Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

information chrétienne du 19 juin 2019

« Chante Alléluia au Seigneur » : L’hymne des manifestants de Hong Kong

Dimanche, près de 2 millions de Hongkongais étaient dans les rues pour demander le retrait d’un projet de loi sur les extraditions.

L
a semaine dernière, des centaines de milliers de manifestants ont envahi les rues de Hong Kong. Ils étaient près de 2 millions dimanche. Ils demandent le retrait d’un projet de loi sur les extraditions autorisées vers la Chine.

Des milliers de chrétiens ont rejoint la foule et ont entonné le cantique « Sing Hallelujah to the Lord », Chante Alléluia au Seigneur, qui est désormais devenu l’hymne pacifique des manifestations.

« Un pays, deux systèmes ». Hong Kong est indépendante de la Chine continentale depuis 1949. Ce territoire indépendant bénéficie de libertés inconnues en Chine, notamment au niveau de la liberté d’expression et de la liberté religieuse. Les détracteurs de ce projet de loi refusent de mettre la population kongkongaise à la merci du système judiciaire de la Chine continentale et réclament le retrait de « la loi maléfique ».

Face à cette mobilisation historique, Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de Hong Kong a présenté dimanche soir ses « excuses » et a annoncé la suspension du projet.

« Les lacunes dans le travail du gouvernement ont entraîné beaucoup de conflits et de querelles dans la société hongkongaise. »

Jean-Vincent Brisset est directeur de recherche spécialiste de la Chine. Il parle d’une « victoire pour le peuple, qui a fait preuve de sa résilience, de sa capacité à se mobiliser » :

« Petit à petit, la Chine essaie de s’implanter dans ce système, il y a une convergence entre Pékin et Hong Kong. […] Le phénomène est encore plus grand actuellement. La révolution des parapluies n’impliquait que les jeunes et les étudiants, alors que là, cela concerne l’ensemble de la population. C’est 15% de l’ensemble de Hong Kong qui a manifesté. En France, c’est comme si les ‘gilets jaunes’ représentaient 10 millions de personnes dans la rue. Tout ce qui rapproche Hong Kong de la Chine et fait perdre de la souveraineté au territoire est mal vu de la part de la population, mais c’est la première loi qu’ils l’expriment ainsi. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pakistan : Les appels à la haine des minorités désormais interdits dans les écoles coraniques

Le gouvernement pakistanais entame une vaste réforme du système éducatif des madrassas, les écoles coraniques. Au Pakistan, plus de 2,5 millions d’enfants y sont scolarisés. Désormais, il y sera interdit de promouvoir la haine à l’égard d’autres religions, fois ou ethnies. Le gouvernement aura également un contrôle sur la gestion et sur les enseignements et programmes scolaires.

Les madrassas sont généralement financées par des fonds privés étrangers et échappent au contrôle de l’État. Le Général Asif Ghafoor, porte-parole de l’armée pakistanaise, dénonce les « activités violentes » de ces écoles et souhaite « mettre un terme à la violence et à l’extrémisme » au Pakistan :

« Ce sont actuellement 2,5 millions d’enfants qui fréquentent les plus de 30.000 écoles coraniques visées. Une centaine de ces écoles sont impliquées dans des activités violentes. Nous désirons mettre un terme à la violence et à l’extrémisme dans notre pays. Cela sera possible seulement lorsque les élèves de ces écoles coraniques recevront la même éducation. »

La communauté chrétienne est la cible de ces « activités violentes ». Vexations, insultes, violence physique et tentatives de conversions forcées, les jeunes chrétiens sont victimes de persécution dès leur plus jeune âge. James Channan, directeur du Peace Center de Lahore, tient à « féliciter le gouvernement d’Imran Khan, le Ministre de l’Instruction et celui des Affaires religieuses et de l’harmonie interreligieuse pour ce projet de réforme des programmes » :

« Il existe de nombreuses écoles coraniques au Pakistan et certaines sont utilisées pour semer la haine ou promouvoir les agendas personnels de petits groupes extrémistes. Nous accueillons avec satisfaction la volonté du gouvernement de protéger les enfants innocents qui étudient dans ces écoles. »

Pour le ministre de l’Éducation, Shafqat Mehmood, il est essentiel d’avoir « un tronc commun de programme scolaire » pour toutes les écoles pakistanaises :

« Nous devons avoir un tronc commun de programme scolaire pour toutes nos écoles. Les madrassas auront leurs propres options qu’elles pourront rajouter au cursus de base. Elles mettront sûrement l’accent sur les cours de religion et c’est leur droit, mais les autres matières ne seront pas négligées et seront étudiées par tous. »

Imran Khan, Premier Ministre pakistanais, faisait part de la volonté du pays d’investir dans l’éducation :

« Si Dieu le veut, nous investirons désormais tous nos efforts pour améliorer l’éducation au sein des madrassas qui accueillent presque 2,5 millions de nos enfants. Nous devons leur donner une chance pour qu’ils réussissent dans la vie. »

Au Pakistan, plus de 22 millions d’enfants ne sont pas scolarisés.

M.C.

Mexique : une chrétienne tuée lors d’une fusillade dans une église
 

« Nous avons été victimes de la violence généralisée que connait le pays. Hier (15 juin), à la fin du cours de préparation des catéchistes en l’église de l’Immaculée Conception de la Paroisse Saint Marco Evangéliste, deux jeunes sont entrés et ont ouvert le feu. »

S
amedi, des chrétiens étaient assemblés dans la paroisse de Saint Marc Évangéliste. Des hommes sont entrés et ont ouvert le feu. Margeli Lang Antonio a reçu un tir. Elle est décédée peu après.

Jaime Calderon a raconté l’attaque à l’Agence Fides :

« Nous avons été victimes de la violence généralisée que connait le pays. Hier (15 juin), à la fin du cours de préparation des catéchistes en l’église de l’Immaculée Conception de la Paroisse Saint Marco Evangéliste, deux jeunes sont entrés et ont ouvert le feu. L’un des projectiles a blessé Margeli Lang Antonio, qui est morte presque immédiatement. Nous sommes proches de sa famille. En tant que famille diocésaine, nous ne pouvons nous habituer à ces faits de violence qui démontrent une dégradation sociale et morale de la communauté humaine. »

Le lendemain, la conférence épiscopale du Mexique rencontrait le Président Andrés Manuel López Obrador afin de « débuter un dialogue fraternel avec la volonté de collaborer à la construction d’une société plus juste, plus solidaire et en paix ». Ils ont traité de l’urgence migratoire et de la construction de la paix.

M.C.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article