Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Soyons vigilant en laissant allumée la lampe sur le lampadaire de la foi en Jésus

com
LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Qui suis-je donc, Seigneur, et qu’est-ce que ma maison ? » (2 S 7, 18-19.24-29)

Lecture du deuxième livre de Samuel

Lorsque le prophète Nathan eut transmis à David
les promesses de Dieu,
    le roi David vint s’asseoir en présence du Seigneur.
Il dit :
« Qui suis-je donc, Seigneur,
et qu’est-ce que ma maison,
pour que tu m’aies conduit jusqu’ici ?
    Mais cela ne te paraît pas encore suffisant, Seigneur,
et tu adresses une parole à la maison de ton serviteur
pour un avenir lointain.

Est-ce là, Seigneur Dieu, la destiné de l'homme ?
    Pour toi, tu as établi à jamais ton peuple Israël,
et toi, Seigneur, tu es devenu son Dieu.
    Maintenant donc, Seigneur Dieu,
la parole que tu as dite au sujet de ton serviteur et de sa maison,
tiens-la pour toujours, et agis selon ce que tu as dit.
    Que ton nom soit exalté pour toujours !
Que l’on dise :
“Le Seigneur de l’univers est le Dieu d’Israël”,
et la maison de ton serviteur David sera stable en ta présence.
    Oui, c’est toi, Seigneur de l’univers, Dieu d’Israël,
qui as fait cette révélation à ton serviteur :
“Je te bâtirai une maison.”
C’est pourquoi ton serviteur ose t’adresser cette prière :
    Seigneur, c’est toi qui es Dieu,
tes paroles sont vérité,
et tu as fait cette magnifique promesse à ton serviteur.
    Daigne bénir la maison de ton serviteur,
afin qu’elle soit pour toujours en ta présence.
Car toi, Seigneur Dieu, tu as parlé,
et par ta bénédiction
la maison de ton serviteur sera bénie pour toujours. »

                        – Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 131 (132), 1-2, 3a.4a.5, 11, 12, 13-14)

R/ Le Seigneur Dieu lui donnera
le trône de David, son père.
 (Lc 1, 32)

Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
j’interdirai tout sommeil à mes yeux
avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

« Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siégeront sur le trône dressé pour toi. »

Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
« Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré. »

ÉVANGILE
« La lampe est apportée pour être mise sur le lampadaire. La mesure que vous utilisez sera utilisée pour vous » (Mc 4, 21-25)

Alléluia. Alléluia.
Ta parole est la lumière de mes pas,
la lampe de ma route.
Alléluia. (Ps 118, 105)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
    Jésus disait à la foule :
« Est-ce que la lampe est apportée
pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ?
N’est-ce pas pour être mise sur le lampadaire ?
    Car rien n’est caché,
sinon pour être manifesté ;
rien n’a été gardé secret,
sinon pour venir à la clarté.
    Si quelqu’un a des oreilles pour entendre,
qu’il entende ! »
    Il leur disait encore :
« Faites attention à ce que vous entendez !
La mesure que vous utilisez
sera utilisée aussi pour vous,
et il vous sera donné encore plus.
    Car celui qui a,
on lui donnera ;
celui qui n’a pas,
on lui enlèvera même ce qu’il a. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

La lampe sur le lampadaire

Vous avez la Vérité et vous la cacheriez sous le boisseau ? Jésus veut, au contraire, que nous soyons des âmes de lumière, des âmes conquérantes qui répandent autour d'elles cette lumière du Christ. C'est pour cela qu'Il a apporté le feu sur la terre.

 

Celui qui a, on lui donnera ; celui qui n'a pas, on lui enlèvera même ce qu'il a. »

 

106907-la-lampe-sur-le-lampadaire


Méditation de l'Evangile du jeudi 30 janvier

Jésus a le don de tirer ses images de la vie de chaque jour. Il sait choisir l'image suggestive, pleine d'humour et d'ironie.

“Est-ce que la lampe vient pour être mise sous le boisseau ou sous le lit ? N'est-ce pas pour être mise sur le lampadaire, afin que ceux qui entrent voient la lumière ?”

Vous avez la Vérité et vous la cacheriez sous le boisseau ? Jésus veut, au contraire, que nous soyons des âmes de lumière, des âmes conquérantes qui répandent autour d'elles cette lumière du Christ. C'est pour cela qu'Il a apporté le feu sur la terre.

Jésus nous demande d'agir et d'agir au grand jour, afin d'éclairer ceux qui nous entourent. Il aime les hommes d'action. Non qu'il faille se poser en fats et en orgueilleux, mais il nous faut rendre témoignage devant la masse païenne, et annoncer le Royaume.

“Car il n'y a rien de caché qui ne doive être manifesté et rien n'est demeuré secret que pour venir au grand jour”

Le disciple ne doit donc pas être un craintif ou un timide. S'il se doit d'être discret, il sait aussi agir et s'affirmer quand il en est besoin, se mettre en évidence. Dans une puissante image, Il nous invite donc à ne plus enfouir nos talents mais à les faire valoir pour que s'étende le Règne de Dieu.

Cette immense espérance du Royaume de Dieu n'est pas pour être tenue cachée. Il faut la crier au monde car ses ténèbres appellent la lumière. Nous portons l'Espérance aux autres, rien qu'en étant transparents à la lumière.

“Jésus disait à ses apôtres : Faites attention à ce que vous entendez ! La mesure dont vous vous servez servira aussi pour vous et vous aurez encore plus. ; car celui qui a recevra encore; mais celui qui n'a rien, se fera enlever même ce qu'il a.”

