu habite totalement.

 

 

Psaume 15 

 

Seigneur, qui peut être reçu dans ton temple ?

Psaume de David. Seigneur, qui peut être reçu dans ton temple
Qui peut habiter sur ta montagne sainte ?

– C’est celui qui se conduit parfaitement.
Il fait ce qui est juste, ses paroles sont sincères et vraies.

Il ne dit pas de mal des autres,

il ne fait de tort à personne,

il n’insulte pas son voisin.

Il méprise celui qui agit mal,

mais il honore ceux qui respectent le Seigneur.

Même s’il fait une promesse difficile à tenir, il la tient.

Il prête son argent sans intérêt,

il n’accepte pas de cadeau pour accuser un innocent.

Celui qui se conduit ainsi ne risque pas de tomber.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article