Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

En ce temps Pascal, Demandons à Jésus que chacun de nous soit dans la joie de la Résurrection.

com
Méditation du jour

« À vous d’en être les témoins »

Jeudi 25 avril 2019
 

Évangile selon saint Luc 24, 35-48

En ce temps-là, les disciples qui rentraient d’Emmaüs racontaient aux onze Apôtres et à leurs compagnons ce qui s’était passé sur la route, et comment le Seigneur s’était fait reconnaître par eux à la fraction du pain. Comme ils en parlaient encore, lui-même fut présent au milieu d’eux, et leur dit : « La paix soit avec vous ! » Saisis de frayeur et de crainte, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit : « Pourquoi êtes-vous bouleversés ? Et pourquoi ces pensées qui surgissent dans votre cœur ? Voyez mes mains et mes pieds : c’est bien moi ! Touchez-moi, regardez : un esprit n’a pas de chair ni d’os comme vous constatez que j’en ai. »

Après cette parole, il leur montra ses mains et ses pieds. Dans leur joie, ils n’osaient pas encore y croire, et restaient saisis d’étonnement. Jésus leur dit : « Avez-vous ici quelque chose à manger ? » Ils lui présentèrent une part de poisson grillé qu’il prit et mangea devant eux. Puis il leur déclara : « Voici les paroles que je vous ai dites quand j’étais encore avec vous : “Il faut que s’accomplisse tout ce qui a été écrit à mon sujet dans la loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes.” »

Alors il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. Il leur dit : « Ainsi est-il écrit que le Christ souffrirait, qu’il ressusciterait d’entre les morts le troisième jour, et que la conversion serait proclamée en son nom, pour le pardon des péchés, à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. À vous d’en être les témoins. »

Écouter cette méditation

Prière

Jésus, tu es vivant, tu es présent. Fais que cette idée ne reste pas dans mon cerveau mais descende en mon cœur. Qu’elle devienne une conviction profonde, une réalité qui change ma vie.

Que la joie de ta résurrection, nous envahisse et communicative.

Jésus, viens remplir mon cœur de la joie de la Résurrection !
Réflexion

1. Jésus ressuscité cherche ses disciples, il va à leur rencontre sur le chemin d’Emmaüs ou à Jérusalem. Aujourd’hui aussi le Seigneur me cherche et veut me rencontrer. Il vient et il dit : « La paix soit avec vous ! » Il n’offre pas une paix humaine, la simple absence de conflit. L’expression « fiche-moi la paix » met en évidence la pauvreté d’une paix seulement humaine. Elle peut facilement devenir un repli sur soi-même, une recherche égoïste de tranquillité. La paix que nous apporte Jésus est un fruit de l’Esprit Saint, c’est la plénitude de la communion avec Dieu et avec nos frères.

2. Jésus nous donne la vraie paix en nous réconciliant avec Dieu. Notre cœur s’éloigne souvent de la communion avec Dieu mais Jésus vient le chercher. Sur la croix il entre dans notre éloignement de Dieu et y fait pénétrer l’amour du Fils de Dieu qui s’abandonne dans les bras de son Père. Jésus est mort et ressuscité pour que dans notre péché nous puissions devenir enfants de Dieu, il est venu apporter l’amour de Dieu dans notre condition de pécheur. La paix que nous apporte Jésus n’est pas la paix d’une conscience impeccable, la paix que l’on ressent quand on va se coucher en ayant accompli la liste de nos devoirs. La paix de Jésus vient du mystère de la croix et de la Résurrection, c’est la paix de l’abandon total en Dieu qui fait surgir la vie même des pires situations, même de la mort et du péché.

3. La paix de Jésus nous réconcilie avec nos frères. C’est une paix qui vient de Dieu et qui s’incarne dans notre vie quotidienne, comme Jésus s’est incarné. Jésus fait comprendre aux disciples qu’il n’est pas un esprit : il a un corps, de la chair et des os, il mange avec eux. La paix des enfants de Dieu n’en fait pas des illuminés étrangers aux affaires du monde. Au contraire, chaque homme devient notre frère, lui aussi Fils de Dieu. L’Évangile se termine par cette phrase : « À vous d’en être les témoins. » La paix qui vient de Dieu ne peut pas aboutir à l’indifférence et à l’isolement. Cette paix est communion, relation avec Dieu et nos frères. Elle est naturellement un témoignage pour le monde de la beauté de la vocation de l’homme.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, fais que pendant ce temps pascal je fasse l’expérience de la vraie paix qui vient de toi et transforme les cœurs.

Résolution

Demander à Jésus de goûter aujourd’hui la joie de la Résurrection.

Frère Melchior Poisson, LC
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article