Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Sous le regard de Saint-François, la Création fêtée dans les jardins du Vatican

com
Sous le regard de Saint-François,
la Création fêtée dans les jardins du Vatican
En présence de responsables des Eglises amazoniennes ainsi que de plusieurs représentants de peuples autochtones, le Pape François a symboliquement planté un chêne venu d'Assise. C'est au "Poverello" que les travaux du synode sur l'Amazonie ont été confiés.
 

Olivier Bonnel - Cité du Vatican

La fête de Saint-François d'Assise a été célébrée ce vendredi dans les jardins du Vatican, en présence du Pape François. Étaient présents à cette célébration des responsables du Réseau ecclésial panamazonien (Repam), de l'Ordre franciscain, du Mouvement catholique pour le climat, mais aussi de représentants des peuples autochtones d'Amazonie. Une occasion de consacrer au "Poverello" les travaux du synode qui débuteront le 6 octobre, et de clore le "temps de la Création", temps de prière qui s'était ouvert le 1er septembre dernier. 

Durant cette cérémonie, rythmée par des prières à Saint François mais aussi des chants provenant des cultures amazoniennes, un chêne vert, apporté d'Assise, a été symboliquement planté. Le cardinal Turkson, président du Dicastère pour le Service du développement humain intégral a rappelé que, dès la messe inaugurale, son pontificat avait évoqué la fragilité de la Création. 

Le cardinal Claudio Hummes, archevêque émérite de Sao Paulo et rapporteur général du synode, a également pris la parole pour expliquer les enjeux de cette assemblée, voulue par le Pape, rappelant que ce synode rassemblait trois références: l'évangélisation, les populations indigènes et la forêt amazonienne. 

Semer sans répit

Sœur Liliana Franco, présidente de la Confédération des religieuses d'Amérique Latine et des Caraïbes a livré une réflexion sur le chêne vert planté lors de cette célébration. «Aujourd'hui, 4 octobre, alors que l'immense jardin amazonien nous attend, nous reconnaissons, dans ce petit jardin, qu'il nous reste à semer et à le faire sans relâche

Avant la plantation de l'arbre, de la terre a été très symboliquement apportée des quatre coins du monde, d’Inde ou de terres de migrations, là où le cri des plus pauvres doit être le plus entendu. Puis le Cantique des Créatures de Saint-François d'Assise a été chanté. Le Pape François, entouré des futurs cardinaux qui seront crées samedi lors du consistoire, a conclu ce temps de célébration en récitant la prière du Notre-Père, avant de prendre congé de ses hôtes.

 
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article