Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

information chrétienne

com
Archéologie : découverte d’un escalier monumental sur le plus grand site de l’ère biblique

Au coeur du site archéologique de l’ère biblique le plus important d’Israël, les marches, vieilles de 3500 ans, mèneraient au palais du roi de Hatsor.

La ville de Hatsor était le plus grand site de l’ère biblique, avec une population estimée à 20 000 habitants. Elle fut brûlée et dévouée par interdit par Josué au moment de la conquête de Canaan. Un escalier monumental vient d’y être dévoilé lors des fouilles archéologiques. Sa grandeur rappelle la splendeur de l’ancien royaume cananéen.

A son retour, et dans le même temps, Josué prit Hatsor, et frappa son roi avec l’épée : Hatsor était autrefois la principale ville de tous ces royaumes. On frappa du tranchant de l’épée et l’on dévoua par interdit tous ceux qui s’y trouvaient, il ne resta rien de ce qui respirait, et l’on mit le feu à Hatsor. Josué prit aussi toutes les villes de ces rois et tous leurs rois, et il les frappa du tranchant de l’épée, et il les dévoua par interdit, comme l’avait ordonné Moïse, serviteur de l’Éternel. (Josué 11:10-12)

Les marches sont de basalte, une pierre noire finement travaillée. L’escalier mesure 4,5 mètres de large. Il mènerait au palais du roi de Hatsor, vieux de 3500 ans. L’excavation des marches devrait durer 3 ou 4 ans.

Le docteur Shlomit Bechar codirige les fouilles. Elle a déclaré à Times of Israël, qu’il s’agit « exactement du palais qui, si vous teniez compte du récit biblique, aurait été conquis par les Israélites ».

« Trouver un si grand escalier indique que le bâtiment serait bien plus incroyable que ce à quoi nous nous attendions. […] Il se pourrait que ceux-ci mènent éventuellement à un autre escalier, éventuellement à une autre entrée, à une autre salle du bâtiment. Mais nous ne savons pas. »

Le Jerusalem Post affirme qu’Hatsor est le site archéologique le plus important d’Israël. Ouvert au public, il fait d’ailleurs partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Selon l’organisation, Megiddo, Hazor, Beer-Sheba « témoignent de la richesse et de la puissance des villes de l’âge du bronze et de l’âge du fer sur les terres bibliques fertiles ».

« Ils sont également représentatifs de l’occupation du même site sur une grande étendue et sur plusieurs étages, occupation qui a duré plusieurs millénaires jusqu’au VIe siècle avant notre ère ; ils illustrent en particulier, dans leur épanouissement final, les étapes de gestation de l’histoire biblique, du XIIe au VIe siècle avant notre ère. Avec leurs vestiges impressionnants de palais, de fortifications et d’urbanisme, ils offrent des manifestations physiques clés de l’époque biblique. »

M.C.

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page.

 

Un artiste sculpte des scènes bibliques dans les grottes d’un monastère rupestre en Égypte

« Le monastère est maintenant un chef-d'œuvre. Nous avons les pyramides et les antiquités du musée, mais c’est ancien, tandis que le monastère est nouveau. »

Cela fait plus de 20 ans que Mariusz Dybich, alias Mario, polonais, sculpte sans relâche les parois des grottes du monastère copte orthodoxe de Mokkatam. À l’est du Caire, en Égypte, cette colline abrite des églises rupestres, plusieurs chapelles et le monastère de Saint-Simon.

Le monastère est la plus grande église du Moyen-Orient. L’amphithéâtre qui le compose peut accueillir 20 000 personnes. Des cultes y sont régulièrement organisés pour les fidèles du Caire.

 

VIDEO: Polish artist Mario has spent over two decades carving the insides of the seven cave churches and chapels of St. Simon Monastery and church complex atop Cairo's Mokkatam hills with designs inspired by biblical stories

Vidéo intégrée

 

L’artiste explique qu’au début des années 1990, le prêtre des lieux lui avaient demandé de « transformer la montagne en Bible ouverte ». Et c’est ce qu’il a fait, 20 années durant. Sans aucun savoir-faire, il a investi dans une perceuse électrique et un marteau-piqueur pour sculpter sa première oeuvre. Il en existe désormais plus de 70.

Les sculptures évoquent les traditions religieuses locales et des scènes de la Bible. Pour Mario, il s’agit d’un témoignage pour les « générations futures ».

« C’est surprenant pour beaucoup de voir un Européen désirant quitter son pays pour travailler dans un quartier pauvre. Je crois que c’est Dieu qui m’a envoyé ici. »

Le prêtre va jusqu’à comparer ce « chef-d’oeuvre » aux pyramides.

« Le monastère est maintenant un chef-d’oeuvre. Nous avons les pyramides et les antiquités du musée, mais c’est ancien, tandis que le monastère est nouveau. »

M.C.

Source : TV5 Monde

© Info Chrétienne - Courte reproduction partielle autorisée suivie d'un lien "Lire la suite" vers cette page

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article