Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Ecoutez et suivez avec confiance la Parole du Seigneur

com
OFFICE DES LAUDES
INTRODUCTION
V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
R/ et ma bouche publiera ta louange.
ANTIENNE INVITATOIRE

Allez vers le Seigneur parmi les chants d'allégresse.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : PÈRE DU PREMIER MOT

D. Rimaud — CNPL

Père du premier mot
Jailli dans le premier silence
Où l’homme a commencé,
Entends monter vers toi,
Comme en écho,
Nos voix
Mêlées aux chants que lance
Ton Bien-Aimé.

Père du premier jour
Levé sur les premières terres
Au souffle de l’Esprit,
Voici devant tes yeux,
Comme en retour,
Le feu
Qui prend au cœur les frères
De Jésus Christ.

Père du premier fruit
Gonflé de la première sève
Au monde ensemencé,
Reçois le sang des grains
Qui ont mûri,
Et viens
Remplir les mains qui cherchent
Ton Premier-Né.
ANTIENNE

Réveille, ô Dieu, ta vaillance, et viens à notre secours.

PSAUME : 79

2 Berger d’Israël, écoute,
toi qui conduis Joseph, ton troupeau :
resplendis au-dessus des Kéroubim,
3 devant Éphraïm, Benjamin, Manassé !
Réveille ta vaillance
et viens nous sauver.

R/ 4 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

5 Seigneur, Dieu de l’univers, *
vas-tu longtemps encore
   opposer ta colère aux prières de ton peuple,
6 le nourrir du pain de ses larmes, *
l’abreuver de larmes sans mesure ?
7 Tu fais de nous la cible des voisins :
nos ennemis ont vraiment de quoi rire !

R/ 8 Dieu, fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés !

9 La vigne que tu as prise à l’Égypte,
tu la replantes en chassant des nations.
10 Tu déblaies le sol devant elle,
tu l’enracines pour qu’elle emplisse le pays.

11 Son ombre couvrait les montagnes,
et son feuillage, les cèdres géants ;
12 elle étendait ses sarments jusqu’à la mer,
et ses rejets, jusqu’au Fleuve.

13 Pourquoi as-tu percé sa clôture ?
Tous les passants y grappillent en chemin ;
14 le sanglier des forêts la ravage
et les bêtes des champs la broutent.

(R/) 15 Dieu de l’univers, reviens !

Du haut des cieux, regarde et vois :
visite cette vigne, protège-la,
16 celle qu’a plantée ta main puissante,
le rejeton qui te doit sa force.
17 La voici détruite, incendiée ;
que ton visage les menace, ils périront !

18 Que ta main soutienne ton protégé,
le fils de l’homme qui te doit sa force.
19 Jamais plus nous n’irons loin de toi :
fais-nous vivre et invoquer ton nom !

R/ 20 Seigneur, Dieu de l’univers,
   fais-nous revenir ; *
que ton visage s’éclaire,
   et nous serons sauvés.

ANTIENNE

Exultant de joie, vous puiserez les eaux aux sources du salut.

PSAUME : CANTIQUE D'ISAÏE (IS 12)

1 Seigneur, je te rends grâce : +
ta colère pesait sur moi, *
mais tu reviens de ta fureur
   et tu me consoles.

2 Voici le Dieu qui me sauve : *
j'ai confiance, je n'ai plus de crainte.
Ma force et mon chant, c'est le Seigneur ; *
il est pour moi le salut.

3 Exultant de joie,
   vous puiserez les eaux *
aux sources du salut.

4 Ce jour-là, vous direz :
   « Rendez grâce au Seigneur, *
proclamez son nom,
   annoncez parmi les peuples ses hauts faits ! »

Redites-le : « Sublime est son nom ! »+
5 Jouez pour le Seigneur, *
car il a fait les prodiges
   que toute la terre connaît.

6 Jubilez, criez de joie,
   habitants de Sion, *
car il est grand au milieu de toi,
   le Saint d'Israël !

ANTIENNE

Criez de joie pour Dieu, notre force ; acclamez le Dieu de Jacob.

PSAUME : 80

2 Criez de joie pour Dieu, notre force,
acclamez le Dieu de Jacob.

3 Jouez, musiques, frappez le tambourin,
la harpe et la cithare mélodieuse.
4 Sonnez du cor pour le mois nouveau,
quand revient le jour de notre fête.

5 C’est là, pour Israël, une règle,
une ordonnance du Dieu de Jacob ;
6 Il en fit, pour Joseph, une loi
quand il marcha contre la terre d’Égypte.

J’entends des mots qui m’étaient inconnus : +
7 « J’ai ôté le poids qui chargeait ses épaules ;
ses mains ont déposé le fardeau.

8 « Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; +
je répondais, caché dans l’orage,
je t’éprouvais près des eaux de Mériba.

