Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Jésus devant sa Passion ; Jésus cause de dissension

Dimanche 18 août 2019
 

Évangile selon saint Luc 12, 49-53

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et quelle angoisse est la mienne jusqu’à ce qu’il soit accompli ! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? Non, je vous le dis, mais bien plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la belle-mère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Écouter cette méditation

Prière

Seigneur, avec cette confidence et cette mission que tu réserves à tes proches, ouvre mon intelligence, mon esprit et mon cœur à la vérité et à la générosité face aux besoins de l’humanité dans laquelle tu m’appelles à vivre. Seigneur, aide-moi à témoigner de toi en ce monde contemporain fermé à ton message d’amour et de fraternité authentique.

Demande

Comment servir cette humanité qui, prisonnière d’une mentalité de consommation, perd ses valeurs chrétiennes et se ferme aux besoins de justice et de vérité de notre monde contemporain ? Comment retrouver ce véritable ‘art de vivre’ basé sur la justice et la vérité dont chaque être humain a besoin pour réaliser ce que Dieu veut de lui et pour lui ? Seigneur, ouvre mes yeux et mon intelligence.

Réflexion

1. « Je suis venu apporter un feu sur la terre (…) »

Le Seigneur exprime son désir ardent de voir le feu embraser le monde. Mais de quel feu s’agit-il ? Ici, nous sommes la veille de sa Passion et, même si beaucoup ont été témoins de ses actes, Jésus connaît la fermeture de ses contemporains à la lumière de ses enseignements. Ce feu dont il parle n’est autre que celui de l’Esprit Saint qui embrasera et purifiera tout par la propagation de sa Parole jusqu’au bout du monde. Au plus intime de lui-même il veut que ses fidèles reçoivent le Défenseur qu’il enverra après son départ. Ce Paraclet « établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement. » (Jn 16, 8)

Ce désir de Jésus, allumé en nous depuis notre baptême, c’est à nous maintenant de le communiquer, là où le Seigneur nous place. C’est à nous de le transmettre jusqu’au bout du monde et de prier pour qu’il soit reçu et vécu en vérité.

2. « Je dois recevoir un baptême (…) »

Sans transition, Jésus exprime cette attente impatiente d’un baptême qu’il doit recevoir. Mais quel est ce baptême ? C’est une question à laquelle les apôtres ne savent que répondre. Jésus a déjà été baptisé par Jean-Baptiste et les cieux se sont ouverts tandis que l’Esprit le désignait comme étant le Fils bien-aimé « en qui je trouve ma joie. » (Mt 3, 17) Mais ici, le Seigneur leur parle d’un baptême qu’il est impatient de recevoir. Ce baptême est donc celui du sang versé pour le monde, baptême qu’il va recevoir sur la croix. Son sacrifice ouvrira le salut pour le monde, fruit du mystère de son Incarnation, salut que Dieu, par son Fils, offre à l’humanité tout entière et qui passe par chaque homme en particulier.

3. « Pensez-vous que je sois venu mettre la paix sur la terre ? »

Là, les apôtres ne comprennent pas. Les actes et les enseignements du Seigneur ont toujours été orientés vers la paix. Mais très vite il explique : « Ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. » (Jn 14, 27) Là, il prédit la rupture dans les familles, là où l’amour devrait s’épanouir.

Notre époque est habitée par ce drame de la rupture, de la déchirure, de la brouille, de la contestation, du rejet de toute sorte de gratitude et de toute reconnaissance. Notre civilisation confond l’amour authentique et l’affectivité qui, trop superficielle, nous pousse à masquer les exigences morales pour ne pas blesser ceux qui s’en détournent sciemment ou non. Il est évident que toute vérité n’est pas facile à dire mais il est absolument nécessaire de la dire : elle permet, à ceux qui la reçoivent, de détecter le mal et de s’engager vers le bien.

La vérité n’est pas opposée à la charité. Mais le discernement n’est ni facile ni spontané. À Antioche, Paul reprenant Pierre lui indiqua qu’il ne « ne marchait pas droit selon la vérité de l’Évangile » (Ga 2, 14) alors qu’il dissimulait son origine juive au milieu des nouveaux convertis et entraînait Barnabé lui-même.

La vérité sera toujours la vérité : « En vivant dans la vérité de l’amour, nous grandirons pour nous élever en tout jusqu’à celui qui est la Tête, le Christ. » (Ep 4, 15)

Dialogue avec le Christ

Seigneur, tu le sais, nous traversons une période difficile où nous sommes tentés, pour refuser l’affrontement, de dissimuler la vérité en nous refugiant dans une attitude mensongère suscitée par le démon. Seigneur, pourtant il faut aborder les questions difficiles que la société repousse mais pour lesquelles l’Église s’est clairement prononcée, que ce soit sur des questions économiques, des questions éthiques ou des questions morales.

Apprends-nous, Seigneur, à vivre dans ta vérité.

Résolution

Dans les moments difficiles, je prononcerai cette prière : « Seigneur donne-moi ta lumière pour que je puisse dire ce que tu veux que je dise et que je taise ce que tu veux que je taise, que je fasse ce que tu veux que je fasse et que j’évite ce que tu veux que j’évite. »

Cécile Beaure d'Augères, consacrée de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article