Dimanche dernier, les terribles attentats qui ont eu lieu au Sri Lanka montrent encore une fois que célébrer Pâques peut être dangereux dans les pays où les chrétiens sont persécutés. Presque chaque année, des églises et des chrétiens sont attaqués en cette période. 

  • Au Sri Lanka, le dimanche 21 avril 2019, 3 églises ont été ciblées lors de la série de huit attentats qui ont fait plus de 359 morts et 500 blessés. L'organisation État Islamique a revendiqué les attaques.
  • En Égypte, le dimanche 9 avril 2017, un attentat a eu lieu lors du dimanche des Rameaux. Deux églises coptes sont visées. Le double attentat est revendiqué par le groupe État Islamique. Il fait 45 morts.
  • Au Pakistan, le dimanche 27 mars 2016, alors que des chrétiens s’étaient réunis pour la cérémonie de Pâques, un kamikaze taliban se fait exploser dans un parc proche du centre-ville de Lahore. 75 personnes ont été tuées.
  • Au Kenya, en avril 2015, pendant la période de Pâques, 148 personnes sont mortes dans une attaque à l'université de Garissa. Le groupe terroriste islamiste somalien al-Shabab en est l'auteur.

Un nouveau type de persécution au Sri Lanka

Les attentats qui ont eu lieu dimanche dernier au Sri Lanka ont été revendiqués par le groupe terroriste État Islamique. Ils mettent à jour un nouveau type de persécution. L'extrémisme islamique, le mécanisme de persécution le plus souvent à l'oeuvre contre les chrétiens dans les pays de l'Index Mondial de Persécution des Chrétiens, était inexistant jusque là dans le pays. 

Au Sri Lanka, ce sont habituellement des groupes bouddhistes radicaux qui persécutent les minorités chrétienne et musulmane. Il y a eu deux attaques majeures ciblant la minorité musulmane en quatre ans. En 2014, des membres de cette communauté ont été assassinés, et en mars 2018, à Kandy, plusieurs commerces appartenant à des musulmans ont été détruits.

Les chrétiens ont aussi été attaqués par des groupes bouddhistes locaux, souvent dirigés par des moines «aux robes de safran». L'année dernière, 10 églises ont été ciblées et des dizaines d'agressions contre les chrétiens ont eu lieu. 

Les attentats du dimanche 21 avril au Sri Lanka ont visé l'église Saint-Antoine à Colombo, l’église Saint-Sébastien à Negombo (au moins 67 morts) et l’église de Sion à Batticaloa (25 morts). Plusieurs hôtels ont aussi été attaqués, faisant des centaines de victimes.