Cette phrase m'a longuement scandalisé. A première vue, il semblerait que Dieu prenne plaisir à retirer encore à celui qui n'a rien. Mais le sens de ce passage m'apparaît tout autre aujourd'hui :

Les richesses du Royaume sont les seules richesses valables. Il faut être fou pour les mépriser. Celui qui choisit le Royaume de Dieu recevra la Vie éternelle, non sans repentance. Mais celui qui choisit les richesses terrestres, le plaisir, l'argent, les honneurs, le pouvoir, ne s'attache qu'à de la pacotille. Au jugement : “même ce qu'il a lui sera enlevé”.

Il ne tenait en main que du néant, face aux richesses du Royaume. Il est bien évident que si notre liberté ne s'arrête qu'au créé matériel, l'or et l'argent, la puissance, le plaisir, nous ne retiendrons rien dans nos mains, car dans le royaume des cieux, cela ne représente rien, rien que du néant.

“Voyez donc comment vous écoutez..”.

“Si quelqu'un a des oreilles pour entendre, qu'il entende !” Faites attention à ce que vous entendez”

Jésus souligne ici ce que tant d'éducateurs soulignerons après Lui : L'Attention.


Père Gabriel

Saint Paul VI

pape de 1963-1978

Exhortation apostolique « Evangelii nuntiandi » § 80 (trad. © copyright Libreria Editrice Vaticana)

La lampe sur le lampadaire

La ferveur des plus grands prédicateurs et évangélisateurs dont la vie a été donnée à l'apostolat inspire notre appel à évangéliser aujourd'hui (...). Ils ont su dépasser bien des obstacles à l'évangélisation ; notre époque connaît également de nombreux obstacles parmi lesquels nous nous contenterons de mentionner le manque de ferveur. Il est d'autant plus grave qu'il vient du dedans ; il se manifeste dans la fatigue et le désenchantement, la routine et le désintérêt, et surtout le manque de joie et d'espérance. Nous exhortons donc tous ceux qui ont à quelque titre et à quelque échelon la tâche d'évangéliser à alimenter en eux la ferveur de l'esprit. (...)

            Gardons la ferveur de l'esprit. Gardons la douce et réconfortante joie d'évangéliser, même lorsque c'est dans les larmes qu'il faut semer (Ps 125,5). Que ce soit pour nous — comme pour Jean Baptiste, pour Pierre et Paul, pour les autres apôtres, pour une multitude d'évangélisateurs admirables tout au long de l'histoire de l'Église — un élan intérieur que personne ni rien ne saurait éteindre. Que ce soit la grande joie de nos vies données. Et que le monde de notre temps qui cherche, tantôt dans l'angoisse, tantôt dans l'espérance, puisse recevoir la Bonne Nouvelle, non d'évangélisateurs tristes et découragés, impatients ou anxieux, mais de ministres de l'Évangile dont la vie rayonne de ferveur, qui ont les premiers reçus en eux la joie du Christ, et qui acceptent de jouer leur vie pour que le Royaume soit annoncé et l'Église implantée au cœur du monde

 Car celui qui a, on lui donnera ; celui qui n’a pas, on lui enlèvera même ce qu’il a. »

Prière

Jésus, voici plusieurs semaines déjà que nous avons fêté ta venue au milieu de nous. Aujourd’hui, tu me demandes de témoigner de ton Incarnation. Que cette prière fortifie ma foi !

Demande

Jésus, sois la lumière qui brille à travers ma pauvre vie, pour tous ceux que je rencontrerai aujourd’hui !

Réflexion

1. Jésus a lui-même utilisé l’image de la lumière pour décrire sa personne et son œuvre. « Je suis la lumière du monde » (Jn 8, 12) disait-il. Non seulement il détient, mais il est la vérité dont tous les hommes sont à la recherche, à commencer par nous-mêmes. Celui qui a trouvé Jésus a trouvé la vraie lumière. Il n’a « plus besoin de lampe ou de soleil pour s’éclairer » (Ap 22, 5). C’est pourquoi Jésus a partagé son message sans peur, sans retenue, sans prudence. Il est venu pour tous les hommes, pour que tous soient éclairés de cette nouvelle lumière. Aucun secret dans le message de Jésus. Au contraire, il est accessible à tous.

2. « Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende ! »

Ouvre les oreilles de mon âme, Seigneur, pour que je t’entende et te reçoive aujourd’hui, à travers ton Évangile. Plus on écoute et plus on accueille la Parole de Jésus, ses commandements et surtout celui de l’amour, plus on est enrichi. « Il vous sera donné encore plus », dit-il. Attention à ne pas écouter Jésus que d’une oreille, dans une attitude passive. Dans la Bible, le verbe écouter est lié à l’obéissance. Écouter Jésus, c’est déjà le suivre.

3. En revanche, Jésus ne peut pas nous forcer à l’écouter. Celui qui avait la possibilité de l’entendre, mais qui a fermé ses oreilles, est comme l’homme qui n’a rien. Il a tout perdu car il est passé à côté de la vraie lumière. Jésus respecte notre mesure. Mais celui qui a les oreilles ouvertes recevra davantage. Il recevra selon la mesure de Dieu. Et la mesure de Dieu est précisément de n’avoir aucune mesure !

Dialogue avec le Christ

Jésus, sans toi, ma vie serait bien différente et vide. Ton amour se fait pressentir chaque jour dans tout ce que je vis. Ta présence, même discrète, m’accompagne. Je veux t’écouter pour mieux te suivre. Je veux te suivre pour mieux t’aimer.

Résolution

Formuler une prière d’action de grâce pour remercier Jésus du don qu’il m’a fait de pouvoir le connaître.

Emanuelle Pastore, consacrée de Regnum Christi
Méditations: Regnum Christi 
Texte de l’Évangile et informations liturgiques: © AELF - Paris - Tous droits réservés
Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article