Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bienvenue sur mon site
Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les  offices du jour,  la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Le blog de mim-nanou75.over-blog.com

Bienvenue sur mon site Une innovation pour mes anciens lecteurs, désormais je traite de divers sujet, en premier La religion judéo chrétienne signé" Monique Emounah", pour ceux qui ne peuvent se déplacer à l'églises quelques soit la raison, et le lieu de leurs résidences ils peuvent suivre les offices du jour, la politique (LR) et les infos, la poésie et les arts en général. Mes écrits, signé (Alumacom) également mes promos de mes dernières parutions et quelquefois un rappel pour mes anciens écrits. Merci de votre attention,

Commission d'enquête de l'Assemblée : au tour du professeur Raoult

com

Commission d'enquête de l'Assemblée : au tour du professeur Raoult

Didier Raoult, coronavirus

C'est un face-à -face très attendu. Didier Raoult va être entendu mercredi 24 juin à  17 heures par la commission d'enquête sur la gestion de la crise du coronavirus. Le professeur marseillais, qui a multiplié les sorties dans les médias ces derniers temps, ne devrait pas renier ses principes. La veille, il déclarait dans La Provence : « Si on n'avait pas eu peur, on aurait eu deux fois moins de morts ; si on m'avait écouté, on aurait eu deux fois moins de morts.»

Une nouvelle phrase choc, déjà  répétée à  plusieurs reprises, dont il devra s'expliquer. Sa présence était une évidence pour Brigitte Bourguignon, députée LREM et présidente de la commission : « Il a fait partie du paysage de cette crise sanitaire », assure-t-elle auprès d'Europe 1. « Il y a eu des controverses sur l'efficacité ou pas de la chloroquine, il est important qu'on puisse comprendre les choses », estime de son c'été le député PS Boris Vallaud, qui co-préside la commission.

Explications attendues

Le professeur Raoult sera forcément interrogé sur la façon dont il a observé la gestion de la crise du coronavirus par le gouvernement depuis Marseille. Après avoir bataillé pour que l'hydroxychloroquine soit reconnue comme un traitement contre le virus, il avait claqué la porte du conseil scientifique, dont le rôle a été déterminant auprès d'Emmanuel Macron pour prendre les décisions importantes.

L'IHU de Marseille, qu'il dirige, est porté en exemple sur la question des tests, là où le gouvernement est accusé d'avoir trop tardé à les mettre en place. Pour Eric Ciotti, interrogé par Europe 1, la commission « aura à coeur de voir pourquoi l'exemple de l'institut dirigé par le professeur Raoult a été au contraire un bon élève et a été couronné de succès en matière de tests». La commission d'enquête se veut aussi pluraliste. La chef du service des maladies infectieuses à  l'hôpital Saint-Antoine, Karine Lacombe, qui n'a cesse de remettre en cause les déclarations du professeur Raoult, sera elle aussi auditionnée jeudi.

Print
Repost
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article