Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Frères et sœurs bonjour. Aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même 

OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres, 
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Alléluia, Jésus est vainqueur, il nous a promis l’Esprit Saint.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : ESPRIT COMME UNE SÈVE IRRIGUANT LE CORPS DE MARIE

P. Fertin — Desclée

Esprit comme une sève 
irriguant le corps de Marie, 
Esprit comme une sève 
irriguant le tronc de ton peuple, 
tu féconderas notre peu de foi.

R/ Souffle de Dieu, donne le jour, 
Souffle de Dieu, donne la vie ! 

Esprit comme le feu 
élevant la voix des prophètes, 
Esprit comme le feu 
relevant Jésus de la mort, 
tu l’emporteras sur notre péché. 

Esprit comme le vent, 
nous ne savons pas d’où tu viens, 
Esprit comme le vent, 
nous ne savons pas où tu vas, 
tu nous donneras de ta liberté. 

Esprit comme le vin, 
nous tenons de toi notre soif, 
Esprit comme le vin, 
nous tenons de toi notre espoir, 
tu nous rythmeras la fraternité.
ANTIENNE

Les paroles que j’ai données sont esprit et vie. Alléluia.

PSAUME : 118-19
145 J’appelle de tout mon cœur : réponds-moi ;
je garderai tes commandements.
146 Je t’appelle, Seigneur, sauve-moi ;
j’observerai tes exigences.
147 Je devance l’aurore et j’implore :
j’espère en ta parole.
148 Mes yeux devancent la fin de la nuit
pour méditer sur ta promesse.
149 Dans ton amour, Seigneur, écoute ma voix :
selon tes décisions fais-moi vivre !
150 Ceux qui poursuivent le mal s’approchent,
ils s’éloignent de ta loi.
151 Toi, Seigneur, tu es proche,
tout dans tes ordres est vérité.
152 Depuis longtemps je le sais :
tu as fondé pour toujours tes exigences.
ANTIENNE

Donne-moi la Sagesse assise auprès de toi, alléluia.

PSAUME : CANTIQUE DE LA SAGESSE (SG 9)

1 Dieu de mes pères et Seigneur de tendresse,
par ta parole tu fis l'univers,
2 tu formas l'homme par ta Sagesse
pour qu'il domine sur tes créatures,
3 qu'il gouverne le monde avec justice et sainteté,
qu'il rende, avec droiture, ses jugements.

4 Donne-moi la Sagesse,
assise près de toi.

Ne me retranche pas du nombre de tes fils :
5 je suis ton serviteur, le fils de ta servante,
un homme frêle et qui dure peu,
trop faible pour comprendre les préceptes et les lois.
6 Le plus accompli des enfants des hommes, *
s'il lui manque la Sagesse que tu donnes,
   sera compté pour rien.

9 Or la Sagesse est avec toi,
elle qui sait tes œuvres ;
elle était là quand tu fis l'univers, *
elle connaît ce qui plaît à tes yeux,
   ce qui est conforme à tes décrets.
10 Des cieux très saints, daigne l'envoyer,
fais-la descendre du trône de ta gloire.

Qu'elle travaille à mes côtés
et m'apprenne ce qui te plaît.
11 Car elle sait tout, comprend tout, *
guidera mes actes avec prudence,
   me gardera par sa gloire.

ANTIENNE

Je suis le Chemin, la Vérité, la Vie. Alléluia.

PSAUME : 116
1 Louez le Seigneur, tous les peuples ;
fêtez-le, tous les pays !

2 Son amour envers nous s'est montré le plus fort ;
éternelle est la fidélité du Seigneur ! 
PAROLE DE DIEU : (RM 14, 7-9)
Aucun d’entre nous ne vit pour soi-même, et aucun ne meurt pour soi-même : si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur ; si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Dans notre vie comme dans notre mort, nous appartenons au Seigneur. Car, si le Christ a connu la mort, puis la vie, c’est pour devenir le Seigneur et des morts et des vivants.
RÉPONS

R/ Vous cherchez Jésus, le Crucifié ?
Il n’est pas ici, il est ressuscité, alléluia !

 

V/ Je monte vers mon Père et votre Père,
vers mon Dieu et votre Dieu. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Je suis avec vous, tous les jours jusqu’à la fin des temps. Alléluia.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

En mémoire de la Vierge Marie et des Apôtres, qui priaient au Cénacle dans l’attente de l’Esprit consolateur, nous supplions :

 

Esprit de lumière et d’amour,
Souffle puissant du Très-Haut,
Source de tous les dons,

 

Guéris ce qui est blessé,
lave ce qui est souillé,
rends droit ce qui est faussé.

 

Dans la peine, sois le repos,
dans la fièvre la fraîcheur,
la consolation dans les larmes.

 

Sois la force dans la faiblesse,
la confiance dans le doute,
notre espérance dans la détresse.

 

Sois pour nous l’Amour du Père dans le Fils.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Au terme de ces fêtes pascales, accorde-nous, Dieu tout-puissant, de garder la Pâque de ton Fils présente dans notre vie.

