Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

La prière du jour

Joséphine Bakhita, religieuse Canosienne et soeur universelle

Son histoire

A une consoeur qui lui disait “Ma pauvre, comme vous avez souffert”, Joséphine Bakhita répondit : “Moi pauvre ? Non ! ... Fille de Dieu ! ... Fille de Dieu !”

 

Tiré de l'homélie de Jean Paul II lors de la Béatification de Joséphine Bakhita, le 17 mai 1992 :

" Son message est un message de bonté héroïque, à l'image de la bonté du Père céleste. Elle nous a laissé un témoignage de réconciliation et de pardon évangélique, qui a aujourd'hui une signification énorme : à notre époque, où la course effrénée au pouvoir, à l'argent, à la jouissance, cause tant de méfiance, de violence et de solitude, Soeur Bakhita nous est redonnée par le Seigneur comme soeur universelle, parce qu'elle nous révèle le secret du bonheur le plus vrai : les Béatitudes " 

 

Qu'est-ce que la traite des êtres humains ? La Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains,  la définit comme : " le recrutement, le transport, le transfert, l'hébergement ou l'accueil de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d'autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d'autorité ou d'une situation de vulnérabilité, ou par l'offre ou l'acceptation de paiements ou d'avantages pour obtenir le consentement d'une personne ayant autorité sur une autre aux fins d'exploitation. L'exploitation comprend, au minimum, l'exploitation de la prostitution d'autrui ou d'autres formes d'exploitation sexuelle, le travail ou les services forcés, l'esclavage ou les pratiques analogues à l'esclavage, la servitude ou le prélèvement d'organes "

 

Prions

Prions pour les victimes de l'exploitation et de l'esclavage sexuel.

Prions pour les victimes de la servitude, du travail forcé, et de l'esclavage moderne.

Prions pour les victimes du prélèvement d'organes et du trafic du corps humain.

Prions pour les victimes de la mendicité forcée

Mon Dieu, conservez sans cesse devant mes yeux mon impuissance, ma faiblesse, mon néant et puis donnez-moi le Don de la prière. C'est par la Prière que j'arriverai à mieux faire et surtout à faire des efforts constants. 

Je ne prie pas assez et surtout pas assez bien. Je ne suis pas assez persuadé en pratique que le goût du sentiment importe fort peu, mais que la volonté suffit pour donner de la valeur à la Prière.

Souvent me trouvant froid et sec je laisse la Prière et je reste inoccupé devant Dieu ? Allons ! Courage, en avant la voie de la Volonté ! Ainsi soit-il.

 

Père Jean-Émile Anizan (1853-1928), Prêtre dans le diocèse d'Orléans, Supérieur Général de la Congrégation des Frères de Saint-Vincent-de-Paul et Fondateur en 1918 de la Congrégation religieuse des « Fils de la Charité » pour l'évangélisation des quartiers populaires à la périphérie des grandes villes.

 

 

Luttons et Prions pour que les agressions que subit notre conscience

 

 

Luttons contre toutes sortes d’agressions de la pensées et de la conscience.

 

J'en ai vu chercher des solutions dans la délivrance et les exorcismes, d'autres sont allés auprès des psychiatres, d'autres ont recherché après divers ministères de délivrance, et sont allés de conférences en conférences, d'autres ont continué à lutter avec leurs forces tout en comptant sur le Seigneur pour les aider, d'autres ont abandonné la foi car le combat était trop dur… heureusement plusieurs ont retrouvé la paix !

 

Je salue le courage et la détermination de tous ces bien-aimés pour trouver une solution à leur problème. Cela me fait penser à cette femme à la perte de sang "qui avait dépensé tout son bien pour les médecins, sans qu'aucun ait pu la guérir" (Luc 8 :43).

 

Beaucoup sont tourmentés avec cela, et se demandent si le Seigneur peut pardonner ces mauvaises pensées quotidiennes ? Ils se posent cette question : Est-ce que ce n'est pas le "péché contre le Saint-Esprit" ?

 

J’ai remarqué que plus on lutte contre ces pensées et plus elles sont nombreuses.

 

Pour en sortir, il faut bien réaliser que notre identité ne réside pas dans ces pensées, mais en Jésus.

 

Cessez d'accorder de l'importance à ces "mauvaises pensées", et occupez vos pensées à d'autres choses comme le recommande Paul dans Philippiens 4 :8 :« Que tout ce qui est vrai, ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable… soit l’objet de vos pensées. »

 

Prions pour que nos frères et sœurs bien-aimés, qui sont en proie à des luttes avec leurs pensées, soient délivrés de ce fardeau, et retrouvent la paix.

Monique Emounawh

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article