Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Heure sainte du jeudi

com

ADORONS JÉSUS NOTRE JUGE

ET PRÉPARONS-NOUS À ENTRER DANS L’AVENT

Loué soit à tout instant Jésus au Saint-Sacrement (bis)

1. Jésus veut par un miracle près de nous, la nuit, le jour, Habiter au Tabernacle prisonnier de son Amour.
2. En notre âme recueillie JésusChrist va s’établir, c’est le sens de notre vie. Prends nos cœurs pour les ouvrir.
3. Sur le chemin de la vie, tous les jours, arrêtons-nous près de Dieu qui nous convie et nous veut à ses genoux

A) Parole de Dieu :
Voici que mon retour est proche, et j’apporte avec moi le salaire que je vais payer à chacun, en proportion de son travail. Je suis l’Alpha et l’Oméga, le Premier et le Dernier, le Principe et la Fin. Heureux ceux qui lavent leurs robes ; ils pourront disposer de l’arbre de Vie et pénétrer dans la Cité, par les portes. Je suis le rejeton de David, l’Étoile radieuse du matin. Oui, mon retour est proche ! Oh oui, viens, Seigneur Jésus ! (cf. Ap 22, 12-20)

Dizaine :
Ô Jésus, en cette dernière semaine de l’Année liturgique, l’Église nous fait méditer sur le Jugement dernier.
Que cette perspective aide les hommes à comprendre qu’ils devront rendre compte devant Toi de leurs choix de vie.
Nous allons aussi entrer dans le temps de l’Avent.
Puisse ce temps liturgique de l’attente nous aider à désirer plus ardemment ta venue définitive, où s’accomplira toute justice !
Que cette période soit pour tous un vrai temps de conversion, afin de préparer Ton retour dans la Gloire.
Avec les Saints du Ciel, qui nous accompagnerons plus spécialement cette année, nous Te supplions : viens instaurer Ton Règne de Vérité, de Justice, d’Amour et de Paix !


Viens, Seigneur, ne tarde plus ! En veillant dans la nuit, nous attendons ton retour !

1. Amen ! Voici que mon retour est proche :
Je suis le premier et le dernier, le vivant !
L’Esprit et l’Épouse disent : « Viens ! »
Ton Église t’attend : « Viens, Seigneur Jésus ! »

3. Comme l’éclair qui traverse le ciel De l’orient jusqu’au couchant, Ainsi éclatera l’avènement du Fils de l’homme ; Alors apparaîtra le signe de sa croix.
4. Vivons dans l’attente de la bienheureuse espérance Et de l’avènement de JésusChrist, notre Seigneur, Lui qui transfigurera notre corps de misère pour le rendre semblable à son corps de gloire.

B) Parole de Dieu :
Frères, vous le savez : c’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie, mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ. (Rm 13, 11-14a)

Dizaine :
Ô Jésus, après la méditation du Jugement, saint Paul nous appellera énergiquement, en ce début d’Avent, à nous réveiller ! Avec quelles œuvres venons-nous à ta rencontre ?
Celles des ténèbres, qui conduisent à la mort ? Ou celles de la lumière, resplendissantes de foi et de charité ?
Accorde-nous la grâce de cheminer avec plus d’ardeur sur le chemin de la vérité et de la charité, pour obtenir, au jour de ton retour, la gloire éternelle du Ciel, avec la Vierge Marie et tous les saints.
Bénis spécialement ceux qui sont découragés par les épreuves ou la persécution, et ceux sur le point de céder à la tentation : affermis leur pas dans la vraie liberté et le véritable amour.


Tu viens vers nous, Seigneur, Tu fais en nous ta demeure.
Le royaume de Dieu est tout proche !

