Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.

com
PREMIÈRE LECTURE
« La promesse, Dieu l’a pleinement accomplie en ressuscitant Jésus » (Ac 13, 26-33)

En ces jours-là, Paul vint à Antioche de Pisidie.
Dans la synagogue, il disait :
« Vous, frères, les fils de la lignée d’Abraham
et ceux parmi vous qui craignent Dieu,
c’est à nous que la parole du salut a été envoyée.
En effet, les habitants de Jérusalem et leurs chefs
ont méconnu Jésus,
ainsi que les paroles des prophètes
qu’on lit chaque sabbat ;
or, en le jugeant, ils les ont accomplies.
Sans avoir trouvé en lui aucun motif de condamnation à mort,
ils ont demandé à Pilate qu’il soit supprimé.
Et, après avoir accompli tout ce qui était écrit de lui,
ils l’ont descendu du bois de la croix et mis au tombeau.
Mais Dieu l’a ressuscité d’entre les morts.
Il est apparu pendant bien des jours
à ceux qui étaient montés avec lui de Galilée à Jérusalem,
et qui sont maintenant ses témoins devant le peuple.
Et nous, nous vous annonçons cette Bonne Nouvelle :
la promesse faite à nos pères,
Dieu l’a pleinement accomplie pour nous, leurs enfants,
en ressuscitant Jésus,
comme il est écrit au psaume deux :
Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré. »

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(2, 1.7bc, 8-9, 10-11)
R/

Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.
ou : Alléluia !

Pourquoi ce tumulte des nations,
ce vain murmure des peuples ?
Le Seigneur m’a dit : « Tu es mon fils ;
moi, aujourd’hui, je t’ai engendré.

« Demande, et je te donne en héritage les nations,
pour domaine la terre tout entière.
Tu les détruiras de ton sceptre de fer,
tu les briseras comme un vase de potier. »

Maintenant, rois, comprenez,
reprenez-vous, juges de la terre.
Servez le Seigneur avec crainte,
rendez-lui votre hommage en tremblant.

ÉVANGILE
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-6)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé :
vous croyez en Dieu,
croyez aussi en moi.
Dans la maison de mon Père,
il y a de nombreuses demeures ;
sinon, vous aurais-je dit :
“Je pars vous préparer une place” ?
Quand je serai parti vous préparer une place,
je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi,
afin que là où je suis,
vous soyez, vous aussi.
Pour aller où je vais,
vous savez le chemin. »
Thomas lui dit :
« Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ? »
Jésus lui répond :
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

CONSÉCRATION À NOTRE-DAME DES NEIGES

Ô Notre-Dame,
nous nous confions en vous,
en votre obédience bénie
et en votre garde très spéciale.
Aujourd’hui et chaque jour
nous vous confions nos âmes et nos corps ;
nous vous confions tout notre espoir
et toute notre consolation ;
toutes nos angoisses et nos misères ;
notre vie et la fin de notre vie,
pour que par votre très sainte intercession
et par vos mérites,
toutes nos actions soient dirigées et disposées
selon votre volonté
et celle de votre Fils. Amen.

Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie

” Et à Thomas qui lui demande de le suivre, Jésus répond simplement :« … Je suis le chemin et la Vérité et la Vie; Personne ne vient au Père si ce n'est par Moi »

Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. »
 

117994-je-suis-le-chemin-la-verite-et-la-vie


Méditation de l'évangile du vendredi 8 mai

Au chapitre 14 de Jean, Jésus, durant la cène, après avoir partagé le pain et le vin, ce corps livré, ce sang versé, laisse parler son cœur.

Il explique aux siens la profondeur de son amitié. Qu'ils ne se troublent donc pas, à son égard, cette amitié est sans limite. S'Il s'en va, c'est afin de préparer pour eux une place au ciel; jamais Il n'acceptera d'être pour toujours séparé de ceux qu'Il aime, Il reviendra.

« Que votre cœur ne se trouble pas; vous croyez en Dieu, croyez aussi en Moi »

Ayons donc foi en Lui, surtout aux heures de la nuit et de la détresse, et écoutons-Le nous dire :

« …Dans la maison de mon Père, il y a beaucoup de demeures; s'il n'en était pas ainsi, Je vous l'aurais dit, car Je vais vous préparer une place, Je reviendrai et Je vous prendrai près de Moi, afin que là où Je suis, vous soyez aussi »

Et à Thomas qui lui demande de le suivre, Jésus répond simplement :

« … Je suis la Voie et la Vérité et la Vie; Personne ne vient au Père si ce n'est par Moi »


Père Gabriel

 

Saint Théodore le Studite (759-826)
 

moine à Constantinople

Catéchèse 11 (Les Grandes Catéchèses, coll. Spiritualité orientale n° 79, trad. F. de Montleau, éd. Bellefontaine, 2002, p. 195)

Suivez le chemin du ciel !