9 « Écoute, je t’adjure, ô mon peuple ;
vas-tu m’écouter, Israël ?
10 Tu n’auras pas chez toi d’autres dieux,
tu ne serviras aucun dieu étranger.

11 « C’est moi, le Seigneur ton Dieu, +
qui t’ai fait monter de la terre d’Égypte !
Ouvre ta bouche, moi, je l’emplirai.

12 « Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
Israël n’a pas voulu de moi.
13 Je l’ai livré à son cœur endurci :
qu’il aille et suive ses vues !

14 « Ah ! Si mon peuple m’écoutait,
Israël, s’il allait sur mes chemins !
15 Aussitôt j’humilierais ses ennemis,
contre ses oppresseurs je tournerais ma main.

16 « Mes adversaires s’abaisseraient devant lui ;
tel serait leur sort à jamais !
17 Je le nourrirais de la fleur du froment,
je le rassasierais avec le miel du rocher ! »

PAROLE DE DIEU : (RM 14, 17-19)
Le royaume de Dieu ne consiste pas en des questions de nourriture ou de boisson ; il est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint. Celui qui sert le Christ de cette manière-là plaît à Dieu, et il est approuvé par les hommes. Recherchons donc ce qui contribue à la paix, et ce qui nous associe les uns aux autres en vue de la même construction.
RÉPONS

R/ Que la paix de Dieu
garde nos pensées dans le Christ.

 

V/ Réjouissons-nous en tout temps. R/

 

V/ Tenons ferme dans la parole. R/

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Dieu nous apporte le salut, œuvre d'amour de son cœur.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Pour tous nos frères, prions le Maître de la vie :

 

Ceux qui s’éveillent, 
— qu’ils s’éveillent à toi.

 

Ceux qui vont au travail,
— qu’ils travaillent pour toi.

 

Ceux qui restent dans leur maison,
— qu’ils y restent avec toi.

 

Ceux qui rentrent du travail,
— qu’ils se reposent auprès de toi.

 

Ceux qui sont malades ou désespérés,
— qu’ils se tournent vers toi.

Ceux qui vont passer la mort,
— qu’ils meurent en toi.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Nous te prions, Seigneur, toi qui es la vraie lumière et le créateur de la lumière : garde-nous attentifs à ta loi pour que nous vivions dans ta clarté.

 

MEDITATION PESONNELLE

Ne suivez pas les renards de ce monde

 

Dites aux renards du monde actuels :

Que notre Seigneur jésus expulse les démons et fait des guérisons aujourd’hui comme hier

Aujourd’hui et demain, et… le troisième jour, il a quitté notre monde au jour dit pour revenir dans sa Lumière et son royaume n'aura pas de fin.

Je rappelle que le temps des journées de D.ieu le Père Créateur ne se calcul pas comme nous, 24 heures chez les humains, n'ont rien à voir avec le calcul des temps de Notre Seigneur. Nul humain n'en a eu le secret dans le passé et actuellement n'en a toujours pas les données pour faire le calcul.

Nul ne sait le jour et l'heure du retour du Seigneur, ni celui du nouveau monde. Le jour de la Nouvelle Jérusalem.

Ceux qui donnent des dates sont des menteurs, pour affoler les âmes crédules, Ils sont aux services de l'ange déchus, l'ennemi du Père Eternel.

 

N'ayez pas peur, les âmes d'amour, croyez et suivez la Lumière Divine, Sa Parole est Vérité. Elle vous est donnée dans la Bible (voir votre Paroisse si vous ne la possédez pas) Idem pour ceux qui étudient la Torah voyez avec votre rabbin.

 

Monique Emounah

31 octobre 2019

MEDITATION PESONNELLE

 

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Aucune créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu qui est dans le Christ » (Rm 8, 31b-39)

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains

Frères,
    si Dieu est pour nous,
qui sera contre nous ?
    Il n’a pas épargné son propre Fils,
mais il l’a livré pour nous tous :
comment pourrait-il,
avec lui, ne pas nous donner tout ?
    Qui accusera ceux que Dieu a choisis ?
Dieu est celui qui rend juste :
    alors, qui pourra condamner ?
Le Christ Jésus est mort ;
bien plus, il est ressuscité,
il est à la droite de Dieu,
il intercède pour nous :
    alors, qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ?
la détresse ? l’angoisse ? la persécution ?
la faim ? le dénuement ? le danger ? le glaive ?
    En effet, il est écrit :
C’est pour toi qu’on nous massacre sans arrêt,
qu’on nous traite en brebis d’abattoir.

