Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Info Paris

com
Paris : La traque du braqueur de magasins Naturalia a duré six mois

«BIOMAN» Entre mars et août, un individu sans domicile fixe a braqué sept commerces. Parmi eux, quatre magasins bio Naturalia étaient visés

De manière générale, on pourrait dire que les braqueurs de magasins choisissent leur cible en fonction du potentiel butin à voler. Dans le cas de cet homme, difficile de savoir pourquoi il visait particulièrement les magasins bio Naturalia. Toujours est-il que, pendant six mois, ce SDF a attaqué sept commerces à Paris et à Courbevoie, dans les  Hauts-de-Seine, dont quatre magasins de la chaîne Naturalia, rapportent nos confrères du Parisien.

Pour braquer ces magasins, l’homme utilisait une arme factice qu’il braquait sur les employés aux heures de fermeture. Il attachait ensuite les victimes avec des liens en plastique, afin d’avoir la liberté de voler l’argent des caisses, mais aussi de dérober les effets personnels des employés. Le malfaiteur a sévi dans différents magasins de l’enseigne Naturalia à Paris, dans les XIe, XVe et XVIIe arrondissements.

Le braqueur vient d'être mis en examen pour « vol à main armée et séquestration ». Les enquêteurs sont parvenus à l’arrêter grâce aux extraits des caméras de vidéosurveillance et des empreintes génétiques retrouvées sur les lieux. Au total, grâce à ses sept braquages, l’homme, âgé de 40 ans, a récolté un bulletin de plus de 9.000 euros. Pendant son audition, il a nié son implication mais a été écroué après son audition par le juge d’instruction.

 

Municipales 2020 à Paris: Mounir Mahjoubi s'engage au côté de Benjamin Grivaux

PARIS Le député LREM fut un temps candidat à la mairie de Paris avant de rallier la candidature de Cédric Villani

Le député LREM Mounir Mahjoubi, un temps candidat à la candidature à la mairie de Paris, a indiqué dimanche qu'il soutenait  Benjamin Griveaux, le candidat officiel investi par les marcheurs. «Je vais m'engager pleinement dans la campagne d'En Marche! à Paris avec Benjamin Griveaux. Quand vous faites partie d'une famille, à un moment, vous devez prendre vos responsabilités», fait valoir l'ex-secrétaire d'État au numérique, dans un entretien au Parisien.

Candidat à l'investiture LREM aux municipales à Paris, Mounir Mahjoubi avait décidé début juillet de finalement jeter l'éponge pour rallier la candidature de Cédric Villani. Face à ce dernier et au député Hugues Renson, Benjamin Griveaux avait été choisi à l'unanimité par la commission d'investiture du parti. «Une procédure viciée», estime pourtant toujours Cédric Villani, qui refuse jusqu'alors de soutenir Benjamin Griveaux et laisse planer la menace d'une candidature dissidente.

«Tous les deux, nous avons un lien particulier»

Pour Mounir Mahjoubi, «dans les prochains mois, je n'imagine pas que nous ne nous retrouvions pas: le rassemblement avec Cédric (Villani), c'est une nécessité». «Tous les deux, nous avons un lien particulier. Quels que soient ses choix à venir, je garde un respect sans limite pour lui et je comprends les combats qu'il mène», ajoute le député de Paris.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article