Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Nigéria et Afrique Centrale l'horreur

com

Nigéria : Un pasteur et 16 autres chrétiens enlevés au sein de leur église par 20 hommes armés

Un pasteur, des jeunes filles, un jeune homme et deux personnes âgées enlevés par des hommes armés dans une église au Nigéria.

Une chorale, composée de membres de différentes églises, s’était retrouvée dimanche dans les locaux de l’église évangélique Winning All. Une vingtaine d’hommes armés, des extrémistes fulanis selon un témoin, ont encerclé l’église au cours de la répétition. Ils ont tué un fidèle et ont enlevé 17 autres. Le pasteur, Zakariaho Ido, sa fille et le fils du pasteur de l’Assemblée de Dieu locale font partie des victimes, aux côtés de 2 personnes âgées et d’une majorité de jeunes filles.

À Dankandé, dans l’État de Kaduna, un témoin raconte :

« C’était vers minuit et demi. Nous avons eu une pratique combinée de la chorale dans l’église avec d’autres communautés voisines. […] Alors que nous étions dans l’église, les hommes armés au nombre de 20 ont encerclé l’église et ont commencé à tirer. Tout le monde était terrifié mais nous ne pouvions pas courir parce qu’ils avaient déjà encerclé l’église. »

Obadiah Samson a été tué sur place, « massacré devant sa femme enceinte ».

Nath Waziri, pasteur de l’église Zaria DCC, explique que les agresseurs ont menacé les choristes, exigeant l’adresse du pasteur.

« Ce matin (dimanche), les ravisseurs ont pris d’assaut l’église. Lorsque les hommes armés sont venus, ils ont demandé à tous les membres de l’église de rendre leurs téléphones et ont demandé où se trouvait le pasteur. »

Selon le Premium Times, les ravisseurs auraient pris contact avec les familles des victimes pour réclamer une rançon de 30 millions de nairas, soit plus de 75  000€.

M.C.

Une missionnaire franco-espagnole de 77 ans décapitée en Centrafrique

« Je veux rappeler la mémoire d’Inès Nieves Sancho, 77 ans, éducatrice des filles pauvres depuis des dizaines d’années, tuée de manière barbare en Centrafrique, précisément dans le local où elle enseignait la couture à des jeunes filles, une femme qui en plus a donné sa vie pour Jésus au service des pauvres. »

Elle avait 77 ans et avait vécu 23 années au service des plus démunis en République Centrafricaine, soeur Inès Nieves Sancho, missionnaire franco-espagnole, a été assassinée dans la nuit du 19 au 20 mai. C’est dans le centre où elle enseignait la couture à des jeunes filles que son corps a été retrouvé, décapité.

Soeur Inès avait servi plusieurs années dans les quartiers défavorisés de Castres. Elle s’était engagée depuis 23 ans au Centrafrique, où elle visitait les malades de l’hôpital de Berbérati, enseignait la couture et était reconnue pour son engagement auprès de la population locale.

Aucune revendication n’a été exprimée à ce jour, mais pour un député local, ce meurtre pourrait être lié au trafic d’organes humains ou aux crimes rituels. Cette pratique, originaire du Cameroun, incite à pratiquer des sacrifices humains afin de s’attirer la fortune.

Le Pape lui rendait hommage mercredi :

« Je veux rappeler la mémoire d’Inès Nieves Sancho, 77 ans, éducatrice des filles pauvres depuis des dizaines d’années, tuée de manière barbare en Centrafrique, précisément dans le local où elle enseignait la couture à des jeunes filles, une femme qui en plus a donné sa vie pour Jésus au service des pauvres. »

M.C.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article