 

1. Nous viendrons du levant et du couchant, Du nord et du midi Prendre place au festin, Dans le royaume de Dieu !
2. Qui pourrait de lui-même aller vers Dieu Si Dieu ne le guidait ? Nous aurait-il créés S’il ne voulait nous sauver ?
4. Si le péché nous tient comme en exil, Nul n’est trop loin pour Dieu : Le Père attend ses fils Sur le chemin du retour !

 

 

 

C) Parole de Dieu :
Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison.
Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. (Mt 24)

Chapelet à la divine miséricorde : L’évangile de ce dimanche est un grand appel à la vigilance. Dans les temps que nous vivons, la foi semble être un trésor bien difficile à protéger. Pour que tu puisses trouver la foi sur la terre lors de ton retour, Jésus, nous voulons demander l’aide de la Vierge-Marie.
Nous voulons dès maintenant nous préparer à la grande fête en l’honneur de NotreDame des Neiges, afin que ces journées soient des temps de grâce pour tous.
Nous demandons spécialement à Notre-Dame de garder pure notre foi, en nous introduisant elle-même dans le mystère de Jésus Vérité, afin que nous soyons consacrés par la vérité et fortifiés dans la foi

Sur les gros grains :
Père Éternel, nous Vous offrons le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.
Sur les petits grains : Par sa douloureuse Passion, soyez miséricordieux pour nous et pour le monde entier.
À la fin : Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel, ayez pitié de nous et du monde entier (3 fois)

Notre Père

Je vous salut Marie

1. Heureux celui que le maître en arrivant, Trouvera debout, éveillé et vigilant

Demeurez prêts : Veillez et priez jusqu’au jour de Dieu !

2. Heureux celui que l’Époux, en pleine nuit, Trouvera muni d’une lampe bien remplie !

Demeurez prêts : Veillez et priez jusqu’au jour de Dieu !
Heureux celui que le Christ, à son retour, Trouvera joyeux au service de l’amour !

Demeurez prêts : Veillez et priez jusqu’au jour de Dieu !

D) Parole de Dieu :
« Priez pour ne pas entrer en tentation. […]
Père, si tu le veux, éloigne de moi ce calice ! Cependant, que ce ne soit pas ma volonté qui se fasse, mais la tienne ! »
Alors lui apparut, venant du Ciel, un ange qui le réconfortait. En proie à la détresse, Jésus priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme de grosses gouttes de sang qui tombaient à terre.
« Qu’avez-vous à dormir ? Levez-vous et priez pour ne pas entrer en tentation. » (Lc 22, 41)
Dizaine :
Ô Jésus, avec Notre-Dame des Douleurs, nous désirons entrer plus profondément dans la contemplation de
Ton agonie en offrant à Ton Père Tes mérites infinis pour le salut des âmes.
Que les hommes pécheurs, en ce prochain temps de l’Avent, n’aient pas peur de Te contempler, suant du sang et de l’eau :
Tu n’es pas un Roi redoutable mais un Roi d’Amour miséricordieux qui a librement accepté de souffrir la douloureuse Passion pour les sauver !
Puisque nous serons jugés sur l’amour, permets que la contemplation de ta douloureuse passion soit pour nous la source d’une nouvelle ardeur à faire le bien en servant nos frères.
Nous te confions ceux qui souffrent, les âmes du Purgatoire et les agonisants : puisse le mystère de ta Croix être pour eux source de grâce et de consolation

 

Nous Te rendons grâces pour tant de tendresse,
Ton Cœur transpercé est source d’eau vive.
Nous Te bénissons pour tant de merveilles !
Tu donnes la Vie, Tu donnes l’Espri
t.

1. Dieu, c’est Toi mon Dieu, c’est Toi que je cherche ;
toute ma chair après Toi languit.
Je veux ton amour pour guider ma vie.
Mon âme a soif, a soif de Toi

2. Mes lèvres diront sans fin ton éloge ;
toute ma vie, je veux Te bénir.
Je veux à Ton Nom, élever les mains.
Mon âme a soif, a soif de Toi.

AMEN

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article