Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Seigneur, splendeur éternelle de ta gloire pour la guérison du serviteur du centurion romain.

com
OFFICE DES LaudES
INTRODUCTION

V/ Dieu, viens à mon aide,
R/ Seigneur, à notre secours.

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
au Dieu qui est, qui était et qui vient,
pour les siècles des siècles.
Amen. (Alléluia.)

ANTIENNE INVITATOIRE

Le Roi qui va venir, venez, adorons-le.

PSAUME INVITATOIRE : (94)

1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
acclamons notre Rocher, notre salut !
2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
par nos hymnes de fête acclamons-le !

3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
le grand roi au-dessus de tous les dieux :
4 il tient en main les profondeurs de la terre,
et les sommets des montagnes sont à lui ;
5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
et les terres, car ses mains les ont pétries.

6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
adorons le Seigneur qui nous a faits.
7 Oui, il est notre Dieu ; +
nous sommes le peuple qu'il conduit,
le troupeau guidé par sa main.

Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
comme au jour de tentation et de défi,
9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
et pourtant ils avaient vu mon exploit.

10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
il n'a pas connu mes chemins.
11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

HYMNE : VIENS BIENTÔT, SAUVEUR DU MONDE

CFC — CNPL

Viens bientôt, Sauveur du monde,
Lève-toi, clarté d’en haut ;
Vrai soleil du jour nouveau,
Viens percer la nuit profonde.

Ta naissance dans l’histoire
Transfigure nos tourments
En douleurs d’enfantement
Où, déjà, surgit ta gloire.

Vois le mal et la souffrance
Et tant d’hommes chancelants
Dans l’immense enchaînement
Du mépris et des violences.
ANTIENNE

Mon Dieu, je me prépare pour toi et je reste en éveil.

PSAUME : 5
2 Écoute mes paroles, Seigneur,
comprends ma plainte ; *
3 entends ma voix qui t'appelle,
ô mon Roi et mon Dieu !

4 Je me tourne vers toi, Seigneur,
au matin, tu écoutes ma voix ; *
au matin, je me prépare pour toi
et je reste en éveil.

5 Tu n'es pas un Dieu ami du mal,
chez toi, le méchant n'est pas reçu. *
6 Non, l'insensé ne tient pas
devant ton regard.

Tu détestes tous les malfaisants,
7 tu extermines les menteurs ; *
l'homme de ruse et de sang,
le Seigneur le hait.

8 Pour moi, grâce à ton amour,
j'accède à ta maison ; *
vers ton temple saint, je me prosterne,
saisi de crainte.

9 Seigneur, que ta justice me conduise ; *
des ennemis me guettent :
aplanis devant moi ton chemin.

10 Rien n'est vrai dans leur bouche,
ils sont remplis de malveillance ; *
leur gosier est un sépulcre béant,
et leur langue, un piège.

12 Allégresse pour qui s'abrite en toi,
joie éternelle ! *
Tu les protèges, pour toi ils exultent,
ceux qui aiment ton nom.

13 Toi, Seigneur, tu bénis le juste ;
du bouclier de ta faveur, tu le couvres.
ANTIENNE

Nous acclamons, Seigneur, la splendeur de ta gloire éternelle.

PSAUME : CANTIQUE DE DAVID (1 CH 29)

10 Béni sois-tu, Seigneur, +
Dieu de notre père Israël,
depuis les siècles et pour les siècles !

11 À toi, Seigneur, force et grandeur, +
éclat, victoire, majesté,
tout, dans les cieux et sur la terre !

À toi, Seigneur, le règne, +
la primauté sur l'univers :
12 la richesse et la gloire viennent de ta face !

C'est toi, le Maître de tout : +
dans ta main, force et puissance ;
tout, par ta main, grandit et s'affermit.

13 Et maintenant, ô notre Dieu, +
nous voici pour te rendre grâce,
pour célébrer l'éclat de ton nom !

ANTIENNE

Rendez au Seigneur la gloire de son nom.

PSAUME : 28
1 Rendez au Seigneur, vous, les dieux,
rendez au Seigneur gloire et puissance.

2 Rendez au Seigneur la gloire de son nom,
adorez le Seigneur, éblouissant de sainteté.

3 La voix du Seigneur domine les eaux, +
le Dieu de la gloire déchaîne le tonnerre,
le Seigneur domine la masse des eaux.

4 Voix du Seigneur dans sa force, +
voix du Seigneur qui éblouit,
5 voix du Seigneur : elle casse les cèdres.

Le Seigneur fracasse les cèdres du Liban ; +
6 il fait bondir comme un poulain le Liban,
le Sirion, comme un jeune taureau.

7 Voix du Seigneur : elle taille des lames de feu ; +
8 voix du Seigneur : elle épouvante le désert ;
le Seigneur épouvante le désert de Cadès.

