Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Bonjour les amies et amis bon Samdi et bon appétit

com
Bonjour les amies et amis bon Samdi et bon appétit
Les mots papillonnent
 
La sensibilité du poète est intérieure.
Il cherche l’inspiration
Ne la voyant pas venir
Il ouvre son livre préféré.
Les mots papillonnent
Soudain, ils surgissent, chantent.
Rien à voir avec le texte,
De cette œuvre si sérieuse.
Elle lui évoque le temps révolu,
Celui de son enfance insouciante.
L’enfant coure à travers la prairie,
Cueillant, humant les fleurs sauvages.
Pâquerette minuscule indomptée
La libellule allant des fleurs à l’arbre
A la fraîcheur d’un matin d’été
L’abeille bourdonnante sollicite,
Les boutons entrouverts pour un baisé matinal,
Coure de l’un à l’autre fébrile toujours pressée.
Les mots papillonnent devant le regard,
Au poète l’inspiration lui est revenue.
 
19 juillet 2015
 
 

Comme l’arbre
« Comme l’arbre, à tout âge, il y a de bons fruits »
ALUMACOM
 
L’arbre est comme l’humain sa vie est longue. La vie de l’arbre est même plus longue que celle de l’homme si celui-ci prend soin de son protecteur.
Quel que soit son âge ses fruits sont excellents, que ce soit la pomme de pin, ou l’olive et même la pêche.
De même l’homme malgré son âge avancé est capable de prendre des décisions, d’enseigner la vie, d’exprimer la sagesse, et bien sûr d’écrire de la poésie, des romans comme une jeune biche qui gambade à travers les bois.
L’humain est capable d’écrire des souvenirs mais aussi la vie actuelle avec un regard de témoin sans pour autant juger la génération actuelle, quel que soit son âge avancé.
Peu importe son âge, l’homme est comme l’arbre. Ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. L’arbre parle, écrit il suffit de savoir lire dans son tronc ses lignes, ses écorces. Les feuilles et les fruits sont aussi une forme de langages en fonction des saisons.
Les hommes comme les arbres ne sont pas seulement différents par leurs variétés et leurs pays. Chacun à son caractère spécifique. L’un pli et sans se rompre, un autre est puissant fort. Mais tous ont les racines très importantes pour la vie. Elles sont le patrimoine génétique de chacun.
 
Alumacom
16 août 2015
 
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article