Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Un guide pour la vie

com

Évangile selon saint Matthieu 15, 1-12a

Voyant les foules, Jésus gravit la montagne. Il s’assit, et ses disciples s’approchèrent de lui. Alors, ouvrant la bouche, il les enseignait. Il disait :

« Heureux les pauvres de cœur, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.

Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.

Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux.

Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.

Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! »

Écouter cette méditation

Prière

Seigneur, je crois que c’est toi qui es le Saint des saints. Les saints le sont devenus parce qu’ils t’ont connu, parce qu’ils ont essayé de faire ce que tu nous as enseigné. Je veux moi aussi venir à ton école, Jésus.

Demande

Mieux connaître et vivre les béatitudes.

Réflexion

1. Tous les saints, que nous fêtons aujourd’hui, c'est-à-dire toutes les personnes qui sont déjà au ciel, vivent les béatitudes. Durant leur vie ils ont su être pauvres, être doux, pleurer, avoir faim, être miséricordieux, avoir un cœur pur,… et maintenant ils sont heureux, d’un bonheur complet et qui ne finira jamais. Ces béatitudes, qui pour nous restent toujours un peu mystérieuses, eux les voient se réaliser, ils peuvent maintenant en comprendre tout le sens, toute la vérité.

2. Mais les béatitudes expriment aussi une vérité que nous pouvons expérimenter déjà sur cette terre. Ceux qui sont heureux ne sont pas ceux qui recherchent le plus de richesse, de plaisir et de pouvoir. Ce sont ceux qui savent vivre la sagesse de l’Évangile, et qui ont compris que sans effort, sans sacrifice, il n’y a pas de véritable bonheur possible, tant que nous sommes dans ce monde. C’est l’un des mystères de la condition humaine : à vouloir éviter à tout prix le sacrifice, on se retrouve avec une vie insipide, une vie qui perd son sens. Pour trouver le bonheur, il faut passer par ce qui, en apparence, s’y oppose. Savoir accepter la croix dans notre vie est une condition indispensable pour trouver la paix de l’âme et la véritable joie.

3. Ces béatitudes que saint Matthieu nous rapporte ici sont donc d’une grande aide pour notre vie. Cela vaut la peine de prendre le temps de les lire, l’une après l’autre, lentement, en se demandant si je peux dire que cette béatitude est présente dans ma vie, et si non essayer de penser à ce que je peux faire pour la vivre. Si je ne pleure pas, par exemple, ne serait-ce pas que mon cœur est insensible au malheur des autres, et que je dois apprendre à l’ouvrir, à m’intéresser à ce qui arrive à mon prochain ? C’est un véritable guide pour notre vie que nous donne ici Jésus. Il serait dommage de ne pas en profiter.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, viens changer mon cœur. Donne-moi un cœur comme le tien. Aide-moi à comprendre que le bonheur ne se trouve pas dans l’égoïsme, mais dans l’amour. L’amour pour toi et pour mon prochain.

Résolution

Prendre une des béatitudes et essayer de la vivre.

Père Jean-Marie Fornerod, LC
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article