    Mais, en tout cela nous sommes les grands vainqueurs
grâce à celui qui nous a aimés.
    J’en ai la certitude :
ni la mort ni la vie,
ni les anges ni les Principautés célestes,
ni le présent ni l’avenir,
ni les Puissances, ni les hauteurs, ni les abîmes,
ni aucune autre créature,
rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu
qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

            – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 108 (109), 21-22, 26-27, 30-31)

R/ Aide-moi, Seigneur mon Dieu :
sauve-moi par ton amour !
 (Ps 108, 26b)

Seigneur Dieu, agis pour moi à cause de ton nom.
Ton amour est fidèle : délivre-moi.
Vois, je suis pauvre et malheureux ;
au fond de moi, mon cœur est blessé.

Aide-moi, Seigneur mon Dieu :
sauve-moi par ton amour !
Ils connaîtront que là est ta main,
que toi, Seigneur, tu agis.

À pleine voix, je rendrai grâce au Seigneur,
je le louerai parmi la multitude,
car il se tient à la droite du pauvre
pour le sauver de ceux qui le condamnent.

ÉVANGILE
« Il ne convient pas qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem » (Lc 13, 31-35)

Alléluia. Alléluia.
Béni soit notre roi,
celui qui vient au nom du Seigneur.
Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux !
Alléluia. (cf. Lc 19, 38 ; 2, 14)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce jour-là,
    quelques pharisiens s’approchèrent de Jésus pour lui dire :
« Pars, va-t’en d’ici :
Hérode veut te tuer. »
    Il leur répliqua :
« Allez dire à ce renard :
voici que j’expulse les démons et je fais des guérisons
aujourd’hui et demain,
et, le troisième jour, j’arrive au terme.
    Mais il me faut continuer ma route
aujourd’hui, demain et le jour suivant,
car il ne convient pas
qu’un prophète périsse en dehors de Jérusalem.

    Jérusalem, Jérusalem,
toi qui tues les prophètes
et qui lapides ceux qui te sont envoyés,
combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants
comme la poule rassemble ses poussins sous ses ailes,
et vous n’avez pas voulu !
    Voici que votre temple est abandonné à vous-mêmes.
Je vous le déclare :
vous ne me verrez plus
jusqu’à ce que vienne le jour où vous direz :
Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

Allez dire à ce renard

Méditation de l'évangile du jeudi 31 octobre

Alors que Jésus est dans la province de Pérée, gouvernée par Hérode Antipas, des pharisiens bien intentionnés s'approchèrent de Lui et lui dirent : “Sors d'ici et va-t-en, car Hérode veut Te tuer”.

La désinvolture de sa réponse témoigne et de son courage et de son indépendance face au pouvoir. Il se moque d'Hérode, car la mission qu'Il tient de Dieu sera accomplie malgré ce roi fantoche et astucieux.

“Allez dire à ce renard : Voici, aujourd'hui et demain Je chasse des démons et J'accomplis des guérisons, et le troisième jour Je suis consommé. Cependant, aujourd'hui et demain et le jour suivant, Je dois être en route, car il ne convient pas qu'un prophète périsse en dehors de Jérusalem” 

Il donne comme sens premier à sa mission ces deux points : chasser les démons, guérir les malades.

Le démon, c'est celui qui se met en travers de l'annonce de la Bonne Nouvelle et détruit l'homme spirituel.

Guérir les malades est aussi une de ses préoccupations essentielles car la maladie et la mort sont les grandes préoccupations de l'homme. Pourquoi avoir créé un être intelligent qui souffre et se voit mourir ?

Les guérisons de Jésus affirment que Dieu ne veut pas le mal, même s'il existe momentanément pour l'homme. Sa venue, ses gestes d'amitié vis-à-vis des malades, son attention à leur égard, ses propres souffrances expliqent mieux ce mystère, au coeur de l'homme, que de longs discours.

J'aime aussi cet être plein de la fougue de la jeunesse, qui définit sa mission comme la marche du héraut qui crie la vérité jusqu'à en mourir.

“Aujourd'hui et demain et le jour suivant, Je dois être en route…”

Il sait où cette marche ardente le conduira “car il ne convient pas qu'un prophète périsse en dehors de Jérusalem”.

Jésus est pleinement conscient de sa mission. L'envoyé du Père est venu pour réaliser, dans la vérité ; “l'heure” où Il acceptera, librement, par amour, la mort du FIls de l'homme.

Son grand sacrifice, c'est cet abandon au Père, à “l'heure” de la mort de la créature fragile et intelligente, qui s'en remet dans la foi, à l'amour de Dieu. Il en connaît l'heure, le lieu, les circonstances et ce ne sont pas les manigances d'Hérode qui l'empêcheront de réaliser cette mission :

“Et le troisième jour, Je suis consommé…”

Dieu mène la monde malgré les puissants du jour. Jésus nous l'affirme avec force. La grande Espérance du Salut se réalisera malgré les ruses d'Hérode qui n'est à ses yeux qu'un renard. Face au pouvoir, il faut savoir dire et crier les droits de Dieu.

Père Gabriel

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article