9 Voix du Seigneur qui affole les biches en travail,
qui ravage les forêts. *
Et tous dans son temple s'écrient : « Gloire ! »

10 Au déluge le Seigneur a siégé ;
il siège, le Seigneur, il est roi pour toujours !

11 Le Seigneur accorde à son peuple la puissance,
le Seigneur bénit son peuple
en lui donnant la paix.
PAROLE DE DIEU : (IS 2, 3)
Venez, montons à la montagne du Seigneur, au temple du Dieu de Jacob. Il nous enseignera ses chemins et nous suivrons ses sentiers. Car c’est de Sion que vient la Loi, de Jérusalem la parole du Seigneur.
RÉPONS

R/ Voici votre Dieu !

 

* Voici le Seigneur Dieu !

 

V/ Il vient avec puissance. *

 

V/ Toute chair verra sa gloire. *

 

Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/

ANTIENNE DE ZACHARIE

Lève les yeux, Jérusalem, vois la puissance de ton Roi : le Sauveur vient briser tes chaînes.

CANTIQUE DE ZACHARIE (LC 1)

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
qui visite et rachète son peuple.

69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
dans la maison de David, son serviteur,

70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
par ses prophètes, depuis les temps anciens :

71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
à la main de tous nos oppresseurs,

72 amour qu'il montre envers nos pères,
mémoire de son alliance sainte,

73 serment juré à notre père Abraham
   de nous rendre sans crainte,

74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
en sa présence, tout au long de nos jours.

76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
   prophète du Très-Haut : *
tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
   et tu prépareras ses chemins

77 pour donner à son peuple de connaître le salut
par la rémission de ses péchés,

78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
quand nous visite l'astre d'en haut,

79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
   et l'ombre de la mort, *
pour conduire nos pas
   au chemin de la paix.

INTERCESSION

Nous t’en prions, Jésus notre Sauveur venu annoncer aux pauvres la bonne nouvelle du salut :


R/

Révèle à tous les hommes ta gloire !

 

Fais-toi connaître de ceux qui ne t’ont pas rencontré :
qu’ils voient ton salut et confessent ton nom.

 

Que l’Évangile soit proclamé en tout lieu,
pour que tous les hommes découvrent ton chemin.

 

Déploie ta grâce en notre vie,
pour que nous te servions avec générosité et persévérance.

 

Préserve en nous la liberté que tu as éveillée :
qu’elle nous rende attentifs à notre prochain.

 

Quand tu paraîtras pour juger les vivants et les morts,
porte sur nous un regard de miséricorde.

 
NOTRE PÈRE
ORAISON

Accorde-nous, Seigneur, d’attendre sans faiblir la venue de ton Fils, pour qu’au jour où il viendra frapper à notre porte, il nous trouve vigilants dans la prière, heureux de chanter sa louange. Lui qui règne.

LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
Le Seigneur rassemble toutes les nations dans la paix éternelle du royaume de Dieu (Is 2, 1-5)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Parole d’Isaïe,
– ce qu’il a vu au sujet de Juda et de Jérusalem.

Il arrivera dans les derniers jours
que la montagne de la maison du Seigneur
se tiendra plus haut que les monts,
s’élèvera au-dessus des collines.
Vers elle, afflueront toutes les nations
et viendront des peuples nombreux.
Ils diront : « Venez !
montons à la montagne du Seigneur,
à la maison du Dieu de Jacob !
Qu’il nous enseigne ses chemins,
et nous irons par ses sentiers. »
Oui, la loi sortira de Sion,
et de Jérusalem, la parole du Seigneur.

Il sera juge entre les nations
et l’arbitre de peuples nombreux.
De leurs épées, ils forgeront des socs,
et de leurs lances, des faucilles.
Jamais nation contre nation
ne lèvera l’épée ;
ils n’apprendront plus la guerre.
Venez, maison de Jacob !
Marchons à la lumière du Seigneur.

– Parole du Seigneur.

OU BIEN (Pour l'année A, où  la lecture ci-dessus a été lue la veille)

 

PREMIÈRE LECTURE
« Il sera la splendeur des rescapés d'Israël » (Is 4, 2-6)

Lecture du livre du prophète Isaïe

Ce jour-là,
le Germe que fera grandir le Seigneur
sera l’honneur et la gloire des rescapés d’Israël,
le Fruit de la terre sera leur fierté et leur splendeur.
          Alors, ceux qui seront restés dans Sion,
les survivants de Jérusalem,
seront appelés saints :
tous seront inscrits à Jérusalem
pour y vivre.
          Quand le Seigneur aura lavé la souillure des filles de Sion,
purifié Jérusalem du sang répandu,
en y faisant passer le souffle du jugement,
un souffle d’incendie,
          alors, sur toute la montagne de Sion,
sur les assemblées qui s’y tiennent,
le Seigneur créera
une nuée pendant le jour
et, pendant la nuit, une fumée
avec un feu de flammes éclatantes.
Et au-dessus de tout,
comme un dais, la gloire du Seigneur :
          elle sera, contre la chaleur du jour, l’ombre d’une hutte,
un refuge, un abri contre l’orage et la pluie.

