Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le Pape François priera le chapelet samedi en mondovision

com

Le Pape priant le chapelet.

Le Pape François priera le chapelet samedi en mondovision
Le pape François sur le Rosaire :
« Être chrétien, c’est être marial »
Le Pape priera le Rosaire ce samedi 30 mai à 17h30 devant la Grotte de Lourdes dans les Jardins du Vatican, en lien avec de nombreux sanctuaires mariaux du monde.
 

«Assidus et unis d'un seul cœur dans la prière, avec Marie» (cf. Actes 1, 14). C'est sur ce thème que le Pape François présidera la récitation du chapelet le samedi 30 mai prochain, en liaison avec les sanctuaires du monde entier qui, en raison de l'urgence sanitaire, ont dû interrompre leurs activités normales et leurs pèlerinages.

En direct pour une prière retransmise dans le monde entier, depuis la reproduction de la grotte de Lourdes dans les jardins du Vatican, à 17h30, le Pape sera donc une fois de plus proche de l'humanité dans la prière, pour demander à la Vierge de l'aide et du secours dans la pandémie. Ce direct sera à suivre également sur notre site internet et sur notre page Facebook. 

Une prière dédiée aux personnes marquées par la pandémie

L'initiative, organisée par le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisation, impliquera des familles et des hommes et femmes représentant les secteurs les plus concernés et particulièrement touchés par la pandémie, à qui seront confiés les dizaines de chapelets. Seront ainsi présents des médecins et des infirmières, des patients guéris et des personnes endeuillées, un aumônier d'hôpital et une infirmière, un pharmacien et un journaliste, et enfin un volontaire de la Défense civile avec sa famille. Une famille qui a vu naître un enfant durant cette période difficile sera également présente, pour exprimer l'espérance qui ne doit jamais faillir et la conviction que la vie est plus forte que la mort.

«Aux pieds de Marie, à la fin du mois qui lui est consacré et certain que la Mère céleste ne manquera pas de l'aider, François placera donc les peines et les souffrances de l'humanité», explique le Conseil pontifical.

Les plus grands sanctuaires des cinq continents, dont Lourdes (France), Fatima (Portugal), Lujan (Argentine), Guadalupe (Mexique), San Giovanni Rotondo et Pompéi (Italie), seront associésà cette retransmission. Dans une lettre, Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, s'est adressé directement aux recteurs des sanctuaires pour les inviter à organiser et à promouvoir ce moment spécial de prière en accord avec les règlements sanitaires en vigueur et le fuseau horaire du lieu.

Messe de la Pentecôte ce dimanche à 10h

Autre rendez-vous ce week-end: le Pape François célèbrera la messe de la Pentecôte ce dimanche à 10h, depuis la chapelle du Saint-Sacrement de la basilique Saint-Pierre, mais toujours sans public. Tout comme pour les liturgies de la Semaine Sainte, cette messe sera diffusée et retransmise sur Vatican News.

Ensuite, à midi, le Pape prononcera la bénédiction du Regina Cœli en apparaissant directement à la fenêtre du Palais apostolique, devant les fidèles qui pourront venir sur la Place Saint-Pierre, mais toujours dans le respect des règles de distanciation sociale.

 

Comment le pape François a ancré sa prière dans le rosaire, à l’école de saint Jean Paul II.

Le 7 octobre, l’Église fête Notre Dame du Rosaire. À l’origine, cette fête était célébrée sous le vocable de Notre Dame de la Victoire, en action de grâces pour le succès des armées chrétiennes contre les Turcs à la bataille de Lépante en 1571. La liturgie témoigne de la confiance des fidèles dans la protection de la Mère de Dieu. Depuis cette victoire décisive pour l’avenir du monde chrétien, les catholiques ont coutume de réciter le rosaire durant le mois d’octobre.

 

Des papes marials

« Si nous voulons être chrétiens, nous devons être marials », enseignait le bienheureux Paul VI, dans une formule rappelée cette année par le pape François à Fatima. Il est frappant de constater combien les derniers papes sont marials. Nul n’ignore la grande dévotion à la Vierge Marie du saint pape Jean Paul II. Benoît XVI concluait rarement un enseignement sans faire appel à l’intercession de Notre Dame.

