Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Information chrétien en Libye et prière

com

 

Sujets de prière :
 
  • Remercions Dieu pour son Église en Libye
  • Prions pour que Dieu accorde à Désiré sagesse et discernement
  • Prions pour que Dieu protège la population et les chrétiens libyens en danger

 

Seigneur D.ieu de l'Univers, notre Père Trinitaire écoute ces cris de souffrances, voit leurs courages, envoie ta Miséricordes à tes serviteurs courageux, digne de ton nom. Seigneur exauce  leurs prières.

 
Libye: «Nous n’abandonnerons jamais!»
 
 
La nouvelle escalade armée en Libye est un danger de plus pour les chrétiens. Leurs appuis: la foi, la prudence… et nos prières.
 
 
 
Tripoli, capitale de la Libye ©Bryn Jones
 
 
En Libye, les armes se remettent à gronder. Depuis le 3 avril, les troupes du maréchal Haftar tentent de prendre la capitale Tripoli. La population est prise entre deux feux. Prions pour les chrétiens, qui courent déjà le risque de perdre la vie en raison de leur foi, et pour le pays. (Les noms cités dans cet article sont des pseudonymes pour des raisons de sécurité).
 
Être chrétien en Libye
 
Depuis 2011, le pays vit dans le chaos. Les chrétiens qui sont restés servent Dieu dans un contexte extrêmement dangereux. Ils sont des lumières au coeur des ténèbres et des
 Libyens rencontrent Christ. Seuls les chrétiens étrangers (en général, ils viennent d'Afrique Subsaharienne) sont autorisés à se réunir dans les quelques églises tolérées. La condition? N’avoir aucun contact avec les Libyens. «Des Libyens qui cherchent à en savoir plus sur Jésus frappent parfois à la porte d’une église et sont renvoyés», dit Charley qui coordonne les projets de Portes Ouvertes en Afrique du Nord. Mais certains chrétiens osent braver l’interdit pour rencontrer ceux qui sont ouverts à la foi chrétienne. Désiré est l'un d'entre eux:
 
«Nous n’abandonnerons jamais. Nous savons qu’un jour cette persécution et l’instabilité politique feront partie de l’histoire. L’avenir est prometteur pour l’Église.»
 
Vivre sa foi comme «assigné à résidence»
 
En général, les Libyens découvrent Jésus à la télévision, sur internet ou… en rêve. Ensuite, quiconque se convertit vit sa foi dans la solitude, comme «assigné à résidence». Il faut être très prudent, sachant que la persécution de la famille est quelque chose de terrible. Désiré parle d’un homme qui a demandé une bible à des chrétiens et qui s’est converti. Cet homme lui a dit:
 
«Si je parle de ma foi, mon frère me tuera.»
 
Désiré confirme : «S’il parle de sa conversion à quelqu'un et qu’il raconte comment il a eu la Bible, nous pourrions être tous exterminés.»
 
Une stratégie pour vivre normalement
 
Les chrétiens libyens nourrissent leur foi à travers la télévision chrétienne et sur internet. Après un certain temps, parfois plusieurs années, les chrétiens isolés essaient de se connecter à d’autres chrétiens. «Ils doivent trouver leur chemin, garder le secret vis-à-vis de leur famille tout en développant une stratégie pour continuer une vie normale. Beaucoup continuent à se rendre à la mosquée, mais dans leur cœur, ils prient Jésus», explique Charley.
 
Qu'ils soient d'origine subsaharienne ou libyenne, les chrétiens de Libye ont grandement besoin de nos prières.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article