                        – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5, 6-7, 8-9)

R/ Dans la joie, nous irons
à la maison du Seigneur.
 
 (cf. Ps 121, 1)

Quelle joie quand on m’a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !

Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu’un !
C’est là que montent les tribus,
les tribus du Seigneur,

C'est là qu'Israël doit rendre grâce
au nom du Seigneur ;
c’est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.

Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Paix à ceux qui t’aiment !
Que la paix règne dans tes murs,
le bonheur dans tes palais ! »

À cause de mes frères et de mes proches,
je dirai : « Paix sur toi ! »
À cause de la maison du Seigneur notre Dieu,
je désire ton bien.

ÉVANGILE
« Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident et prendront place au festin du royaume des Cieux » (Mt 8, 5-11)

Alléluia, Alléluia. Viens, Seigneur, notre Dieu, délivre-nous. Montre-nous ton visage et nous serons sauvés. Alléluia. (cf. Ps 79, 4)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
comme Jésus était entré à Capharnaüm,
un centurion s’approcha de lui et le supplia :
« Seigneur, mon serviteur est couché, à la maison, paralysé,
et il souffre terriblement. »
Jésus lui dit :
« Je vais aller moi-même le guérir. »
Le centurion reprit :
« Seigneur, je ne suis pas digne
que tu entres sous mon toit,
mais dis seulement une parole
et mon serviteur sera guéri.
Moi-même qui suis soumis à une autorité,
j’ai des soldats sous mes ordres ;
à l’un, je dis : “Va”, et il va ;
à un autre : “Viens”, et il vient,
et à mon esclave : “Fais ceci”, et il le fait. »
À ces mots, Jésus fut dans l’admiration
et dit à ceux qui le suivaient :
« Amen, je vous le déclare,
chez personne en Israël, je n’ai trouvé une telle foi.
Aussi je vous le dis :
Beaucoup viendront de l’orient et de l’occident
et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob
au festin du royaume des Cieux. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Guérison du serviteur du centurion romain

La personne de Jésus l'avait bouleversé. Devant la maladie de son serviteur, voici qu'il envoie vers le prophète ses amis juifs pour demander une guérison à distance. Rien que cela !... Son audace et sa foi enchantent Jésus surtout lorsqu'il ose lui faire porter ce message.

Beaucoup viendront de l'orient et de l'occident et prendront place avec Abraham, Isaac et Jacob au festin du royaume des Cieux. »

 
guerison-malade450-300x218
 

Méditation de l'Evangile du lundi 2 décembre

Dans nos détresses, il nous est bon de regarder l'attitude du centurion de Capharnaüm et de nous en inspirer. Il a forcé l'enthousiasme de Jésus. A son merveilleux cri de confiance et à sa splendide humilité, Jésus ne veut répondre que par plus d'amour, et en l'exauçant immédiatement.

La personne de Jésus l'avait bouleversé. Devant la maladie de son serviteur, voici qu'il envoie vers le prophète ses amis juifs pour demander une guérison à distance. Rien que cela !... Son audace et sa foi enchantent Jésus surtout lorsqu'il ose lui faire porter ce message :

"Jésus se trouvait déjà loin de la maison, lorsque le centurion envoya des amis pour lui dire : Seigneur, ne te donne pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit ! Aussi n'ai-je même pas osé aller à toi. Mais dis un mot et que mon serviteur soit guéri.
En effet, je suis moi-même quelqu'un de soumis à une autorité, ayant sous moi des soldats ; et je dis à celui-ci : Va ! et il va ; et à un autre : Viens ! et il vient ; et à mon serviteur : Fais ceci ! et il le fait"

Jésus admire cette foi provocante et hardie. Bien plus, cet homme qui lui donne un ordre l'enchante. Dans le domaine de la foi, Il avoue n'avoir jamais rien trouvé de semblable même en Israël, une telle audace...

"Ce qu'ayant entendu, Jésus l'admira. Et s'étant tourné vers la foule qui le suivant, Il dit : Je vous le dis : même en Israël, je n'ai pas trouvé autant de foi !"

Jésus, dans sa réponse, établit une égalité quasi algébrique entre la foi et l'accueil de Dieu face à nos demandes : "Va, qu'il te soit fait selon que tu as cru" Et il ajoute, pensant à vous et à bien d'autres : "Oui, je vous le dis : beaucoup viendront de l'Orient et de l'Occident et prendront place avec Abraham et Isaac et Jacob dans le Royaume des Cieux"

Son regard dépasse le moment présent pour saisir le développement du Royaume, son Eglise ! Le centurion lui permet d'ouvrir la baie et de voir la rentrée prochaine de toutes les races de la terre, dans ce Royaume, auprès de la race choisie d'Abraham et d'Isaac.

C'était déjà notre foi que Jésus admirait dans cette multitude venue de l'Orient et de l'Occident.

 

 Père Gabriel

 

102109-guerison-du-serviteur-du-centurion-romain

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article