Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Info chrétienne dans le monde

com
Asuman, jeune étudiant chrétien battu à cause de sa foi : « Je suis une honte pour ma famille »

A
suman Kaire est ougandais. Il est étudiant mais ne pourra pas terminer son cursus. Il est désormais sans-abri et sans aucun moyen de financer la suite de ses études. Ce n’est pas la première fois qu’il paye le prix de la persécution.

Morning Star News ajoute que retourner dans son établissement scolaire est trop risqué pour Asuman.

« Je crains mes camarades de classe qui sont musulmans, car ils pourraient planifier quelque chose de mauvais pour ma vie. »

Asuman s’est converti en 2017. Il a gardé sa foi secrète, mais sa famille musulmane s’est rendue compte qu’il se rendait de moins en moins à la mosquée. En avril, alors qu’il avait été dénoncé par un camarade, Asuman a été battu par son beau-père.

« Le beau-père musulman l’a attrapé près de l’église et a commencé à le frapper vers 19 heures. Il a crié au secours. Plusieurs membres de l’église étaient encore là et se sont précipités sur les lieux. Quand les musulmans ont vu le grand nombre de personnes venant de l’église, ils se sont enfuis en laissant le jeune homme inconscient. »

En juin, des musulmans sont venus l’attaquer avec des épées et des bâtons alors qu’il s’était réfugié dans une église. Des chrétiens et des musulmans du voisinage se sont réunis pour le défendre.

Le jeune chrétien dit que son beau-père a « honte » :

« Mon beau-père m’a battu en disant que je suis une honte pour la famille. Après ma convalescence, j’avais peur de rentrer chez moi parce que je savais qu’ils allaient me tuer. »

En Ouganda, les chrétiens représentent plus de 80% de la population.
La loi reconnait la liberté de pratique religieuse.

M.C.

Pour les évêques vénézuéliens, les « tortures » sont des « pratiques courantes de la police et des militaires »

Le 29 juin, un militaire vénézuélien est décédé à la suite des tortures qu’il a subies. Il avait été arrêté aux côtés de 12 autres personnes. Le lendemain, un adolescent a été défiguré et a perdu la vue suite à un tir de la police. La conférence épiscopale du Venezuela condamne ces atrocités.

Rafael Acosta Arévalo était capitaine de corvette. Il était accusé d’avoir participé à un coup d’état avorté contre le président Maduro. Son avocat dénonce les « actes de torture sauvage » dont il a été victime. Rufo Chacon Parada n’a que 16 ans. Il est désormais défiguré et aveugle à cause d’un tir de la police. Il manifestait pacifiquement contre le manque de gaz de ville quand la police a ouvert le feu sur lui.

« Nous ne permettrons pas la manipulation, la dissimulation et la mitigation de ces événements graves. Cela est de notre devoir en tant qu’Eglise qui voit dans le visage souffrant des membres des familles et des victimes elles-mêmes, la douleur de Notre Seigneur Jésus-Christ. Ces deux victimes représentent aujourd’hui le cri de nombreux autres citoyens qui ont été soumis aux mêmes schémas et dont les cas ont été rendus invisibles. »

Les évêques dénoncent le fait que les « cas de torture, enlèvements, menaces sont désormais des pratiques courantes de la part des organes de police et des militaires ».

« En tant que membres de l’Eglise, nous faisons remarquer que les auteurs de ces actes cruels sont des jeunes de 22 et 23 ans et nous nous demandons : est-ce là la nouvelle génération des forces armées ? Indubitablement, ces jeunes auteurs sont également des victimes d’un système qui a permis une telle dégradation morale et spirituelle dans notre pays. »

Juan Guaido, opposant à Nicolas Maduro, et président autoproclamé, a appelé à un rassemblement civique le 5 juillet.

« Ce que nous dénonçons depuis des années a été exposé au monde entier. »

Siempre hemos luchado y lo seguiremos haciendo hasta recuperar nuestro país.

A pocos metros de aquí, torturan y asesinan a venezolanos que piensan distinto. Pero hoy, demostramos nuestra constancia, que no tenemos miedo y seguimos en las calles.

Voir l'image sur Twitter
 

Lo que hemos denunciado por años quedó expuesto ante el mundo y fue gracias al trabajo de un país que nunca desmayó.

Les pido confianza en la ruta que hemos emprendido. Hemos ganado espacio en el mundo, estamos en todos los terrenos de lucha y podemos ver los resultados.

Voir l'image sur Twitter

 

Le gouvernement français appelle à « faire la lumière sur ce décès » :

« La France condamne fermement la mort en détention du capitaine de corvette Rafael Acosta Arévalo le dimanche 30 juin. Elle appelle à la tenue d’une enquête indépendante pour faire toute la lumière sur ce décès. La France rappelle qu’il est de la responsabilité de tout Etat d’assurer l’intégrité physique des détenus et que la torture et autres traitements cruels, inhumains et dégradants constituent une violation des droits de l’Homme. Le Venezuela doit respecter ses engagements internationaux en la matière, en particulier la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. »

M.C.

Crédit Image : Ruben Alfonzo / Shutterstock.com

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

Le corps sans vie d’un prêtre retrouvé au Congo dans le fleuve Sangha

« Le corps sans vie de l’abbé Paul Mbon a été retrouvé dans le fleuve Sangha. »

P
aul Mbon avait été enlevé dans la nuit du 28 au 29 juin alors qu’il se promenait avec un autre prêtre. Son corps sans vie vient d’être retrouvé dans le fleuve Sangha. Il aurait été assassiné à Ouesso, dans le nord de la république du Congo.

Selon l’Agence Fides, son corps en état de décomposition a été découvert dans l’eau. Il portait des traces de blessures qui auraient été infligées par des machettes. Une enquête est en cours et un suspect aurait été arrêté.

M.C.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article