 

 

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Paul demeura à Rome ; il annonçait le règne de Dieu » (Ac 28, 16-20.30-31)

Lecture du livre des Actes des Apôtres

À notre arrivée à Rome,
Paul a reçu l’autorisation d’habiter en ville
avec le soldat qui le gardait.
Trois jours après,
il fit appeler les notables des Juifs.
Quand ils arrivèrent,
il leur dit :
« Frères, moi qui n’ai rien fait contre notre peuple
et les coutumes reçues de nos pères,
je suis prisonnier depuis Jérusalem
où j’ai été livré aux mains des Romains.
Après m’avoir interrogé,
ceux-ci voulaient me relâcher,
puisque, dans mon cas,
il n’y avait aucun motif de condamnation à mort.
Mais, devant l’opposition des Juifs,
j’ai été obligé de faire appel à l’empereur,
sans vouloir pour autant accuser ma nation.
C’est donc pour ce motif
que j’ai demandé à vous voir et à vous parler,
car c’est à cause de l’espérance d’Israël
que je porte ces chaînes. »
Paul demeura deux années entières
dans le logement qu’il avait loué ;
il accueillait tous ceux qui venaient chez lui ;
il annonçait le règne de Dieu
et il enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ
avec une entière assurance et sans obstacle.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(10 (11), 4, 5.7)

R/ Les hommes droits te verront face à face,
Seigneur.
ou : Alléluia !
 (cf. 10, 7c)

Le Seigneur, dans son temple saint,
le Seigneur, dans les cieux où il trône,
garde les yeux ouverts sur le monde.
Il voit, il scrute les hommes.

Le Seigneur a scruté le juste et le méchant :
l’ami de la violence, il le hait.
Vraiment, le Seigneur est juste ; il aime toute justice :
les hommes droits le verront face à face.

ÉVANGILE
« C’est ce disciple qui a écrit ces choses ; son témoignage est vrai » (Jn 21, 20-25)

Alléluia. Alléluia.
Je vous enverrai l’Esprit de vérité, dit le Seigneur ;
il vous conduira dans la vérité tout entière.
Alléluia. (cf. Jn 16, 7.13)

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

En ce temps-là,
Jésus venait de dire à Pierre : « Suis-moi. »
S’étant retourné, Pierre aperçoit, marchant à leur suite,
le disciple que Jésus aimait.
C’est lui qui, pendant le repas,
s’était penché sur la poitrine de Jésus
pour lui dire :
« Seigneur, quel est celui qui va te livrer ? »
Pierre, voyant donc ce disciple, dit à Jésus :
« Et lui, Seigneur, que lui arrivera-t-il ? »
Jésus lui répond :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ?
Toi, suis-moi. »
Le bruit courut donc parmi les frères
que ce disciple ne mourrait pas.
Or, Jésus n’avait pas dit à Pierre qu’il ne mourrait pas,
mais :
« Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne,
que t’importe ? »

C’est ce disciple qui témoigne de ces choses
et qui les a écrites,
et nous savons que son témoignage est vrai.
Il y a encore beaucoup d’autres choses que Jésus a faites ;
et s’il fallait écrire chacune d’elles,
je pense que le monde entier ne suffirait pas
pour contenir les livres que l’on écrirait.

– Acclamons la Parole de Dieu.

Écouter cette méditation

 

Prière

Seigneur, laisse-moi m’approcher de toi, pour que je puisse écouter ce que tu veux me dire, pour que je puisse mettre mon cœur près du tien.

Demande

Grandir dans l’amour pour Jésus.

Réflexion

1. Dans cette dernière apparition de Jésus ressuscité que raconte l’Évangile de Jean revient un thème qui était déjà présent dans le même Évangile : celui du berger et des brebis. Jésus s’était identifié lui-même comme le bon berger, qui aime les brebis, les connaît chacune par son nom et donne sa vie pour elles. Dans notre passage, c’est Pierre qui reçoit la charge d’être le berger des brebis.

2. Cela veut-il dire que Jésus « démissionne » de son rôle de pasteur ? À chaque fois que Jésus dit à Pierre d’être le berger, il précise bien « de mes brebis » ou « de mes agneaux ». Les brebis sont toujours du Christ, qui est toujours le Pasteur. De plus, si saint Pierre reçoit par trois fois la mission d’être le berger, par trois fois il lui est demandé de réaffirmer son amour pour Jésus. De fait Jésus lui demande s’il l’aime et non s’il se sent capable de s’occuper des brebis. C’est Jésus qui reste au centre.

3. Ceci nous montre que, pour remplir son rôle de berger, Pierre doit avant tout aimer Jésus. Il sera un guide pour les autres dans la mesure où il connaît lui-même la bonne direction et ouvre le chemin. Or le chemin, c’est Jésus. C’est donc vers lui que son regard doit se tourner, vers lui que son cœur doit tendre, ainsi il sera un guide sûr pour les autres, qui tourneront eux aussi leur regard et leur cœur vers Jésus. C’est cette mission que Pierre a reçue, et c’est aussi la nôtre. Par notre exemple, nous pouvons nous aussi aider les personnes qui vivent autour de nous à se tourner vers le Christ.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, c’est toi qui es mon guide, ton amour est la boussole qui m’indique le juste chemin. Aide-moi à te suivre, à garder chaque jour le regard tourné vers toi.

Résolution

Essayer de répondre aux trois questions que pose Jésus à Pierre comme s’il les posait à moi-même.

Père Jean-Marie Fornerod, LC