Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Jésus dit:Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai. »

com
LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes » (Ac 13, 44-52)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

Le sabbat qui suivait la première prédication de Paul
à Antioche de Pisidie,
presque toute la ville se rassembla
pour entendre la parole du Seigneur.
Quand les Juifs virent les foules,
ils s’enflammèrent de jalousie ;
ils contredisaient les paroles de Paul et l’injuriaient.
Paul et Barnabé leur déclarèrent avec assurance :
« C’est à vous d’abord
qu’il était nécessaire d’adresser la parole de Dieu.
Puisque vous la rejetez
et que vous-mêmes ne vous jugez pas dignes de la vie éternelle,
eh bien ! nous nous tournons vers les nations païennes.
C’est le commandement que le Seigneur nous a donné :
J’ai fait de toi la lumière des nations
pour que, grâce à toi,
le salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

En entendant cela, les païens étaient dans la joie
et rendaient gloire à la parole du Seigneur ;
tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle
devinrent croyants.
Ainsi la parole du Seigneur se répandait dans toute la région.

Mais les Juifs provoquèrent l’agitation
parmi les femmes de qualité adorant Dieu,
et parmi les notables de la cité ;
ils se mirent à poursuivre Paul et Barnabé,
et les expulsèrent de leur territoire.
Ceux-ci secouèrent contre eux la poussière de leurs pieds
et se rendirent à Iconium,
tandis que les disciples étaient remplis de joie et d’Esprit Saint.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(97 (98), 1, 2-3ab, 3cd-4)

R/ La terre tout entière a vu
le salut que Dieu nous donne.
ou : Alléluia !
 (cf. 97, 3)

Chantez au Seigneur un chant nouveau,
car il a fait des merveilles ;
par son bras très saint, par sa main puissante,
il s’est assuré la victoire.

Le Seigneur a fait connaître sa victoire,
et révélé sa justice aux nations ;
il s’est rappelé sa fidélité, son amour,
en faveur de la maison d’Israël.

La terre tout entière a vu
la victoire de notre Dieu.
Acclamez le Seigneur, terre entière,
sonnez, chantez, jouez !

ÉVANGILE
« Celui qui m’a vu a vu le Père » (Jn 14, 7-14)

Alléluia. Alléluia.
Si vous demeurez dans ma parole,
vous êtes vraiment mes disciples ;
alors vous connaîtrez la vérité, dit le Seigneur.
Alléluia. (Jn 8, 31b- 32)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père.
Dès maintenant vous le connaissez,
et vous l’avez vu. »
Philippe lui dit :
« Seigneur, montre-nous le Père ;
cela nous suffit. »
Jésus lui répond :
« Il y a si longtemps que je suis avec vous,
et tu ne me connais pas, Philippe !
Celui qui m’a vu
a vu le Père.
Comment peux-tu dire : “Montre-nous le Père” ?
Tu ne crois donc pas que je suis dans le Père
et que le Père est en moi !
Les paroles que je vous dis,
je ne les dis pas de moi-même ;
le Père qui demeure en moi
fait ses propres œuvres.
Croyez-moi :
je suis dans le Père,
et le Père est en moi ;
si vous ne me croyez pas,
croyez du moins à cause des œuvres elles-mêmes.
Amen, amen, je vous le dis :
celui qui croit en moi
fera les œuvres que je fais.
Il en fera même de plus grandes,
parce que je pars vers le Père,
et tout ce que vous demanderez en mon nom,
je le ferai,
afin que le Père soit glorifié dans le Fils.
Quand vous me demanderez quelque chose en mon nom,
moi, je le ferai. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

OFFICE DES VÊPRES

VEILLE DU 5ÈME DIMANCHE DE PÂQUES

INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide, 
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit, 
au Dieu qui est, qui était et qui vient, 
pour les siècles des siècles. 
Amen. (Alléluia.)

HYMNE : PÂQUE DE JÉSUS CHRIST SAUVEUR !

CFC — CNPL

Pâque de Jésus Christ Sauveur !
Il règne en sa victoire,
Triomphe de l'amour :
Ses bras ouverts en croix
Dressent vers Dieu
L'angoisse de la vie
Et portent vers lui nos cœurs.

Vivre ressuscités pour Dieu
Dans la lumière neuve,
Aurore de la joie :
Les hommes surgiront
Au grand espoir
Qui monte dans leur corps
À l'aube de ce matin.

Peuple des baptisés, marqués
Du Sceau de la promesse,
Témoins de Jésus Christ,
Venez manger la chair,
Boire le sang
Du Fils aimé de Dieu
Pour vivre de son Esprit.

L'heure paraît déjà : veillez !
Car Dieu dresse la table
Aux noces de l'Agneau :
Le Maître et le Seigneur
Vient nous servir
Le vin de son retour :
Victoire de charité.

ANTIENNE

Que ma prière devant toi s’élève comme un encens, et mes mains, comme l’offrande du soir, alléluia.

PSAUME : 140
1 Seigneur, je t’appelle : accours vers moi !
Écoute mon appel quand je crie vers toi !
2 Que ma prière devant toi s’élève comme un encens,
et mes mains, comme l’offrande du soir.

