Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Massacre de chrétiens dans le nord-Est du Nigeria.

com

(photo d'illustration)

Massacre de chrétiens dans le nord-Est du Nigeria.
Onze otages ont été tués par un groupe jihadiste
qui a diffusé sur internet la vidéo de leur sauvage
exécution.
 

La vidéo d’une minute a été diffusée jeudi soir par le groupe
État islamique en Afrique de l'Ouest (ISWAP);  tournée dans
un lieu non-identifié, elle montre onze personnes, toutes de
sexe masculin, présentées comme chrétiennes. Mises à genoux et les yeux bandés, elles sont exécutées par balles, puis décapitées. «
C’est un message aux chrétiens du monde entier» affirme ensuite un homme masqué qui laisse entendre que ce massacre a été commis le jour de Noël.

Aucune information sur les victimes n’est, pour l’heure, disponible. Le groupe terroriste certifie que deux autres otages sont encore entre leurs mains. ISWAP, né de la scission de Boko Haram, et ayant prêté allégeance à l’État islamique, présente ce carnage comme des représailles à la mort d’Abou Bakr Al-Bagdadi, tué lors d’une intervention militaire américaine en octobre dernier, en Syrie.

Les jihadistes, qui écument le Nord-Est du Nigeria, ont multiplié les exactions ces dernières semaines. Sept personnes ont été tuées et une adolescente enlevée la veille de Noël lors d'un raid attribué à Boko Haram et visant un village chrétien près de Chibok. Lundi, au moins deux civils ont été tués et 13 autres blessés lors d'une attaque de l'ISWAP contre une position militaire de la même région de l'État de Borno. Dimanche, ce sont six soldats nigérians qui ont été tués par des membres de l'ISWAP lors de l'attaque d'un convoi militaire. Et le même jour, une trentaine d'autres jihadistes de ce groupe ont tué six personnes et en ont enlevé cinq après avoir bloqué un axe routier majeur.

En dix ans, l'insurrection jihadiste au Nigeria qui s'est propagée au Niger, au Tchad et au Cameroun voisins, a fait selon les derniers chiffres de l'ONU plus de 36 000 morts et deux millions de déplacés au seul Nigeria, provoquant une crise humanitaire majeure dans la région.

(avec AFP et BBC Africa)

27 décembre 2019, 16:39
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article