Jour après jour, suivez le chemin de Dieu, le tenant étroitement attaché à vous par sa promesse ; en effet, lui-même a dit, par l’intermédiaire de ses apôtres, à tous ceux qui recherchent sa volonté et ses témoignages (cf. Ps 118,31 LXX) qu’il serait avec eux jusqu’à la fin du monde (Mt 28,20), là où les sentiers et les traces ne seront pas connus (Ps 76,20), comme l’a dit en ses chants le divin David. Mais d’une manière invisible, il est présent aux yeux de l’intelligence, se faisant voir de ceux qui ont le cœur pur et s’entretenant avec eux. Suivez donc votre chemin (…).Prenez les ailes de l’amour de Dieu pour voler comme les nuages (cf. Is 60,8), élevés au-dessus des pièges de cette terre. Oignez vos pieds d’une huile d’allégresse (cf. Ps 44,8) et de tempérance. N’encombrez pas de vos pas paresseux le chemin resserré du Seigneur. Si dans votre pusillanimité, vous avez soif, buvez l’eau de la patience (cf. Si 15,3) ; si dans votre atonie spirituelle, vous avez faim, mangez du pain qui nourrit et fortifie le cœur de l’homme (cf. Ps 103,15), une parole de sagesse et de courage. Retroussez votre habit et soyez prêts à agir, regardez vers le haut et ne vous chargez pas de ces fardeaux accablants que sont vos mauvais vouloirs ; car pour celui qui accomplit le voyage de la terre jusqu’au ciel, il suffit de suivre son chemin avec diligence sans se charger d’un poids supplémentaire. (…)
Soyez forts dans le Seigneur ; montez vers la montagne de Dieu, vers sa maison sainte (Is 2,3), avec le chantre Isaïe, le prophète à la voix si puissante. Que nul ne reste en arrière, que nul ne s’assoie ; aidez-vous les uns les autres, tous enracinés dans une ferme charité.

Homélie du Père Gilbert Adam
 Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi.
« Que votre cœur ne soit pas bouleversé : vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi.

Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures ; sinon, vous aurais-je dit : “Je pars vous préparer une place” ? Quel bonheur lorsque perdu en chemin la personne à qui nous demandons la route nous répond aimablement : ‘Suivez-moi ! Je vous y emmène.’ C’est l’Evangile d’aujourd’hui. À la question de Thomas, "Comment pourrions-nous savoir le chemin ?" Jésus se donne en réponse. Désormais, nous connaissons le chemin avec une précision infaillible. Une relation personnelle et passionnée avec Jésus est la voie sûre tracée pour nous. Nous gardons toujours dans notre cœur d’améliorer et d’approfondir notre relation avec Jésus. Jésus nous dit encore : « Ne soyez donc pas bouleversés. » Depuis la venue de Jésus sur notre terre, l’humanité est enrichie d’un Amour tout nouveau. Elle est enrichie du mystère de la divinité de Jésus. Il nous faut entrer dans la paix qui vient de Dieu grâce à une conversion qui est un passage nécessaire pour accomplir la volonté de Dieu. Que notre cœur ne se trouble pas. Nous mettons notre foi en Dieu, mettons aussi notre foi en Jésus, il y a beaucoup de demeures dans la maison du Père.

"Quand je serai parti vous préparer une place, je reviendrai et je vous emmènerai auprès de moi, afin que là où je suis, vous soyez, vous aussi.
 

 Pour aller où je vais, vous savez le chemin. » Jésus nous donne une vérité solide comme le roc que rien ne pourra ébranler. Tout comme il est le Chemin, Jésus est aussi la Vérité. Avec la Vérité de Jésus, nous avons la réponse à tant de questions que nous nous posons. Avoir Jésus comme Vérité c’est demeurer sur le roc sur lequel nous pouvons nous appuyer en toutes circonstances. Quand l’ange Gabriel est venu à Marie, elle a compris dans sa foi que rien n’est impossible à Dieu. Grâce à son oui, à son acceptation du message de l’ange, le Père a engendré son fils dans notre humanité. « Tu es mon fils, tu es mon bien-aimé, » aujourd’hui je t’engendre pour toujours. Ainsi Jésus épouse notre humanité dans le sein de Marie. Il est le Fils bien-aimé du Père, Il est l’engendré du Père. Celui qui vit de chaque battement du cœur du Père. Ce jaillissement d’amour permanent, cet instant d’amour éternel se répand dans le cœur de Marie et prend corps en elle.

"Thomas lui dit : « Seigneur, nous ne savons pas où tu vas. Comment pourrions-nous savoir le chemin ? » 

Jésus lui répond : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ; personne ne va vers le Père sans passer par moi. La vie débordante de Jésus, son Amour et sa Lumière nous sont donnés. Chrétiens, nous sommes dans une relation intense avec Jésus. Nous sommes comblés et nous voulons partager cette immense joie avec tous nos proches dans une relation toute personnelle avec le Christ. Dès l’instant où Jésus habite en Marie, elle vit en Dieu d’une manière toute nouvelle. Jésus prend chair en elle et désormais toute chair verra le salut de Dieu. C’est dans ce mystère de vie nouvelle que l’Église prend Corps dans l’humanité. Aujourd’hui, Jésus vient à nous sous mode sacramentel, dans l’Hostie et dans le précieux Sang donné à l’Autel ! Sa Vie nous est donnée pour que nous la recevions du Père et que nous devenions son enfant bien-aimé. Par son Fils, le Père répand l’embrasement de son Amour dans l’humanité. Ce baiser de lumière nous fait devenir enfants de lumière. Ce baiser d’amour nous donne d’être recréés dans le mystère de Dieu, c’est un don de Dieu sans repentir. « Je pars vous préparer une place. » Cette place existe déjà dans le cœur de Dieu : « Là où je suis, vous y serez aussi ; Je reviendrai vous prendre avec moi." Marie connait ce Chemin nouveau de l’amour infini de Dieu.

Nous demandons à notre Père la grâce d’entrer dans cette parole étonnante : « Tu es mon enfant, tu es mon bien-aimé, en toi j’ai mis tout mon amour. Aujourd’hui, je t’ai engendré. »

Père Gilbert Adam
9 rue du Lavoir
60350 Trosly-Breuil

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article