3 Mets une garde à mes lèvres, Seigneur,
veille au seuil de ma bouche.
4 Ne laisse pas mon cœur pencher vers le mal
ni devenir complice des hommes malfaisants.

Jamais je ne goûterai leurs plaisirs :
5 que le juste me reprenne et me corrige avec bonté.
Que leurs parfums, ni leurs poisons, ne touchent ma tête !
Ils font du mal : je me tiens en prière.

6 Voici leurs juges précipités contre le roc,
eux qui prenaient plaisir à m’entendre dire :
7 « Comme un sol qu’on retourne et défonce,
nos os sont dispersés à la gueule des enfers ! »

8 Je regarde vers toi, Seigneur, mon Maître ;
tu es mon refuge : épargne ma vie !
9 Garde-moi du filet qui m’est tendu,
des embûches qu’ont dressées les malfaisants.
[10]
ANTIENNE

Tu m’as tiré de la prison où j’étais, je rendrai grâce à ton nom, alléluia.

PSAUME : 141

2 À pleine voix, je crie vers le Seigneur !
À pleine voix, je supplie le Seigneur !
3 Je répands devant lui ma plainte,
devant lui, je dis ma détresse.

4 Lorsque le souffle me manque,
toi, tu sais mon chemin. *
Sur le sentier où j’avance,
un piège m’est tendu.

5 Regarde à mes côtés, et vois :
personne qui me connaisse ! *
Pour moi, il n’est plus de refuge :
personne qui pense à moi !

6 J’ai crié vers toi, Seigneur ! *
J’ai dit : « Tu es mon abri,
ma part, sur la terre des vivants. »

7 Sois attentif à mes appels :
je suis réduit à rien ; *
délivre-moi de ceux qui me poursuivent :
ils sont plus forts que moi.

8 Tire-moi de la prison où je suis,
que je rende grâce à ton nom. *
Autour de moi, les justes feront cercle
pour le bien que tu m’as fait.

ANTIENNE

Par les souffrances de sa passion, le Fils de Dieu apprit l’obéissance. Pour tous ceux qui lui obéissent, il est la source du salut, alléluia.

PSAUME : CANTIQUE (PH 2)
6 Le Christ Jésus, +
ayant la condition de Dieu, *
ne retint pas jalousement
le rang qui l'égalait à Dieu.
7 Mais il s'est anéanti, *
prenant la condition de serviteur.

Devenu semblable aux hommes, +
reconnu homme à son aspect, *
8 il s'est abaissé,
devenant obéissant jusqu'à la mort, *
et la mort de la croix.

9 C'est pourquoi Dieu l'a exalté : *
il l'a doté du Nom
qui est au-dessus de tout nom,

10 afin qu'au nom de Jésus
tout genou fléchisse *
au ciel, sur terre et aux enfers,

11  et que toute langue proclame :
« Jésus Christ est Seigneur » *
à la gloire de Dieu le Père.
PAROLE DE DIEU : 1 P 2, 9-10
C’est vous qui êtes la race choisie, le sacerdoce royal, la nation sainte, le peuple qui appartient à Dieu ; vous êtes donc chargés d’annoncer les merveilles de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. Car autrefois vous n’étiez pas son peuple, mais aujourd’hui vous êtes le peuple de Dieu. Vous étiez privés d’amour, mais aujourd’hui Dieu vous a montré son amour.
RÉPONS

R/ La ténèbre pour toi n’est pas ténèbre, alléluia.

 

* La nuit, comme le jour, est lumière, alléluia.

 

V/ Je gravis les cieux : tu es là ;
je descends chez les morts : te voici. *

 

V/ Je reconnais devant toi le prodige,
l’être étonnant que je suis. R/

ANTIENNE

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie, dit le Seigneur. Pour aller vers le Père, il faut passer par moi. Alléluia.

CANTIQUE DE MARIE (LC 1)

47 Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

48 Il s'est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

50 Son amour s'étend d'âge en âge
sur ceux qui le craignent ;

51 Déployant la force de son bras,
il disperse les superbes.

52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
il élève les humbles.

53 Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

54 Il relève Israël, son serviteur,
il se souvient de son amour,

55 de la promesse faite à nos pères,
en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

INTERCESSION

Prions le Christ, notre vie et notre résurrection :


R/

Fils du Dieu vivant, sauve-nous !

 

Nous te prions, Ô Christ, pour ta sainte Église catholique : 
— sanctifie-la pour qu’elle annonce ton règne aux nations,

 

Nous t’implorons pour ceux qui subissent la maladie, le deuil, la servitude :
— guéris-les, fortifie-les, délivre-les.

 

Nous te prions pour ceux qui ne suivent plus tes chemins :
— qu’ils découvrent ton pardon et la joie d’une vie nouvelle.

 

Pour nous, pécheurs, nous t’implorons :
— accorde-nous de trouver en toi, qui n’as commis nulle faute, un juge miséricordieux.

 

Pour tout homme en ce monde, nous te prions,
et pour ceux qui nous ont précédés.

 
NOTRE PÈRE
 
 
 
 
 
 
 
ORAISON

Dieu qui as envoyé ton Fils pour nous sauver et pour faire de nous tes enfants d’adoption, regarde avec bonté ceux que tu aimes comme un père ; puisque nous croyons au Christ, accorde-nous la vraie liberté et la vie éternelle.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article