Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Pour commencer la journée Méditons

com
Pour commencer la journée Méditons

QUE VOTRE VOLONTÉ SOIT FAITE.

Méditation d'un auteur inconnu, religieux probablement, c'était écrit en vieux français, il m'a fallu le traduire en français courant actuel.

Par ces paroles  : Que votre volonté soit faite, nous témoignons le désir que nous avons que la volonté de Dieu soit accomplie en toutes choses. 

Seulement nous passons encore plus avant, car nous ajoutons : Qu'elle soit accomplie sur la terre comme au ciel, c'est-à-dire avec amour et charité. Cette prière s'accorde très-bien aux Notre Père qui est aux Cieux, Que ton nom soit sanctifié, puisqu'il n'y a rien de plus juste que de voir ses enfants accomplir parfaitement la volonté de leur père et les adeptes celle de leur Roi.
Ce qui lui est doux est de se rencontrer également le très-doux et le très-aimable époux de nos âmes. Car, considérant ce nom avec attention, et les effets de tendresse et d'amitié qui l'accompagnent, on ne saurait manquer de sentir des désirs incroyables d'accomplir la volonté de ce souverain, qui, étant le roi de gloire, la splendeur du père, un abîme de richesses éternelles, un océan de perfections et de beautés, très-puissant, très sage, dans un amour si parfait.
Ce désire d'être aimé de nous, et de nous aimer d'un amour aussi passionné et aussi tendre qu'il le témoigne lui-même par la douceur de ce nom d'époux.
Sa divine majesté aime tant ce nom, que lorsqu'elle invite Jérusalem à faire pénitence de ce qu'en l'abandonnant elle avait commis un adultère spirituel, il la prie de retourner à lui, et de l'appeler son père et son époux, afin que ces deux noms, qui lui sont si favorables, lui donnent de la confiance, et l'assurent qu'il la recevra avec joie.
Or, comme ce nom d'époux marque tous les gages qu'on peut désirer, et toutes les preuves qu'on peut donner d'un amour si parfait, que de deux volontés il ne s'en fait qu'une, il demande aussi tous les soins, toutes les affections et tout le cœur.
C'est pourquoi, lorsque Dieu eut fait dans le désert comme un traité et des articles de mariage avec le peuple d'Israël, il lui demanda et ordonna de l'aimer de tout son cœur, de toute son âme, de tout son entendement, de toute sa volonté et de toute sa force.
Or,  la sagesse et la modestie, tant intérieure qu'extérieure, doit-être celle d'une épouse qui a l'honneur d'être aimée d'un si grand roi.
Considérez combien doivent être précieuses les pierreries, et combien riches sont les ornements dont cet époux immortel pare cette épouse.
Il est important de rendre notre âme digne de les mériter, et de s'assurer qu'il ne la laissera ni pauvre ni sans ornements, si elle a soin de lui demander ceux qui lui sont les plus agréables. Qu'elle se jette donc avec humilité aux pieds de cette majesté souveraine, et elle éprouvera, par un effet de sa bonté infinie, qu'elle lui fera quelquefois l'honneur de la relever et de la recevoir entre ses bras, ainsi que le fit autrefois le roi Assuérus à la reine Esther.
LE PERE D.IEU CREATEUR, LE FILS NOTRE ROI SONT TOUS LES DEUX  L'EPOUX , PUISQUE QU'ILS SONT DEUX EN UN RELIE PAR L'ESRIT SAINT;
Nous pouvons aussi considérer le peu que notre âme apporte pour sa dot à Jésus-Christ dans ce mariage spirituel.
Contrairement à lui, 
ce divin époux nous apporte la richesse des biens de son royaume.  Lui, qui nous a racheté lorsque nos âmes étaient esclaves du diable, il les a achetées pour son Père Eternel au prix de son sang,  il s'est fait holocauste, pour que nous soyons ses épouses. C'est pourquoi nous pouvons, avec confiance, le nommer selon la parole de l'Écriture, l'Epoux du sang.
Ce grand mariage se fait dans le baptême, où Jésus-Christ nous donne la foi, la connaissance de la Loi du Père, avec les riches bienfaits qu'il emploie pour parer nos âmes. Et comme, par cet heureux mariage, tous les biens de cet incomparable époux deviennent les nôtres, tous nos travaux et tous nos tourments deviennent les siens, la grandeur de son amour ayant voulu, par un échange qui nous est si avantageux, nous donner tous ses biens, et prendre sur lui tous nos maux.
Qui sera donc celui qui, considérant cela attentivement, pourra, sans un extrême dégoût, voir les offenses qui lui sont faites, et ne point sentir cette joie des services infectes lui sont rendus ?
Qui pourra voir un tel époux attaché à la colonne, cloué sur la croix, et mis au sépulcre, sans que la compassion et la douleur lui déchirent les entrailles ?

Et, au contraire, qui pourra le voir ressuscité, glorieux et triomphant, sans en ressentir une extrême joie ?
Il sera fort utile en ce jour de le considérer dans le jardin, arrosant la terre de son sang, se prosternant devant son Père Éternel, et lui disant avec une entière résignation : Que votre volonté soit faite, et non pas la mienne !

Il faut faire en ce même jour des actions de grands sacrifices selon notre amour pour lui, en résistant à la volonté de nos péchés, et de renouveler nos trois vœux religieux avec une très-grande joie de les avoir faits. Et, principalement de las avoir confirmé, en se mariage spirituel et divin qu'on a contracté avec cet adorable époux dans 1 le sacrement du baptême, (de la communion et de la confirmation.) 2-du sacrement du mariage, et du 3ème et dernier sacrement avec le saint-Cream
Pour les personnes séculières, elles renouvelleront aussi les bonnes résolutions, aussi souvent que nécessaire, celles qu'elles font  tant de fois, et les paroles qu'elles ont tant de fois données à ce souverain époux de leurs âmes, de lui être pour toujours fidèles. 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article