Mais sait-on combien le pape François est lui aussi un grand marial, très sensible à la proximité du peuple de Dieu pour sa mère ? « Accrochons-nous fermement à cette foi simple de la Sainte Mère de Dieu » conseille-t-il : « Demandons-lui de savoir revenir toujours vers Jésus et de lui exprimer notre gratitude pour les nombreux bienfaits de sa miséricorde. » Moins connue encore est sa pratique du rosaire, cette prière du pauvre qui existe depuis le XIIe siècle. Elle consiste à méditer cent cinquante « Je vous salue Marie » autour de quinze « mystères » de la vie du Christ, auxquels Jean Paul II a rajouté les cinq « mystères lumineux ». Le rosaire compte donc désormais deux cents Ave Maria.

LE PAPE FRANÇOIS : « PRIONS LE ROSAIRE POUR L’UNITÉ DE L’ÉGLISE »

Prier Marie et invoquer saint Michel : c’est l’invitation du Saint-Père pour le mois d’octobre. Pour demander que l’Église soit protégée du diable, « qui a toujours pour but de nous séparer de Dieu et entre nous »

Le Saint-Père a décidé d’inviter tous les fidèles du monde entier à prier le Saint Rosaire chaque jour, pendant tout le mois d’octobre (mois du Rosaire) ; et ainsi s’unir dans la communion et la pénitence, en tant que peuple de Dieu, demander à la sainte Mère de Dieu et à saint Michel Archange de protéger l’Église du diable, qui a toujours pour but de nous séparer de Dieu et entre nous.

Ces derniers jours, avant son départ pour les pays baltes, le Saint-Père a rencontré le père Frédéric Fornos, directeur international du Réseau mondial de prière pour le Pape, et il lui a demandé de diffuser dans le monde entier son appel à tous les fidèles, les invitant à conclure la prière du chapelet par l’ancienne invocation Sub tuum praesidium et par la prière à saint Michel Archange qui nous protège et nous aide dans la lutte contre le mal (cf. Apocalypse 12, 7-12).

La prière – a affirmé le Saint-Père le 11 septembre dernier, dans son homélie matinale à Sainte-Marthe, en évoquant le premier chapitre du Livre de Job – est l’arme contre le grand accusateur qui « parcourt le monde en cherchant comment accuser ». Seule la prière peut le vaincre. Les mystiques russes et les grands saints de toutes les traditions conseillaient, dans les moments de turbulence spirituelle, de s’abriter sous le manteau de la sainte Mère de Dieu en prononçant l’invocation Sub tuum praesidium.

L’invocation Sub tuum praesidium se récite ainsi :

« Sub tuum praesídium confúgimus,
sancta Dei Génetrix;
nostras deprecatiónes ne despícias in necessitátibus,
sed a perículis cunctis líbera nos semper,
Virgo gloriósa et benedícta. »


[Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie]

Par cette demande d’intercession, le Saint-Père demande aux fidèles du monde entier de prier pour que la sainte Mère de Dieu place l’Église sous son manteau protecteur : pour la préserver des attaques du malin, le grand accusateur, et qu’elle devienne en même temps toujours plus consciente des fautes, des erreurs, des abus commis dans le présent et dans le passé, et s’engage à se battre sans aucune hésitation pour que le mal ne l’emporte pas.

Le Saint-Père a également demandé de conclure la prière du chapelet pendant le mois d’octobre avec la prière traditionnelle à saint Michel, écrite par Léon XIII :

« Sancte Míchael Archángele, defénde nos in próelio;
contra nequítiam et insídias diáboli esto praesídium.
Imperet illi Deus, súpplices deprecámur,
tuque, Prínceps milítiae caeléstis,
Sátanam aliósque spíritus malígnos,
qui ad perditiónem animárum pervagántur in mundo,
divína virtúte, in inférnum detrúde. Amen. »


[Saint Michel Archange, défends-nous dans le combat et sois notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous t’en supplions ; et toi, Prince de la Milice céleste, par le pouvoir divin qui t’a été confié, précipite au fond des enfers Satan et les autres esprits mauvais qui parcourent le monde pour la perte des âmes. Amen]

Bureau de Presse du Saint-Siège, 29.09.2018

 

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article