Le mariage rend une relation divine. Se marier signifie que quelque chose de supérieur à vous deux vous relie l’un à l’autre. Un mariage effectue quelque chose qui ne pourrait pas arriver autrement : D.ieu est introduit au sein de la relation.

Jusqu’à ce qu’ils soient mariés, l’engagement des fiancés l’un envers l’autre est un engagement humain, avec toutes les limites liées à la condition humaine.

Nous ne pouvons pas voir l’avenir, nous ne pouvons pas savoir ce qui risque de changer et ce qui peut survenir, et nous commettons des erreurs. La ‘houppa élève cet engagement au-dessus des limites humaines. Les bénédictions prononcées sous la ‘houppa invoquent le nom de D.ieu sur le couple, et amènent D.ieu au sein de l’union comme un partenaire à part entière. Vous êtes dorénavant mariés, non seulement parce que vous l’avez choisi, mais parce que D.ieu l’a déclaré.

Sans ‘houppa, vous pouvez avoir l’amour, la fidélité et la famille, mais ce ne sera pas sacré. Ce n’est qu’en vous tenant sous la ‘houppa et en vous mariant selon la tradition que votre union deviendra sacrée. Ce n’est qu’après le mariage que votre amour sera béni du sceau divin de l’éternité.