Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

« avec la mesure dont vous mesurez, il vous sera mesuré en échange ».

com

Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi

 

" Montrez-vous compatissants, comme votre Père est compatissant.

Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ;

ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ;

remettez, et il vous sera remis.

Donnez, et l'on vous donnera ;

c'est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante, qu'on versera dans votre sein ;

car de la mesure dont vous mesurez on mesurera pour vous en retour. "

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

 

Jésus vient de proclamer le devoir d'aimer les ennemis, une injonction qui secoue à la racine la culture égocentrique de ce monde, dont nous sommes tous les enfants. Samedi dernier, nous avons médité cette exhortation dans le passage parallèle de l’Évangile de Matthieu. L'évangéliste Luc poursuit le discours de Jésus : « Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux ». Jésus pose une mesure on ne peut plus haute à la miséricorde, celle même du Père. Oui, les disciples de Jésus sont appelés à être miséricordieux comme est Dieu même. C'est un idéal élevé comme le Ciel, et pourtant c'est ce que le Seigneur demande à nous, ses disciples. Etre miséricordieux comme Dieu signifie avoir un cœur semblable au sien, une attention comme la sienne, un amour comme le sien. Il y a un grand besoin de miséricorde en notre temps. Le pape François a voulu consacrer une année entière pour que nous comprenions le sens profond de la miséricorde.
En plus, il y a trop de dureté, trop de froideur, trop d'individualisme,trop d'indifférence envers les autres, surtout envers les plus pauvres.
La miséricorde n'est pas un sentiment abstrait et vague, c'est une force qui change les cours et l'histoire, comme l'a changée Jésus qui, plein de miséricorde, passait à travers villages et cités de son temps et y portait guérison et joie.
Il nous exhorte à faire de même. De la miséricorde sort aussi le commandement de ne pas juger et de pardonner. Si nous nous comportons ainsi, nous aussi, nous ne serons pas condamnés et nous serons pardonnés.
C'est une exhortation combien opportune. Nous, en fait, nous nous comportons différemment : nous sommes bons avec nous mêmes et mauvais pour les autres. D'autre part, l’Évangile explique par un exemple : nous sommes très habiles pour voir la paille dans l’œil de l'autre et à ne pas voir la poutre, qui est dans le nôtre.
Jésus avertit: pardonnez et vous serez pardonnés, donnez et il vous sera donné. Il ajoute que tout cela sera fait avec abondance. L'exemple du grain qui est versé en abondance dans le sac jusqu'à déborder, jusqu'à sortir, presque gaspillé, prouve l'incroyable générosité de Dieu. Lui, poursuit Jésus, verse sa miséricorde sur nous jusqu'à la gaspiller.Nous devons nous comporter aussi envers les autres avec cette même générosité. Ce sont des paroles de grande sagesse évangélique et même humaine. L’Évangile nous montre la voie pour recevoir d'une manière surabondante l'amour de Dieu :

« avec la mesure dont vous mesurez, il vous sera mesuré en échange ».

Ne faisons pas attention à donner de l'amour. Le Seigneur fera beaucoup plus : il s'émouvra à un tel point, qu'il gaspillera l'amour pour nous y enrouler.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article