Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

ADORONS JÉSUS, ET VIVONS SES COMMANDEMENTS !

com
ADORONS JÉSUS, ET VIVONS SES COMMANDEMENTS !

ADORONS JÉSUS, ET VIVONS SES COMMANDEMENTS !

Adorons notre Dieu, fils de Marie ;

Adorons notre Dieu, Verbe incarné.

Il vient dans notre histoire comme un fils premier-né.

Adorons notre Dieu, alpha et oméga.

 

  1. Adorons notre Dieu, livré pour nous ;

Adorons notre Dieu, ressuscité.

Il revient dans la gloire, il revient parmi nous.

Adorons notre Dieu, présent sur cet autel.

  1. Adorons notre Dieu, Emmanuel ;

Adorons notre Dieu, Agneau sacré.

Il porte la victoire de l’amour sur la croix.

Adorons notre Dieu, pour nous venu du ciel

  1. Parole de Dieu : Si tu le veux, tu peux observer les commandements, il dépend de ton choix de rester fidèle. [...]Ses regards [de Dieu] sont tournés vers ceux qui le craignent, il connaît toutes les actions des hommes. Il n’a commandé à personne d’être impie, il n’a donné à personne la permission de pécher. (Si 15, 15. 20).

Dizaine : Seigneur Jésus, le sage de l’Ancien Testament était inspiré par l’Esprit Saint pour comprendre qu’il ne peut y avoir de coexistence entre Dieu et le péché, entre le « Saint » et le péché.

Le sage enseigne également avec autorité que le péché ne saurait être la faute de Dieu, mais est tout entier imputable aux créatures. Seigneur Jésus, libère-nous de nos compromis si faciles avec le mal et le péché. Daigne nous éclairer, car nous pensons si facilement que le péché n’est pas si grave, et qu’en définitive, il existe d’autres problèmes beaucoup plus importants. Fais-nous comprendre que les commandements sont un don et qu’ils nous servent à mesurer nos actes avec la mesure de Dieu.

1 – Parle, Seigneur, ton serviteur écoute, apprends-moi tes volontés.

Je veux conserver dans mon cœur tes promesses, pour ne point faillir envers toi.

2 – Ouvre mes yeux, je regarderai aux merveilles de ta loi ;

Etranger que je suis sur cette terre, ne me cache pas tes commandements.

3 – Un bien pour moi que la loi de ta bouche, plus que l’or, plus que l’argent,

Que ma langue chante sans fin tes louanges ; jamais je n’oublierai ton nom.

 

  1. Parole de Dieu : C’est bien de sagesse que nous parlons devant ceux qui sont adultes dans la foi, mais ce n’est pas la sagesse de ce monde, la sagesse de ceux qui dirigent ce monde et qui vont à leur destruction. Au contraire, ce dont nous parlons, c’est de la sagesse du mystère de Dieu, sagesse tenue cachée, établie par lui dès avant les siècles, pour nous donner la gloire. [...] Et c’est à nous que Dieu, par l’Esprit, en a fait la révélation. (1 Co 2, 6-10).

     Dizaine : Jésus, Saint Paul nous révèle que seul l’Esprit Saint peut donner la sagesse aux hommes. Cette sagesse n’est pas humaine, mais elle vient de Dieu par Ta croix. Aide-nous, Jésus, à ouvrir notre cœur : nous devons quitter notre logique humaine et entrer dans « la logique de Dieu » qui est celle de la croix. Par là seulement, nous comprendrons la valeur inaltérable des 10 commandements, car la sagesse de Dieu vaut pour tous les siècles, et pour toutes les cultures, elle dépassera toujours toute sagesse humaine.

1 - Ô Eternel, de toi dépend ma vie,

Tu es mon Dieu et je viens à toi ;

Je te bénis, ô Eternel,

Toi, mon conseiller

Tu es avec moi

Garde-moi, mon Dieu, ma force est en toi,

Garde-moi, mon Dieu, Mon bonheur c’est toi

2-Mon cœur exulte, mon âme est en fête,

Ma chair repose, j’ai confiance en toi,

Tu ne peux m’abandonner,
 Tu montres le chemin, tu es toute ma joie

 

C) Parole de Dieu : Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. [...] Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux. Je vous le dis en effet : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux [...]Que votre parole soit ‘oui’, si c’est ‘oui’, ‘non’, si c’est ‘non’. Ce qui est en plus vient du Mauvais. »  (Mt 5, 17...37).

 

Chapelet à la miséricorde divine

Seigneur Jésus, Tu parles avec l’autorité incomparable du Verbe de Dieu ! Tes paroles ne passeront jamais parce que Tu es le Verbe de Dieu. Jésus, aide-nous à accueillir Tes paroles sans compromission avec les mœurs ou les habitudes de notre temps. Tu ne parles pas pour notre malheur, mais pour notre plus grand bonheur, le bonheur de la vie éternelle. Nous Te supplions pour tous les hommes de notre temps, qu’ils acceptent la force de ton enseignement sans vouloir l’affaiblir, et en voulant rendre conforme leur vie à la Tienne !

Sur les gros grains :
V/ Père Éternel, nous Vous offrons le Corps et le Sang, l’Âme et la Divinité de votre Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ,

R/ en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier.

Sur les petits grains :
 V/ Par sa douloureuse Passion,

R/ soyez miséricordieux pour nous et pour le monde entier. (10 fois).

A la fin :

V/ Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel,

R/ ayez pitié de nous et du monde entier (3 fois).

Maître, montre-nous le Père. Maître, où est le chemin ?

Maître, montre-nous le Père, cela nous suffit.

1 - Je suis le chemin, la vérité, la vie, Qui me voit, voit par le Père,

Et qui me connaît, connaît aussi le Père, et déjà vous l’avez vu !

2 - Depuis si longtemps que je suis avec vous, et vous ne croyez pas.

Je suis dans le Père et le Père est en moi. Qui me voit, voit le Père !

3 - Les paroles que je dis viennent du Père, et le Père en moi demeure.

Je suis dans le Père et le Père est en moi. Ayez foi en ses œuvres.

D Parole de Dieu : [Jésus] emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. » Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. » [..] Levez-vous ! Allons ! Voici qu’il est proche, celui qui me livre. » (Mt 26, 37sq).

Dizaine : Jésus, Ton angoisse et la souffrance de Ta Passion ont été nécessaires pour que l’Esprit-Saint puisse être donné. Notre temps a besoin d’une nouvelle effusion de l’Esprit Saint pour inscrire Ta Loi dans le cœur des hommes, et pour renouveler nos âmes. Nous offrons Tes souffrances pour notre renouveau et celui de notre monde.

1 - Âme du Christ, sanctifie-moi. Corps du Christ, sauve-moi.

Sang du Christ, enivre-moi. Eau du côté du Christ, lave-moi.

2 - Passion du Christ, fortifie-moi. Ô bon Jésus, exauce-moi.

Dans tes blessures, cache-moi. Ne permets pas que je sois séparé de toi.

3 - De l'ennemi, défends-moi. À ma mort, appelle-moi.

Ordonne-moi de venir à toi, Pour qu'avec tes saints je te loue

Dans les siècles des siècles.  
 

Amen

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article