Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Information chrétienne de la semaine

En Inde, 12 enfants attaqués et forcés de se convertir à l’hindouisme, fuient avec leurs familles
 

Les 37 chrétiens ne peuvent plus utiliser les routes ou l’eau communale, ni aller à l’école, récolter leurs cultures ou prendre soin de leur bétail.

Les chrétiens du village de Masiya Mahuwatoli ont été la cible du Hindu Jagran Manch, un groupe activiste hindou dont la vocation est la conversion des musulmans et des chrétiens à l’hindouisme. En quelques jours, 10 familles ont vu les représentants hindous se rendre chez eux avec la ferme intention de les détourner de la foi. 7 familles ont préféré tout quitter plutôt que de renier Jésus.

Le 12 juin, les activistes sont arrivés dans le village indien avec une liste et une mission. Les 10 familles chrétiennes du village y étaient inscrites. Elles devaient toutes renoncer à leur foi. Une source de Christian Solidarity Worldwide raconte que devant leur refus, la foule des 200 villageois est devenu violente.

« Les menaces concernaient l’excommunication, la confiscation des terres, l’interdiction d’utiliser les routes du village, d’accéder aux eaux communales et de bénéficier des rations du gouvernement. »

Le 14, un fils et sa mère ont été pris chez eux, tirés dans la rue et menés de force au temple hindou. Devant leur refus de renier leur foi, leurs Bibles ont été brûlées et une cérémonie de conversion a tout de même été faite.

Comme Anima Munda, enceinte de 9 mois, 36 autres chrétiens ont parvenu à s’échapper et à trouver refuge dans des villages voisins. Parmi eux 12 enfants, ils n’ont plus accès à l’école. Leurs parents ne savent pas de quoi sera fait le lendemain puisque leurs cultures et leur bétail sont au village. Ils s’inquiètent également pour certains membres de leurs familles, trop âgés pour fuir. Sur les dix familles du village, trois ont été forcées de se convertir.

Mervyn Thomas, fondateur de Christian Solidarity Worldwide, en appelle à la liberté de religion :

« La CSW est profondément préoccupée par le bien-être des familles chrétiennes qui ont été forcées de se convertir ou de courir pour leurs vies. La liberté de choisir une religion est un droit fondamental reconnu à chaque citoyen indien. Nous exhortons les autorités locales à poursuivre les auteurs de ces crimes, à assurer une protection complète à ces familles et à prendre les mesures nécessaires pour que les familles chrétiennes du village de Masiya Mahuwatoli puissent vivre sans crainte et intimidation. »

M.C.

Chine : Le Parti oblige les chrétiens à chanter les louanges du régime communiste pendant les cultes

« La Chine est belle. La Chine est grande. Les fils et les filles de la Chine aiment la Chine… Bénis la Chine, ô Seigneur. »

L
a province du Shandong poursuit sa volonté de « sinisation » du christianisme. C’est désormais aux chants de louanges que le régime s’attaque. C’est ainsi que les chrétiens sont interdits de chanter les louanges de leurs recueils habituels.

Ils ne doivent désormais célébrer qu’avec la Nouvelle Compilation d’Hymnes, publiée par deux Conseils Chrétiens chinois. Un responsable d’église dénonce les paroles de ces cantiques auprès de Bitter Winter :

« Les hymnes publiés par le gouvernement ne font que promouvoir un contenu politique sécularisé. Aucun croyant ne veut les chanter. ‘La Chine est belle. La Chine est grande. Les fils et les filles de la Chine aiment la Chine… Bénis la Chine, Seigneur.’ De tels cantiques ne louent pas du tout le Seigneur. Ils font entièrement l’éloge du pays et ne sont pas différents des chansons laïques. Le gouvernement ne s’engage-t-il pas dans la malhonnêteté et la tromperie ? »

Cette nouvelle mesure entre dans le cadre des 4 exigences, campagne nationale lancée en juin 2018 pour promouvoir la « sinisation » de la religion. Ces pratiques concernent le levé de drapeau national, l’enseignement des croyances et la promotion de la Constitution, des lois et des règlements chinois, la prédication et la promotion des « valeurs socialistes fondamentales » et enfin la promotion de « l’excellente culture traditionnelle chinoise ».

C’est dans ce cadre que des opéras et des théâtres qui promeuvent la « sinisation » sont joués dans les églises.

Selon les experts, cet effort de « sinisation » n’est autre que l’effacement de « la pratique religieuse » mais aussi  de « son héritage culturel et linguistique ».

M.C.

 

Archéologie : Découvertes inestimables sous
le Mont du Temple à Jérusalem

« C’est très simple. Il n’y a pas de projet qui le montre mieux que celui-ci. Cela prouve que tout ce que nous avons dit, rêvé et prié est vrai. »

En Israël, les fouilles archéologiques sont interdites sous le Mont du Temple. Mais, en 1999, lors de travaux illégaux, plus de 9000 tonnes de terre de cette zone avaient été jetées dans une décharge. Or cette terre était riche en trésors archéologiques inestimables :

« Bien que la législation israélienne sur les antiquités exige des fouilles de sauvetage avant la construction de sites archéologiques, ce bulldozer illégal a détruit d’innombrables artefacts : de véritables trésors qui auraient fourni un aperçu rare de la riche histoire de la région. »

Deux archéologues, Gabriel Barkay et Zachi Dvira, ont récupéré cette terre dans une décharge. En 2005, un grand projet de tamisage commençait, le Temple Mount Sifting Project (TMSP). Ce projet désormais international compte près de 200 000 volontaires. Il s’agit du plus grand projet archéologique de l’Histoire.

Shlomo Zwickler a déclaré à CBN News :

« Le Temple Mount Sifting Project est une aventure archéologique dont le but est de trouver la preuve empirique de ce qui était sur le Mont du Temple il y a des milliers d’années. »

Selon le directeur du projet, à ce jour près de 500 000 richesses archéologiques ont été dévoilées.

« Nous avons jusqu’à présent environ un demi-million de trouvailles… dont la grande majorité provient du premier temple et à partir du 10ème siècle avant JC, époque de David et de Salomon. Et cela va de pair avec le récit biblique. »

Zak Mishriky, chrétien palestinien qui a grandi à Jérusalem, tient un commerce d’antiquités bibliques. Il révèle la découverte d’une pièce qui contient du paléo-hébreu. Il ajoute avec humour :

« C’est une pièce très intéressante qui contient du paleo-hébreu, […], si les juifs n’avaient pas été ici, vous savez, vous trouveriez du japonais… »

Il affirme que « l’archéologie biblique prouve la Bible, ces objets sont juste une Bible ouverte. »

Pour certains, comme pour Zvi Koenigsberg, ce projet révèle le lien entre le peuple juif et la ville de Jérusalem :

« C’est très simple. Il n’y a pas de projet qui le montre mieux que celui-ci. Cela prouve que tout ce que nous avons dit, rêvé et prié est vrai. »

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article