Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Jésus admire son cousin terrestre Jean-Baptiste

com
Les quatre prières de base journalières
chaque jour et avant la messe

ACTE DE FOI

Je crois en toi, Seigneur.

Tu es un seul Dieu, mais tu t'es révélé Père, Fils et Saint-Esprit.

Par le baptême, tu m'as fait participer à ta vie.

Fortifie ma foi et donne-moi d'agir en toute chose comme ton Fils Jésus Christ.

 

ACTE D'ESPÉRANCE

J'espère en toi, Seigneur.

À ceux qui t'aiment tu as promis la vraie vie.

Dans les difficultés de l'existence et à l'heure de la mort, affermis ma confiance en celui qui nous donne une vie nouvelle par sa victoire sur la mort, ton Fils Jésus Christ.

 

ACTE DE CHARITÉ

Je t'aime Seigneur, parce que tu m'as aimé le premier.

Que ton Esprit augmente en moi la charité me fasse aimer tous les hommes comme celui qui les aima jusqu'au bout, ton Fils Jésus Christ.

 

ACTE DE CONTRITION

Mon Dieu, j'ai péché contre toi et mes frères, mais près de toi se trouve le pardon.

Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Ton rédempteur, c’est le Dieu Saint d’Israël » (Is 41, 13-20)

Lecture du livre du prophète Isaïe

C’est moi, le Seigneur ton Dieu,
qui saisis ta main droite,
et qui te dis :
« Ne crains pas, moi, je viens à ton aide. »
Ne crains pas, Jacob, pauvre vermisseau,
Israël, pauvre mortel.
Je viens à ton aide – oracle du Seigneur ;
ton rédempteur, c’est le Saint d’Israël.
J’ai fait de toi un traîneau à battre le grain,
tout neuf, à double rang de pointes :
tu vas briser les montagnes, les broyer ;
tu réduiras les collines en menue paille ;
tu les vanneras, un souffle les emportera,
un tourbillon les dispersera.
Mais toi, tu mettras ta joie dans le Seigneur ;
dans le Saint d’Israël, tu trouveras ta louange.
Les pauvres et les malheureux cherchent de l’eau,
et il n’y en a pas ;
leur langue est desséchée par la soif.
Moi, le Seigneur, je les exaucerai,
moi, le Dieu d’Israël, je ne les abandonnerai pas.
Sur les hauteurs dénudées je ferai jaillir des fleuves,
et des sources au creux des vallées.
Je changerai le désert en lac,
et la terre aride en fontaines.
Je planterai dans le désert le cèdre et l’acacia,
le myrte et l’olivier ;
je mettrai ensemble dans les terres incultes
le cyprès, l’orme et le mélèze,
afin que tous regardent et reconnaissent,
afin qu’ils considèrent et comprennent
que la main du Seigneur a fait cela,
que le Saint d’Israël en est le créateur.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(144 (145), 1.9, 10-11, 12-13ab)

R/ Le Seigneur est tendresse et pitié,
lent à la colère et plein d’amour.
 
 (Ps 144, 8)

Je t’exalterai, mon Dieu, mon Roi,
je bénirai ton nom toujours et à jamais !
La bonté du Seigneur est pour tous,
sa tendresse, pour toutes ses œuvres,

Que tes œuvres, Seigneur, te rendent grâce
et que tes fidèles te bénissent !
Ils diront la gloire de ton règne,
ils parleront de tes exploits,

Ils annonceront aux hommes tes exploits,
la gloire et l’éclat de ton règne :
ton règne, un règne éternel,
ton empire, pour les âges des âges.

ÉVANGILE
« Personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste » (Mt 11, 11-15)

Alléluia, Alléluia. Ciel, répands ta rosée ! Nuées, faites pleuvoir le juste ! Terre, ouvre-toi, que germe le Sauveur ! Alléluia. (cf. Is 45, 8)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus déclarait aux foules :
« Amen, je vous le dis :
Parmi ceux qui sont nés d’une femme,
personne ne s’est levé de plus grand que Jean le Baptiste ;
et cependant le plus petit dans le royaume des Cieux
est plus grand que lui.

Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent,
le royaume des Cieux subit la violence,
et des violents cherchent à s’en emparer.
Tous les Prophètes, ainsi que la Loi,
ont prophétisé jusqu’à Jean.
Et, si vous voulez bien comprendre,
c’est lui, le prophète Élie qui doit venir.
Celui qui a des oreilles,
qu’il entende ! »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Jésus admire Jean-Baptiste

La manière dont Jésus parle de Jean-Baptiste trahit son enthousiasme pour cet homme qui le premier force les portes du Royaume. Il aime sa franchise et sa rudesse et va jusqu'à le comparer à Elie. "Et si vous voulez l'entendre : lui-même est Elie qui doit venir"

 

 
Méditation de l'évangile du jeudi 12 décembre

Jésus admire Jean le Baptiste. Il aime ce caractère bien trempé qui ne se laisse pas aller à toutes les impressions, comme un roseau agité par le vent...Il aime cet homme viril, aux vêtements rudes et grossiers et à la nourriture fruste. Mais le plus bel éloge qu'Il en fasse, c'est cette vision de son rôle dans l'histoire du salut : "Mais pourquoi êtes-vous sortis ?... Pour voir un prophète ?...Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète"

Et ce prophète, c'est celui qui l'annonce et ouvre avec vigueur le chemin du Royaume. Il est lui-même ce violent dont doivent s'inspirer tous ceux qui veulent entrer dans le Royaume. Et ce n'est pas par hasard qu'Il l'assimile à Elie. Elie possédait ce même esprit. Il a résisté à Achab, meurtrier de Naboth.
Le nouvel Elie, Jean Le Baptiste, avec une superbe violence a résisté à Hérode, ainsi qu'à Hérodiade, la nouvelle Jézabel. Il en est mort, mais il a pris de force le Royaume. Il a ouvert une nouvelle voie, un nouveau chemin vers Dieu fait de courage.

 

Jésus admire Jean le Baptiste. Il aime ce caractère bien trempé qui ne se laisse pas aller à toutes les impressions, comme un roseau agité par le vent...Il aime cet homme viril, aux vêtements rudes et grossiers et à la nourriture fruste. Mais le plus bel éloge qu'Il en fasse, c'est cette vision de son rôle dans l'histoire du salut : "Mais pourquoi êtes-vous sortis ?... Pour voir un prophète ?...Oui, vous dis-je, et plus qu'un prophète"

Et ce prophète, c'est celui qui l'annonce et ouvre avec vigueur le chemin du Royaume. Il est lui-même ce violent dont doivent s'inspirer tous ceux qui veulent entrer dans le Royaume. Et ce n'est pas par hasard qu'Il l'assimile à Elie. Elie possédait ce même esprit. Il a résisté à Achab, meurtrier de Naboth.
Le nouvel Elie, Jean Le Baptiste, avec une superbe violence a résisté à Hérode, ainsi qu'à Hérodiade, la nouvelle Jézabel. Il en est mort, mais il a pris de force le Royaume. Il a ouvert une nouvelle voie, un nouveau chemin vers Dieu fait de courage.

"Voici que j'envoie mon messager devant Ta face, pour disposer ta voie devant toi "

Aussi la vision de l'histoire du salut, raccourcie en une phrase de génie, nous montre-t-elle la place extraordinaire de Jean Le Baptiste à côté de Jésus, lui, qui annonce l'attitude de courage et de lutte que devront adopter tous ceux qui suivront le Seigneur pour entrer dans son Royaume, avec l'Esprit d'Elie.

La loi et les prophètes vont jusqu'à Jean ; depuis lors, le Royaume de Dieu est annoncé et chacun essaye d'y entrer de force.

Jésus est capable de ramasser les siècles dans une phrase minuscule et puissante comme un germe de vie. Semé par Dieu au début de l'humanité, ce germe pousse à travers les siècles, vivifié par la loi et les prophètes, pour aboutir à Jean le Baptiste et au Royaume de Dieu que Lui, Jésus, vient annoncer. C'est la Bonne Nouvelle dont Jean est le Précurseur, le "Messager".

La manière dont Jésus parle de Jean-Baptiste trahit son enthousiasme pour cet homme qui le premier force les portes du Royaume. Il aime sa franchise et sa rudesse et va jusqu'à le comparer à Elie.

"Et si vous voulez l'entendre : lui-même est Elie qui doit venir"


Père Gabriel

102965-jesus-admire-jean-baptiste

 

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article